Gaspacho carotte, tomates et lait de coco

Publié le par Isabelle

Bonjour,

Oui, je sais, il fait très chaud, mais on se plaint l'hiver quand il pleut, quand il fait froid, quand il fait gris...... Il faut juste s'hydrater et rester à l'ombre aux heures les plus chaudes !!!

Mais il faut quand même servir aux touristes qui me font confiance en demandant à manger à notre table, autre chose que des salades composées !

Alors, hier soir, je leur ai proposé ce gaspacho : recette approuvée! c'est frais, c'est doux, la tomate apporte juste un peu d'acidité, et quelle jolie couleur !

Gaspacho carotte, tomates et lait de coco
Gaspacho carotte, tomates et lait de coco

Gaspacho carotte, tomates et lait de coco

Pour 6 grandes coupes à glace

600g de carottes

3 tomates

1 oignon

1 citron vert

20 cl de lait de coco

Sel et poivre

2 œufs

Un peu de persil

Émincez l’oignon, faites le fondre dans une grande casserole avec une càs d’huile d’olive.

Mondez et épépinez les tomates et ajoutez les dans la casserole avec les oignons.

Zestez le citron vert et ajoutez les zestes dans la casserole.

Épluchez les carottes et coupez-les en rondelles,

Quand l’oignon et les tomates ont bien fondu, ajoutez les carottes, le lait de coco et 400ml d’eau.

Couvrez et laissez cuire à petit bouillon 30 mn à partir de l’ébullition, salez et poivrez.

Laissez refroidir avant de passer au blender, ajoutez le jus de citron vert et réservez au frigo.

Faîtes durcir vos œufs, lavez le persil, rectifiez l'assaisonnement.

Au moment de servir, pressez les œufs au-dessus de votre gaspacho à l’aide d’un presse-ail, et ajoutez une pluche de persil.

Gaspacho carotte, tomates et lait de coco

Publié dans soupes et veloutés

Commenter cet article

Mely 05/07/2015 15:59

Prometteur de saveurs ce gaspacho ! Il semble très parfumé !
Bises.

Assia 04/07/2015 21:38

Coucou Isabelle, je suis d'accord avec toi l'humain n'est jamais satisfait. J'adore ta recette a tester rapidement merci . Bisous et belle soirée

Isabelle 04/07/2015 22:16

Coucou Assia, je me demande comment ceux de chez toi font pour tenir le coup et travailler quand même ! bisous