Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Osso buco milanaise

Publié le par Isabelle

Bonjour,

Pour le plat principal de ces ateliers de rentrée, j'étais également allée chercher dans mon livre de CAP de cuisine... La viande était fondante à souhait, les zestes d'oranges et de citrons apportent un petit plus à ne pas négliger, bref une recette vraiment très agréable à revoir parmi les classiques de la cuisine. Nous nous sommes régalés !

D' abord les spaguettis, puis le parmesan, puis la viande, puis l'orange...

D' abord les spaguettis, puis le parmesan, puis la viande, puis l'orange...

...puis la fondue de tomates, et le persil !

...puis la fondue de tomates, et le persil !

Un peu de paprika pour la touche finale, à table !

Un peu de paprika pour la touche finale, à table !

Ossobuco milanaise

Pour 6 personnes :

6 rondelles de jarret de veau

Farine

Huile d’olive et beurre

2 carottes

2 oignons

2 branches de céleri

2 bouquets garnis

2 gousses d’ail

15 cl de vin blanc sec

½ l de fond de veau

20cl de sauce tomate

1 citron

2 oranges

Persil

Pour la fondue de tomates :

40g de beurre

2 échalotes

800G de tomates

2 gousses d’ail

Pour l’accompagnement :

500g de spaghettis

50g de beurre

140g de parmesan

Sel, poivre, sucre

Vérifiez la viande, retirez le gras inutile et les petits équilles d’os éventuelles.

Préparez la garniture aromatique : épluchez et lavez carottes, oignons, ail et céleri, taillez carottes et céleri en brunoise, ciselez les oignons et l’ail, préparez les deux bouquets garnis.

Allumez le four à 200°

Farinez, salez et poivrez les tranches de jarret de veau.

Dans une cocotte allant au four, faire rissoler la viande dans un mélange de beurre clarifié et d’huile. Retirez la viande et dégraissez si besoin.

Faites suer la garniture aromatique dans la cocotte, à feu doux, déglacez avec le vin blanc, remettez la viande et laissez le fond de sauce réduire de moitié.

Ajoutez le fond de veau et la sauce tomate, ajoutez l’ail et un bouquet garni.

Mettre au four à 200° pendant environ 1H30.

Préparez la fondue de tomates :

Epluchez et émincez les échalotes. Epluchez les gousses d’ail.

Lavez, mondez, épépinez , coupez en morceaux les tomates.

Faites suer les échalotes à feu doux dans le beurre, sans coloration. Ajoutez les tomates, les gousses d’ail entières et le bouquet garni. Assaisonnez, ajoutez un peu de sucre si les tomates sont acides et éventuellement du concentré de tomates pour avoir une jolie couleur.

Laissez compoter jusqu’à évaporation de l’eau des tomates, en mélangeant fréquemment. Retirez l’ail et le bouquet garni, réservez.

Finitions :

Zestez 1 orange et un citron, les blanchir à l’eau bouillante une minute, puis égouttez.

Lavez et cannelez 1 orange, la couper en 6 tranches

Hachez le persil, et le parmesan.

Cuire les spaghettis 10mn, égouttez et liez au beurre.

Vérifiez la cuisson de l’ossobuco, ajoutez les zestes d’orange et de citron, retirer le bouquet garni, vérifiez l’assaisonnement.

Dans une assiette creuse, déposez les spaghettis, une tranche de jarret de veau, une tranche d’orange, la fondue de tomates et le persil haché.

Dressez à part le reste de fondue de tomates et le parmesan.

Publié dans viande

Confiture de figues, cannelle, cardamome, et badiane

Publié le par Isabelle

Bonjour,

Ma voisine possède deux figuiers dans son jardin et ne fait pas de confiture..... alors toutes les semaines, je vais cueillir ces petites merveilles ! Et ça colle aux mains !

J'ai déjà fait de la figue toute seule, du chutney figues et pommes ( mmm) et de la figue aux épices . J'aime aussi beaucoup la figue à la vanille, mais figurez vous que mon fils ainé m'a dit récemment qu'il n'aime pas la vanille dans les confitures, ça alors, pourtant je mets souvent de la vanille...

Voici donc cette confiture de figues aux épices, premier essai cette année, fort sympatique ma foi !

Confiture de figues, cannelle, cardamome, et badianeConfiture de figues, cannelle, cardamome, et badiane
Confiture de figues, cannelle, cardamome, et badianeConfiture de figues, cannelle, cardamome, et badiane

Confiture de figues , cannelle, cardamome et badiane.

2kg de figues

1650 g de sucre en poudre

1 càc de cannelle en poudre

6 gousses de cardamome

2 étoiles de badiane

Lavez les figues, coupez les en 4 ou en 8,disposez les dans la bassine à confiture, arrosez les avec le sucre.

Pilez au mortier la badiane et les graines de cardamome débarrassées de leur enveloppe, et ajoutez les dans la bassine à confiture, avec les figues, ajoutez également la cannelle.

Laissez macérer environ une douzaine d’heures.

Le lendemain, cuire environ 1h30, en écumant si nécessaire. La confiture est cuite quand elle est à la nappe, et qu’une goutte versée sur une assiette froide fige tout de suite.

Mettre en pots, les retourner après les avoir fermés, et les laisser refroidir .

Publié dans confitures

salade de mâche aux oeufs mimosa, farcis au thon

Publié le par Isabelle

Bonjour,

Les ateliers ont repris à la maison, pour mon plus grand plaisir de revoir mes élèves et accueillir "les nouveaux venus, toujours les bienvenus" !

J'avais envie de proposer un menu de rentrée très scolaire, alors je suis allée chercher l' inspiration dans un bouquin qui s'appelle référence est qui est celui du CAP de cuisine, mais avec mon petit grain de sel quand même !

Ceci est donc l'entrée des ateliers de septembre , le reste suivra.

avec le presse ail, c' est facile de faire du joli mimoso, et après chacun exprime sa créativité dans son assiette
avec le presse ail, c' est facile de faire du joli mimoso, et après chacun exprime sa créativité dans son assietteavec le presse ail, c' est facile de faire du joli mimoso, et après chacun exprime sa créativité dans son assietteavec le presse ail, c' est facile de faire du joli mimoso, et après chacun exprime sa créativité dans son assiette

avec le presse ail, c' est facile de faire du joli mimoso, et après chacun exprime sa créativité dans son assiette

Salade de mâche aux œufs mimosa farcis au thon.

Pour 6 personnes :

Une barquette de mâche

6 œufs

3 càs d’huile d’olive

1 càs de vinaigre balsamique

Sel et poivre

150g de thon au naturel

1 citron

100g de ricotta

50g de câpres

Lavez la salade, essorez-la et réservez-la.

Préparez les rillettes de thon : pressez le citron, passez le thon au mixeur avec le jus de citron, les câpres, ajoutez la ricotta, poivrez et mélangez bien. Réservez au frais.

Faîtes cuire les œufs 8 à10 mn selon leur taille, refroidissez les, écalez les.

Coupez les œufs en deux dans la longueur, réservez les jaunes. Farcissez les blancs avec les rillettes de thon.

Passez les jaunes à la moulinette, réservez-les.

Pour le dressage, disposez la mâche dans les assiettes, arrosez d’un peu de vinaigrette, disposez deux demi-œufs farcis par assiette et décorez avec les jaunes hachés.

Feuilleté Soleil

Publié le par Isabelle

Bonjour,

C'est sur le blog de Sotis, http://la gourmandise est un joli défaut

que j'ai découvert cette recette. Il parait qu'elle a déjà été publiée, mais que voulez vous, je suis encore nouvelle !

Je cherchais une bonne occasion de la faire car c'est un grand soleil à partager et pas pour un petit apéro à deux ! Il m'a semblé qu'il était parfait pour accompagner mon cake au pesto à l'AG de plein sud à Cozes, et effectivement il a eu du succès.

Sotis nous le proposait avec du boursin ail et fines herbes,j' ai préféré baies roses, ciboulette et chèvre.

Merci Sotis d'avoir partagé cette recette !!

on a envie de lui piquer un rayon n'est ce pas ?

on a envie de lui piquer un rayon n'est ce pas ?

Feuilleté soleil

2 pâtes feuilletées pur beurre

1 pot de fromage de chèvre frais ( le chavroux)

Une trentaine de baies roses,

4 tiges de ciboulette

Sel et poivre

Préchauffez le four à 180°

Concassez dans un pilon les baies roses, mélangez le chèvre, les baies roses, la ciboulette coupée finement, salez et poivrez selon votre goût.

Etalez une des pâtes feuilletées sur du papier sulfurisé ( une silpat pour moi), la badigeonner avec le fromage de chèvre préparé.

Disposez la deuxième pâte par-dessus.

Déposez un verre au milieu de votre soleil pour marquer le centre, appuyez légèrement.

Coupez des bandes de pâte en partant de l’empreinte du verre, vers l’extérieur. Sotis en préconise 24, j’en ai fait 36. Enroulez chaque bande sur elle-même pour former de jolis rayons.

Dorez la pâte avec un jaune d’œuf allongé d’une càs de lait.

Enfournez pour 20à25mn

le fromage avait un peu "bavé " entre les rayons, mais il n'en était pas moins délicieux !

le fromage avait un peu "bavé " entre les rayons, mais il n'en était pas moins délicieux !

Cake au pesto, jambon, parmesan et olives

Publié le par Isabelle

Bonjour,

le week-end dernier, était celui de l'assemblée générale d'une asso dont je fais partie à Cozes, et qui dit AG dit apéritif !

j'avais dont fait un cake au pesto et un soleil feuilleté qui ont fait plaisir aux affamés que nous étions.

Dans ce cake , j'ai remplacé l'huile habituelle par du vin blanc, ça lui donne un petit goût en plus très sympa. Par contre la pâte était bien verte, et beaucoup moins après cuisson, mais je ne sais pas pourquoi.

cake pesto, olives, jambon, parmesancake pesto, olives, jambon, parmesan

cake pesto, olives, jambon, parmesan

Cake au pesto, jambon, parmesan et olives

150g de farine

3 oeufs

15cl de lait

10cl de vin blanc sec

100g de dés de jambon

2càs de pesto

Une dizaine d’olives noires

100g de parmesan fraichement râpé

½ sachet de levure chimique

Sel et poivre.

Préchauffez le four à 180°

Dans un cul de poule, tamisez ensemble farine, sel, poivre et levure, puis creusez un puits.

Cassez les œufs et versez-les dans le puits, en délayant au fouet avec le lait et le vin blanc.

Ajoutez le pesto, la pâte va prendre une jolie couleur verte. Ajoutez le parmesan.

Coupez les olives en rondelles, et éventuellement les dés de jambon, ajoutez-les à l’appareil précédent .N'hésitez pas à goûter la pâte pour vérifier qu' elle est convenablement assaisonnée.

Versez la pâte obtenue dans un moule en silicone ou dans un moule beurré et fariné selon votre matériel.

Enfournez pour 40mn, vérifiez la cuisson avec une lame de couteau ou la pointe d’une brochette. Laissez tiédir avant de démouler, et finir de refroidir sur une grille.

La brioche vendéenne

Publié le par Isabelle

Bonjour,

Si vous me suivez un peu, vous savez sans doute que je suis vendéenne, et la Vendée n' est pas seulement le pays des ventres à choux, mais aussi de la brioche, la vraie !

Attention ce n'est pas une brioche très légère, gonflée à l'hélium, non, ça c'est pour les touristes ! C'est une brioche assez dense, qu'on peut très facilement tartiner de confiture, ou même de beurre.

C'est la brioche qu'on servait autrefois dans les mariages au milieu du bal, pour ceux qui avaient un petit creux, ou pour ceux qui n'avaient été invités que au bal ( je ne crois pas que ça se fasse encore , mais c'était comme ça quand je me suis mariée), maintenant, on l propose plutôt la brioche au vin d' honneur.

Bref, c'est une brioche des grands jours ! et je n'en fais pas tous les jours, car même si kitchenaid fait le gros du boulot à ma place, il faut avoir du temps devant soi ...

ça, c' est la version sans diviser la pâte en deux, qui fait vraiment une ENORME brioche !ça, c' est la version sans diviser la pâte en deux, qui fait vraiment une ENORME brioche !

ça, c' est la version sans diviser la pâte en deux, qui fait vraiment une ENORME brioche !

Brioche Vendéenne

1kg de farine t55

1càc de sel fin

3 œufs entiers et un jaune

225g de sucre en poudre

150g de beurre

3 càs de crème fraiche

25cl de lait tiède

50g de levure de boulanger

1gousse de vanille

2 càs de Cognac

2 càs d’eau de fleur d’oranger

Verser le lait dans une petite casserole, ajouter la gousse de vanille préalablement fendue, faire chauffer jusqu’à ébullition, et laisser infuser jusqu’à ce que le lait soit tiède.

Retirez la gousse de vanille du lait après avoir gratté les graines, émiettez la levure dans un bol, versez dessus un peu de lait, mélangez bien et ajoutez le reste du lait. Ajoutez également une pincée de farine, et laissez à la levure le temps de se réveiller et de faire des bulles (environ 15mn)

Dans le bol de votre robot, versez la farine tamisée, faites un puits, ajoutez le sel, le sucre, cassez les œufs et ajoutez les, et mettre le robot équipé de la feuille en marche.

Ajoutez la levure à la pâte et continuer à pétrir ou à regarder votre robot le faire pour vous ….

Ajoutez le beurre froid, coupé en petits morceaux, puis le cognac, l’eau de fleur d’oranger et la crème fraiche.

Pétrissez jusqu’à avoir une jolie pâte, souple et élastique.

Couvrez le bol du robot avec un torchon et laissez la brioche lever pendant 6h, dans un endroit tiède et à l’abri des courants d’air.

La pâte aura doublé de volume. Versez la sur votre plan de travail, chassez l’air, divisez votre pâte en 2, et chaque partie en 3 boudins que vous allez rouler pour leur donner une jolie forme, et les tresser. Déposez vos brioches sur le plaque du four (en pratique, il est beaucoup plus facile de les tresser directement sue la plaque).

Laissez lever de nouveau pendant 1h.

Préchauffez le four à 180°, dorez les brioches avec le jaune d’œuf dilué dans un peu de lait, enfournez pour environ 45 mn.

Attention la brioche colore parfois très vite, selon votre four, ne pas hésiter à baisser un peu le thermostat.

En divisanr la pâte en deux, vous aurez deux brioches de cette taille-là

En divisanr la pâte en deux, vous aurez deux brioches de cette taille-là

Alors, elle vous rit dans le ventre ma brioche ?Alors, elle vous rit dans le ventre ma brioche ?

Alors, elle vous rit dans le ventre ma brioche ?

Le ragout de seiches de mon Papa

Publié le par Isabelle

Bonjour,

Quand j’étais petite, mon père faisait la seiche comme ça.

Lorsque j’ai retrouvé la recette, les auteurs n’y mettaient pas de carottes, mais mon instinct me disait que… et pendant la cuisson, l’odeur de ce plat m’était familière …. Et lorsque j’ai goûté !... une recette que je n’avais pas mangée depuis 30 ans, les papilles, ça n’oublie pas !

avec des petites pommes de terre du jardin ....

avec des petites pommes de terre du jardin ....

Rata de seiches de Saint-Gilles

Pour 6 personnes

1,5kg de seiches

150g de beurre,

5 échalotes

4 gousses d’ail

2 grosses tomates

20cl de vin blanc sec

Thym, laurier, persil

3 carottes

800g de mitraille( petites pommes de terre nouvelles)

Couper la seiche en carrés de 4 cm environ.

Eplucher les carottes et les couper en rondelles un peu épaisses.

Dans une cocotte, faire suer les morceaux de seiches au beurre (environ 50g) puis ajouter les échalotes coupées en morceaux, les gousses d’ail éclatées non épluchées, les tomates pelées et épépinées.

Ajouter le vin, mouiller à hauteur avec de l’eau, ajouter thym, laurier et persil, ainsi que les carottes.

Cuire environ 1h30 à couvert jusqu’à ce que la seiche soit bien tendre.

Ajouter les pommes de terre dans la cocotte, il est inutile de les peler, il suffit de les laver en les frottant les unes contre les autres, il faut compter 20 à 30 mn selon la taille des pommes de terre.

Egoutter les seiches et les pommes de terre, les mettre dans le plat de service tenu au chaud, ajouter dans la cocotte tout ou partie de 100 g de beurre manié pour lier la sauce, verser sur le plat et servir.( ça, c' est la version vendéenne de la recette, moi je lie la sauce à la maizena pour plus de légèreté !) parsemer le plat de service de persil.

Il est possible de mixer la sauce mais je la préfère comme ça.

Source : les recettes vendéennes de tante Aline

ragout de seiches

ragout de seiches

Confiture de courgettes jaunes au Pastis

Publié le par Isabelle

Bonjour,

J'ai vu passer plusieurs gâteaux à la courgette sur la toile, mais pas de confiture, et pourtant,les confitures de courgettes...., j'aime bien les confitures un peu originales, comme les confitures de tomates, ou de pastèques, celles qu'on ne trouve pas en grande surface.

Cette année, je ne suis pas envahie de courgettes comme d'habitude, pas étonnant puisque mon pied de courgettes vertes a été décimé par un manque d'attention ! Bref, il me reste le pied de courgettes jaunes.... j'aime leur couleur dans l'assiette, elles sont aussi plus douces que les vertes alors j'en ai laissé grossir quelques unes pour pouvoir faire cette confiture.

Elle est très douce et passe très bien au petit déjeuner, mais attendez que vos convives l'aient goûtée avant de leur donner la composition de cette jolie confiture aux reflets dorés!

Confiture de courgettes au Pastis

Confiture de courgettes au Pastis

Confiture de courgettes jaunes au Pastis

2 kg de courgettes jaunes

1,5 kg de sucre à confitures

3 étoiles de badiane

4 càs de Pastis

Coupez les courgettes en tronçons, sans les éplucher et passez les à la moulinette à légumes.

Mettez les dans un cul de poule à macérer avec le sucre et la badiane pendant environ 12h.

Le lendemain, mettez à cuire dans une bassine à confiture. Il faut 30 à 45 mn de cuisson, la courgette est très aqueuse. La confiture est cuite quand elle est à la nappe, ou quand une goutte sur une assiette froide fige très vite. Retirez la badiane et remplacez la par le Pastis.

Mettez en pots dans des pots préalablement stérilisés, fermez et retournez les pots pendant environ 10mn.

confiture couleur de soleil

confiture couleur de soleil

Publié dans confitures

Sardines marinées et roties

Publié le par Isabelle

Bonjour,

J'aime beaucoup les sardines, et encore plus à la chermoula. Je me souviens d'avoir mangé de délicieuses sardines farcies à Essaouira, j'y retournerais bien juste pour ça !!!

Le seul problème est que ces sardines sont en général frites, et ça...

En comparant diverses recettes, j'ai pris un peu dans l'une, un peu dans l' autre, pour faire une version sans friture plus digeste pour mon petit estomac ....

Je les avais servies avec des courgettes coupées en brunoise, aillées, et de la semoule, mais oublié la photo. J'ai mangé le reste le lendemain ( c'est aussi bon froid que chaud) avec des carottes à l'orientale, heureux mariage ! et pas oublié la photo !!!

Sardines marinées et roties

Sardines marinées et rôtie

Pour 6 personnes

De 24 à 36 sardines suivant l’ appétit de vos convives et la taille de vos sardines.

1 bottes de persil plat ou de coriandre selon votre goût

4 gousses d’ ail

Le jus d’ un citron

1 càc de sel

1 càc de paprika

1 càs de cumin

½ càs de gingembre

11 càs de raz el hanout

2càs d’huile d’olive.

Levez les filet de sardine au doigt : j’entaille, avec un couteau, côté ventre pour vider la sardine, puis je casse l’arrête pour supprimer la tête. Je glisse mon doigt le long de l’arête en commençant côté tête et en allant vers la queue pour décoller l’arête de la chair. Arrivée à la queue, je casse l’arête au ras de la queue et je tire délicatement de bas en haut pour décoller l’autre côté.

Je suis désolée si je ne sais pas bien l’expliquer, ce procédé m’a été transmis par une amie marocaine et c’est plus facile à montrer qu’à transmettre par écrit ! L’ avantage de cette méthode est de retirer toutes les petites arrêtes, même celles qui s’enfoncent profondément dans la chair, et vu » celui qui tout les jours partage mon cassoulet », c’ est mieux !

Ceci dit, votre poissonnier préféré pourra surement mettre vos sardine en filets

Lavez les sardines et laissez les égoutter le temps de préparer la chermoula ou marinade.

Dans un saladier, hachez le persil, l’ail, ajoutez le jus du citron, l’huile, le sel et les épices.

Disposez les filets de sardine dans la chermoula et laissez mariner 1 h au frigo.

Roulez les filet de sardine en commençant côté tête et en allant vers la queue, fixez chaque sardine avec un cure dent pour maintenir chaque pièce.

Rangez les sardines dans un plat, enfournez dans un four préchauffé à 200°C, 6 à 8 mn selon la taille des sardines.

Servez avec une poêlée de courgettes à l’ail et de la semoule de couscous

Sardines marinées et roties

Tarte tatin à la tomate

Publié le par Isabelle

Bonjour

Je trainais ce matin sur la blogo, quand j'ai été avertie de la reprise du KKVKVK, c'est un petit jeu sympa entre blogueurs et blogueuses, il n'y a rien à gagner, sauf le privilège au gagnant d'organiser le KKVKVK ( aie !) suivant.

Et le thème est soyons tartes, salée, sucrée , ou sucrée-salée.

J'avais justement sous le coude la recette d'une tarte proposée l'année dernière en atelier de rentrée, à une époque où je n'avais pas encore de blog. Et j'avais très envie de la partager cette tarte !

La lecture de cette recette est surprenante, mais la tomate est un fruit…. Et le résultat est

tout à fait sympathique..

Avec cette recette, je participe donc au KKVKVK sur le blog de Romain :

http://letabliergourmet.blogspot.fr/2014/08/le-kkvkvk-57-fait-sa-rentree-anticipee_18.html#more

Pour accompagner cette tarte, j'avais servi une boule de glace au pineau et nous avions également fait de la nougatine pour aller avec le caramel de la tarte tatin.

Tarte tatin à la tomate

Tarte tatin à la tomate

Pour 6 personnes :

Environ 12 tomates allongées de préférence

100+200g de sucre

Quelques graines de cumin

Pâte sablée :

120g de sucre semoule

250g de farine

120g de beurre

1 sachet de sucre vanillé

1 œuf

Commencer par la pâte sablée :

Mélangez farine et sucre(120G), faîtes un puits, ajoutez le beurre, mélangez grossièrement.

Ajoutez l’œuf pour homogénéiser l’appareil.

Faites un carré plat avec la pâte, filmez-la et réservez-la au réfrigérateur pendant 30mn à 1h.

Pour la garniture :

Préchauffez le four à 150°

Coupez les tomates dans le sens de la longueur, les déposer sur une plaque à pâtisserie, les saupoudrer de 100g de sucre.

Enfourner et laisser cuire le temps que l’eau s’évapore soit 30à50mn.

Laisser refroidir un peu les tomates et ôter la peau, réserver.

Préchauffez le four à 200°

Préparer un caramel à sec avec 200g de sucre, ajouter quelques graines de cumin.

Dès qu’il est blond, le verser dans vos moules individuels, ou dans un grand moule.

Superposer vos tomates sur le caramel, et recouvrir de la pâte sablée .

Enfourner jusqu’à coloration de la pâte.

Tarte tatin à la tomate

1 2 > >>