La veste de pluie de Pierre , veste à capuche, Maud Vadon, Monsieur Couture pour Homme

La veste de pluie de Pierre , veste à capuche, Maud Vadon, Monsieur Couture pour Homme

Bonjour, nous sommes le 6 juillet, et si je veux avoir des chances que mon article soit prêt pour Nabel le 10, il va y avoir un peu de boulot !

Tout a commencé par le livre de Maud Vadon, Monsieur, couture pour homme.

Mon fils aimé est tombé en amour  devant le modèle veste à capuche

 Il voulait une veste de pluie seulement voilà, le patron est prévu pour un tissu molleton, un peu élastique, début des soucis...... le tissu envisagé n’a aucune élasticité !

J’ai envoyé un mail à Maud Vadon qui m’a conseillé de faire une demi-taille supplémentaire sinon, la veste risquait d’être serrée au niveau des bras, et bien sûr de faire une toile. D’après les mensurations de Pierre, il rentrait dans le S, j’ai donc décidé de faire du M.

Alors, le patron est sans marges, ce qui me convient . A mon sens, on ne met pas la même marge sur les côtés ou le bas de la veste qu’à l’encolure. Les explications sont claires, et Maud m’avait bien dit de ne pas hésiter à la recontacter si besoin.

La veste de pluie de Pierre , veste à capuche, Maud Vadon, Monsieur Couture pour Homme
La veste de pluie de Pierre , veste à capuche, Maud Vadon, Monsieur Couture pour Homme
La veste de pluie de Pierre , veste à capuche, Maud Vadon, Monsieur Couture pour Homme

Allez, c’est parti pour la première toile. J’ai pris dans mon stock de tissus pour toile deux coupons de velours pas vraiment portables, oui ça pique un peu et ça a bien fait rire Pierre et Adeline mais ça a fait le job.

Pas de souci pour suivre les explications. Pour simplifier le travail, j’ai remplacé la fermeture éclair par des pressions. Et zou, dans un paquet direction Rennes, oui, toujours aussi facile de faire du sur mesure sans essayage à la maison ! j’enrichis  la poste avec mes aller-retour de paquets !

Alors, pas mal de retouches à prévoir : Pierre a des bras de chimpanzé, il faut allonger les manches de 4 cm minimum et redonner de l’aisance.

Pierre a aussi un cou de girafe, il faut allonger la capuche d’environ  3 cm au milieu du dos, et arrondir le haut devant d’environ 5 cm, sans agrandir les côtés de façon à obtenir une capuche plus en forme de casquette, puisque c’est une veste de pluie. Vous saisissez la nuance ?En fait j'ai redessiné totalement la capuche pour la deuxième toile.

 

La veste de pluie de Pierre , veste à capuche, Maud Vadon, Monsieur Couture pour Homme
La veste de pluie de Pierre , veste à capuche, Maud Vadon, Monsieur Couture pour Homme

Il faut également creuser l’emmanchure de 2 cm, tourner les poches pour qu’elles s’ouvrent sur le côté à cause de la pluie qui sinon rentrerait dedans et réfléchir pour faire des poches intérieures invisibles.

Zou, 2éme toile. Cette fois, j’ai pris un coton épais, beaucoup moins spectaculaire.

Alors, la veste méritait d’être taillé en L aux épaules, mais en M à la taille, j’ai donc revu mon patron pour l’adapter à Pierrot, taillé en V en plus du reste (!), et puis, j’ai décidé de rajouter deux plis aux épaules dans le dos, je sais que le tissu sera raide, je pense que ce sera plus seyant comme ça . 

 

La veste de pluie de Pierre , veste à capuche, Maud Vadon, Monsieur Couture pour Homme
La veste de pluie de Pierre , veste à capuche, Maud Vadon, Monsieur Couture pour Homme

J’ai aussi décidé d’arrondir le bas du dos c’est à dire que je l’ai allongé de deux cm au milieu du bas du dos, ça colle plus au style de la veste qui est un peu perfecto, et puis, ça protégera mieux le bas du dos. J’ai aussi changé le sens d’ouverture des poches (la pluie fréquente en Bretagne).

ça , ce sont les poches intérieures calculées pour un téléphone debout, ou un téléphone couché, fatigué par une grande randonnée .
ça , ce sont les poches intérieures calculées pour un téléphone debout, ou un téléphone couché, fatigué par une grande randonnée .

ça , ce sont les poches intérieures calculées pour un téléphone debout, ou un téléphone couché, fatigué par une grande randonnée .

Après, j’ai du attendre que Pierre commande le tissu, il tenait à le faire lui même. D’après ce que j’en sais, c’est un tissu en »coton ventilé« ou «etaproof» . Ne m’en demandez pas plus ! En tout cas, j’ai eu la livraison de deux tissus un noir pour le dessus de la veste, un plus léger gris pour la doublure du devant et de la capuche ( le dos n’est pas doublé) , du fil, une fermeture éclair qui s’ouvre aussi par le bas, un ruban élastique pour la capuche ainsi que deux petits trucs pour bloquer l’élastique.

Pas de souci pour tailler les différentes pièces, il y avait du tissu en trop, j’ai pensé que peut être j’allais faire une pour ma petite Judith avec les chutes ? non, ce n’est pas prévu m’a t’on dit....

Alors, après deux toiles, j’avais acquis la majorité du montage, ce qui ne m’a pas empêché de me tromper dans la pose de la fermeture éclair....non, la principale difficulté vient du tissu, raide comme la justice ! une épingle ne peut piquer dedans, heureusement que j’avais de petites pinces et une bonne machine ( janome) Et j' ai fini par faire les surjets au zig zag machine, ma surjeteuse lidl ne cessait de casser les fils .... . Le plus difficile a été de piquer la capuche, je voulais la faire bien proprement mais les épaisseurs endroit plus envers de la capuche, plus haut des dos et devant m’ont obligée à faire quelques concessions, parce que j’ai oublié de vous dire : pas le droit à l’erreur, l’aiguille laisse des petits trous et l’eau risque de passer par ces petits trous !!! et impossible de faire un rabat à petits points à la main.

La veste de pluie de Pierre , veste à capuche, Maud Vadon, Monsieur Couture pour Homme

J’essayais consciencieusement la veste au fur et à mesure du montage, bon ça colle ! mais après le montage des manches, aie, c’est trop serré aux biceps, alors que la toile était bonne .... la raideur du tissu, sans doute.

Lorsque Pierre a essayé, il avait le même sentiment, avec en plus un excédent de tissu au niveau du pli du coude, la raideur du tissu, toujours.

Alors là, j’étais contente d’avoir du tissu en trop ! j’ai donc retravaillé mon patron selon les tutos des ajustements pour gros bras, et ajouté deux petits plis au creux du coude et cette fois, le modèle coche toutes les cases, et mon grand est content !

Après la livraison, j’ai même eu droit à une photo pour me montrer que l’eau glisse sur ce tissu.

Au total, c’est un projet qui m’a donné vraiment beaucoup de travail, mais je suis ravie d’avoir fait  ce travail pour mon grand gars. Il parait que ce type de veste coûte vraiment très cher, du style 1000 euros et il y a longtemps que Pierre avait envie d’une veste comme ça, mais le prix le faisait reculer....

 

La veste de pluie de Pierre , veste à capuche, Maud Vadon, Monsieur Couture pour Homme
La veste de pluie de Pierre , veste à capuche, Maud Vadon, Monsieur Couture pour Homme

Et vous savez pas ? Pierre a beaucoup de mal à trouver des bermudas-shorts à sa taille, une discordance entre le bassin et les cuisses, quelques chose me dit que je vais pouvoir ressortir le livre de Maud Vadon et la valse des toiles ......

Alors, avec la veste de Pierrot, je participe pour la première fois au défi de Nabel . Je couds et je tricotte beaucoup pour les autres, mais jusqu'à présent pas de couture pour Homme à mon actif, pourtant c'est si agréable de sortir le projet rêvé par mon grand garçon.

Je remercie Alice pour la majorité des photos, n'hésitez pas, allez faire un tour sur son blog !

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

A
Cette veste de plus est une véritable réussite. Bravo pour la persévérance et les ajustements sans pouvoir visualiser les essayages. La première toile est aussi très sympa. C'est toujours plaisant de coudre pour nos grands enfants et en plus quand cela leur convient c'est comme une cerise sur le gâteau.
Répondre
I
merci, c'est une pièce d' anthologie je crois . J' aime beaucoup coudre pour les autres, je n'ai pas la couture égoïste ! en fin d'année quand je fais mon bilan, souvent je me rends compte que la proportion pour moi est relativement faible ....
B
Cette veste est complètement incroyable. Que de péripéties et de persévérance. Elle est sublime. C'est tellement une belle idée de l'avoir transformée en veste de pluie. J'adore la capuche casquette. <br /> Un travail de pro, je comprends que le fiston soit content. Bravo
Répondre
I
Merci Maud. J'ai beaucoup appris avec ce projet, c'était un petit défi et j'adore les défis. J'apprécie vraiment ton commentaire, toi qui a créé ce modèle. Mon fils savait ce qu'il voulait, le cahier des charges était précis, c'est plus facile que quand on est dans le flou ....
A
Pour avoir cousu un vêtement à distance, je sais que c'est vraiment compliqué. En plus, cette veste ne semble pas très facile. Tu t'en es très bien sortie et ton fiston semble ravi de la porter. Bravo à toi pour ce travail obstiné et merci pour le partage. Passe un bel été.
Répondre
I
Merci Anne Marie. C' est vrai, j'enrichi la poste avec mes envois de toiles et autres ! heureusement je vais régulièrement à Rennes, ou ce sont les enfants qui viennent parce qu'il faut bien voir de visu pour faire certaines retouches . ceci dit la réalisation de cette veste a quand même pris plusieurs mois ....
H
Quelle persévérance ! Mais tu as bien fait car cette veste est une réussite !<br /> Et aux vues des photos et du sourire de ton fils, c'est une couture qui sera portée et reportée !
Répondre
I
Merci. cette veste était en effet très attendue et sera apriori bien portée, je ne regrette pas mon travail.
N
Bravo pour cette persévérance ! Ce n'était pas gagné avec un patron prévu pour un tissu extensible et dans ce tissu bien raide mais tu t'en es sortie comme une cheffe ! J'ai adoré ta première toile sinon ;-)
Répondre
I
Merci Nabel ! oui, je crois que je fais partie des têtues ! Pierre l'aime bien sa première toile, même s'il aurait préféré tout dans le tissu principal, mais je n'en avais pas assez; Elle lui sert de veste d'intérieur .
A
Quel boulot ! Mais ça en vaut la peine, effectivement la couture permet de s'offrir des modèles qu'on n'aurait jamais acheté dans le commerce (et sur-mesure en plus).<br /> Les photos sont très sympas, en plus (et j'adore la toile : de la dernière que j'ai faite, avec 4 chutes de viscoses colorées, ma fille m'a dit qu'il fallait vraiment avoir de l'imagination pour voir le résultat final !)
Répondre
I
Oui, ça valait la peine, Pierre est ravi. C' est vrai qu' Alice fait de belles photos, mais suis je totalement objective. En tout cas, je pense avoir appris pas mal de choses avec ce projet. <br /> Et finalement, Pierre utilise la première toile comme veste d'intérieur. En général, j'utilise de vieux draps de coton, mais je voulais un tissu qui ait plus de tenue .
M
Waouh, quelle persévérance et quel travail ! Pierre peut être content et toi très fière : c'est vraiment superbe, félicitations !
Répondre
I
Merci, c'est gentil ! j'ai beaucoup appris avec ce projet .... j'ai un manteau à me faire depuis plusieurs années sans oser m' y mettre, là, je crois que je vais oser !
F
Formidable projet ! Bravo Isabelle ! Que de travail investi dans cette belle veste. Heureusement que tu es une couturière hors pair. Personnellement, je crois que ça aurait fini au fond du placard. En tout cas, le résultat est top.
Répondre
I
Merci. Je déteste abandonner, en plus, on ne peut pas progresser si on jette l' éponge à la première difficulté ! bon, je t'avoue que les manches trop serrées sur la version finale, m'ont fait vraiment râler ! heureusement qu'il restait du tissu. D' habitude, je déteste quand il reste du tissu !
S
Waw c'est une merveille cette veste <3 bravo pour la valse des toiles !
Répondre
I
Mzrci, je ne fais pas toujours de toile, mais pour un projet comme celui là, il valait mieux ! et mon gars porte la première toile comme veste d'intérieur .
K
wooow !! Il peut être fier le fiston, c'est une réussite!! elle est très belle cette veste ! Quelle perséverence, bravo.
Répondre
I
Oui, je crois qu'il est fier de sa veste, unique !