Huitres chaudes au safran

Bonjour, 

Quand j'étais petite, les huîtres , on en mangeait tous les dimanches, si bien que je ne savais même pas que c'était un produit de luxe, nous habitions à côté d'un vivier, alors c'était normal....Par contre, nous les mangions toujours crues.

Les huîtres chaudes sont différentes, il faut faire attention à ne pas trop les cuire, sinon, la texture change trop et j'aime que la texture ressemble à l’huître crue, simplement chauffée et non cuite...

Huitres chaudes au safran
Huitres chaudes au safran

HUÎTRES CHAUDES AU SAFRAN

 

Ingredients pour 6 personnes

  • 36 baies roses
  • 1 càs d'huile d'olive
  • Poivre 
  • 10 pistils de Safran
  • Persil plat
  • 40 cl de crème fraîche épaisse
  • 10 càc de parmesan râpé
  • 2 jaunes d'œufs
  • 36 huîtres creuses taille 2

 

 Lire la recette

ÉTAPE 1 :

- Ouvrir les huîtres et réserver l'eau et les coquilles. Mettre 1 verre d'eau et l'eau des huîtres à chauffer. Dès que cela bout, ajouter les huîtres et les sortir au bout de 20 secondes.

ÉTAPE 2 :

- Les égoutter et les remettre dans leur coquille. 
- Faire infuser le safran dans l’eau des huitres et faites réduire pour obtenir 10 cl de liquide.
- Dans un bol, fouetter la crème avec les jaunes d'œufs, l'eau des huîtres au safran, l'huile d’olive et le poivre.

ÉTAPE 3 :

- Ciseler le persil plat. 
- Tapisser une plaque de four d'aluminium plissé pour faire tenir les huîtres. Disposer les huîtres sur l'aluminium et répartir la sauce pour les remplir aux 3/4. 
- Ajouter une baie rose dans chaque huître, saupoudrer de parmesan mélangé avec le persil ciselé. 
- Passer sous le gril 6 à 8 minutes. 
Servir et déguster immédiatement.

 

Huitres chaudes au safran
recette.de: Huîtres chaudes

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

J
Tu avais bien de la chance de manger des huîtres tous les dimanches;) Bisous
Répondre
I
oui, et je ne m'en rendais pas compte ! mes parents sont tous les 2 nés au bord de la mer, alors poisson et crustacés de toute sorte étaient souvent sur la table , sans parler des superbes crevettes et crabes que mes frères rapportaient de leurs pèches !
bises