Fougasse et ktipiti

Bonjour, 

Vous cherchez une idée pour un apéro entre copains, vous avez envie de soleil ?

Je vous propose une association qui a ravi nos papilles ! sensation de soleil garantie. Par contre, la fougasse est bien meilleure tiède, ne la faîtes pas la veille ! je pense qu'elle peut être faite le matin, sans trop la cuire, gardée dans un torchon, et repassée au four pour 5 mn avant d'être coupée en parts. Elle est très bonne seule, mais trempée dans le bol de ktipiti, c'est une vraie gourmandise ....

Ktipiti (Crème de poivrons à la feta, mezzé grec)

Pour 4 personnes

poivrons rouges moyens ou un gros poivron rouge (fermes)

180 g de yaourt à la grecque égoutté 30 minutes avant

100 à 150 g de feta

2 gousses d’ail nouveau coupées en deux (ou d’ail sec classique)

herbes aromatiques (facultatif) : 4 à 5 feuilles de menthe ciselée ou 2 belles pincées d’origan ou quelques brins d’aneth ciselé… ou à défaut un peu de thym

2 pincées de paprika

2 càs de pignons de pin (pour servir, facultatif)

huile d’olive vierge extra

sel et poivre

 

 Préchauffer le four à 220°C. Couper les poivrons en deux dans le sens de la longueur et les poser sur la plaque du four recouverte de papier cuisson côté ouvert en haut. Poser dedans la moitié de l’ail, un peu d’origan et saler. Laisser cuire une vingtaine de minutes le temps que les poivrons cuisent et surtout la peau brunisse et se flétrisse. Éteindre et conserver les poivrons dans le four (sans ouvrir pour garder la vapeur) une quarantaine de minutes. Les sortir, retirer le peau, l’ail et ne garder que la chair (opération qui sera très facile).

 

 Couper les poivrons ainsi que la feta en tout petits morceaux. Mettre le tout dans un bol puis ajouter l’ail émincé, une des herbes, le paprika, 2 càs d’huile et le yaourt. Mélanger le tout, saler à peine et poivrer. Si l’on souhaite une texture plus onctueuse crémeuse, passer le tout dans le bol du mixer.

4. Servir avec des pignons de pin et un peu d’huile d’olive accompagné de pain pita ou autre pain

Conseils :

– Cette crème/tartinade se conserve bien, recouverte au contact de papier film, trois jours au frais.

– Les ingrédients de base sont toujours le poivron et la feta et la plupart du temps le yaourt mais il existe différentes variantes et subtilités selon les familles, les habitudes… : il peut y avoir plus ou moins de feta, de yaourt, d’huile, ou d’ail des herbes ou pas. 

Fougasse et ktipiti

Fougasse aux olives vertes et au thym

 

Pour 4 personnes (une grande fougasse)

  • 500g de farine riche en gluten ( T45) + un peu
  • 280 g (28 cl) d’eau
  • 10 c à s d’huile d’olive vierge extra
  • 6 g de levure sèche de boulanger (ou 16 g de fraîche)
  • 6 g de sel fin
  • 32 olives vertes, marinées au thym et dénoyautées ou noires ou en mélange
  • thym frais
  1. Dans un verre, délayer la levure avec 8 cl d’eau et laissez reposer une dizaine de minutes. Dans un saladier, mélanger la farine avec le sel, 8 c à s d’huile d’olive et formez un puits au centre. Verser le mélange de levure puis le reste de l’eau (20 cl). Mélanger le tout avec une cuillère en bois ou un crochet jusqu’à ce que la pâte devienne lisse et se détache des parois. Poser sur un plan fariné et malaxez pendant une dizaine de minutes en la repliant sur elle-même jusqu’à ce qu’elle devienne très souple. Former une boule, mettre dans le saladier légèrement fariné, couvrir de papier film et laisser lever de 1 à 2 h (elle doit presque doubler de volume).
  2. Reprendre la pâte, l’écraser avec les mains puis former un rectangle de 1 cm de hauteur. Parsemez la moitié de la surface (dans le sens de  la largueur) de presque toutes les olives et de feuilles de thym. Replier, sceller soigneusement les bords.
  3. Faire des incisions diagonales avec le couteau, les écarter et parsemez du reste d’olives. Poser la fougasse sur une plaque recouverte de papier cuisson, badigeonner avec l’huile d’olive restante mélangée à la même quantité d’eau et saler.
  4. Préchauffez le four à 220°C.  Cuire la fougasse une vingtaine de minutes, le temps qu’elle gonfle et dore. Déguster de suite chaud ou tiède.
Fougasse et ktipiti

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

F
Ta recette fleure bon le soleil. La sauce est très tentante. L'ail que tu rajoutes, c'est celui qui a cuit avec le poivron ou de l'ail frais ?
Répondre
I
Théoriquement, la moitié de l'ail cuit avec les poivrons, l'autre moitié est hachée crue avec les poivrons cuits. En pratique, je préfère souvent cuire tout l'ail avec les poivrons et en mettre la moitié (cuite) à hacher avec la crème. je trouve que le goût est plus doux et respecte mieux la saveur un peu sucrée du poivron. En vérité, tu as le choix !
G
Ah oui là tu fait fort sur la gourmandise pour un apéro ! J'aurais même peur que ce soit trop apprécié et que les gens ne mangent plus après ! Il y a intérêt à ne pas en faire de trop. J'aime beaucoup le ktipiti c'est délicieux alors avec une fougasse maison encore tiède , un vrai bonheur ! merci Isabelle ! bon week-end ! gros bisous
Répondre
I
oui, c'était dans le cadre d'un apéro dinatoire, et je pense que c'est sympa d'avoir un élément un peu plus roboratif...<br /> bises