Poulet au vin jaune et aux morilles

Poulet au vin jaune et aux morilles

Bonjour, 

Je vous propose aujourd'hui un vrai classique de la gastronomie française.

Le vin jaune est un vin du Jura : Il est considéré comme l'un des plus grands vins du monde.  Sa couleur est jaune or, d'où son nom. 

Le Vin Jaune fait l'objet d'un élevage spécifique car une fois la fermentation achevée, il doit être conservé au minimum six ans et trois mois en fûts de chêne sans soutirage. Une fois le vieillissement terminé, il est mis en bouteille spécifique et unique, appelée "clavelin".Le Clavelin ne contient que 62 cl. Cette originalité s'expliquant par le fait qu'un litre de jus de raisin se réduit globalement à 62 cl de vin jaune à la fin de son vieillissement.

Le vin jaune ne doit pas bouillir, il est impératif de le mettre dans la sauce au dernier moment après avoir coupé le feu, pour apprécier au mieux ses arômes si particuliers.

Les morilles ne sont pas facile à trouver fraîches, mais on trouve facilement des morilles séchées.

Souvent, dans les recettes de poulet au vin jaune, on fait d'abord rissoler les morceaux de poulet. Je tiens cette recette d'une amie, née dans le Jura, alors, si elle la fait comme ça ! ça permet d'économiser quelques calories, et vu la crème fraîche contenue dans la sauce....

 

 

Poulet au vin jaune et aux morilles

Poulet au vin jaune et aux morilles

Pour 6 personnes

1 beau poulet fermier ou un poulet de Bresse

1 oignon piqué de 2 clous de girofle

3 gousses d’ail

1 bouquet garni

½ bouteille de vin blanc d’Arbois ou de Côte du Jura

10cl de vin jaune

Sel et poivre

¾ de litre de crème fraiche

500g de champignons de Paris

40g de morilles sèches

1 filet de citron

1 à 2 càs de maïzena

 

Coupez (ou faîtes couper par votre boucher) un beau poulet, et enlevez la peau.

Placez  dans un faitout : les morceaux de poulet, l’oignon, l’ail, le bouquet garni, sel et poivre. Ajoutez une demi-bouteille de vin d’Arbois et faites cuire environ 1h, selon la taille et la qualité du poulet.

Faîtes tremper les morilles dans de l’eau bien chaude mais non bouillante pendant deux heures, bien les laver dans cette eau de trempage, vérifiez qu’il ne reste pas de terre au pied des morilles. Filtrez l’eau de trempage et y faire cuire les morilles pendant 5 mn. Emincez les champignons de Paris, et faîtes les cuire à feu doux, pendant une dizaine de mn.

Mettre la crème dans une casserole, ajoutez les morilles avec ce qui reste de l’eau de cuisson. Ajoutez aussi les champignons de Paris, salez et poivrez et laissez cuire environ 20 mn, ajoutez un filet de citron et vérifiez l’assaisonnement.

Au moment de servir, délayez la maïzena avec un peu de vin, ajoutez un peu de crème en mélangeant bien, reversez ce mélange dans la casserole de crème, amenez à ébullition.

Stoppez la cuisson, ajoutez le vin jaune. Egouttez les morceaux de poulet, disposez les dans le plat de service assez profond, versez dessus la crème aux champignons et au vin jaune.

Poulet au vin jaune et aux morilles

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

D
Bravo, bravo ! Et surtout si vous voulez vous régaler, suivez tous les conseils d'Isabelle ! Ce plat est une petite merveille. Un sans faute à découvrir. Joyeuses fêtes
Répondre
I
heu, moi, je dirais plutôt suivez touts les conseils et la recette de mon amie Denise, la pas frisée, cette recette est la sienne ! Merveilleux partage de nos ateliers de cuisine ....joyeuses fêtes à vous deux, avec des bisous