Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Café gourmand 2 : Tartelette chocolat caramel beurre salé au Cognac

Publié le par Isabelle

Bonjour,

Après la crème brûlée légère, une tartelette au chocolat qui aurait bien pu faire un dessert à elle toute seule !

Café gourmand 2 : Tartelette chocolat caramel beurre salé au Cognac

Tartelette chocolat caramel beurre salé au Cognac

Pour la pâte :

240g de farine

120g de beurre

90g de sucre

15g de poudre d’amandes

1 œuf

Pour la crème caramel beurre salé:

100g de sucre

100g de crème fraiche liquide

20g de beurre

1à2càs de Cognac

Pour la garniture :

200g de chocolat noir

150g de crème caramel au Cognac

25cl de crème liquide

50g de beurre

Préparez la pâte sablée : dans un saladier, mélangez la farine, la poudre d’amandes, le sucre et le beurre pommade, pour obtenir un mélange sableux. Ajoutez l’œuf, mélangez sans trop travailler, fraisez une fois et placez la pâte dans un papier sulfurisé au frigo pour 1 h.

Allumez le four sur 160°

Étalez la pâte et foncez les moules à tartelette. Piquez le fond et faîtes cuire au four, d’abord couverts (15mn) puis découverts 5 mn, jusqu’à obtenir une belle couleur dorée. Attention de surveiller la cuisson.

Préparez la sauce caramel : placez le sucre dans une casserole à fond épais, sur le feu, surveillez sans y toucher jusqu’à ce que le caramel se forme. Hors du feu, ajoutez le beurre, puis la crème fraiche chaude, petit à petit. Bien mélanger pour obtenir une crème homogène. Si jamais des cristaux de caramel se sont formés, remettre la casserole sur le feu, à feu doux, et mélangez jusqu’à ce qu’ils fondent et que le caramel soit homogène. Ajoutez le Cognac.

Préparez la ganache chocolat-caramel : hachez le chocolat, faîtes le fondre doucement au bain-marie. Faites bouillir la crème fraiche, et versez la sur le chocolat, mélangez énergiquement à la spatule. Pesez 150g de crème caramel et ajoutez-la à l’appareil au chocolat, puis ajoutez le beurre en petits dés

Quand le mélange est homogène, coulez-le dans les fonds de tarte cuits. Laissez reposer 2h au frais avant de servir

Café Gourmand 1 : la crème brûlée légère aux épices

Publié le par Isabelle

Bonjour,

Après la choucroute de notre dernier atelier, nous avions envie d'un café gourmand, oui, même pas peur !

Nous avons donc commencé par une crème brûlée légère aux épices, intermédiaire entre la crème brûlée et les œufs au lait , relookée par les épices ! sur la recette initiale, j' ai trouvée qu'il n'y en avait pas assez pour moi ! la recette initiale vient de chez Edda, et de son déjeuner de soleil.

Café Gourmand 1 : la crème brûlée légère aux épices

Crème brûlée légère aux épices

-1/4 de litre de crème fraiche liquide entière

-1/4 de litre de lait

- ½ gousse de vanille ,3 pincées d'épices à pain d'épices, 3 pincées de cannelle en poudre, 1 poivre long coupé en deux, 3 clous de girofle

- 3 œufs entiers

- 100 g de sucre

- sucre muscovado

  1. Préchauffer le four à 90°C
  2. Porter le mélange lait + crème à ébullition dans une casserole, après y avoir ajouté la vanille et toutes les épices. Laissez infuser 30 mn, puis filtrer.
  3. Mélanger les jaunes avec le sucre puis y verser lait + crème tout en mélangeant. Verser dans des ramequins peu profonds et laisser cuire pendant 50 minutes environ. La crème ne doit pas bouillir, elle doit être prise mais encore légèrement tremblotante au centre. Laisser refroidir.

4. Peu avant de servir, parsemer d'un peu de sucre muscovado et faire caraméliser au chalumeau

Un dessert jaune contre l'endométriose

Publié le par Isabelle

Bonjour,

Connaissez vous l'endométriose ?

C'est une saleté de maladie qui touche les jeunes femmes, c'est à dire que ce sont des cellules qui normalement se situent à l'intérieur de l'utérus qui migrent et vont se fixer un peu n'importe ou : sur les ovaires, les trompes, les intestins.... ces cellules suivent le même rythme que les autres à l'intérieur de l'utérus et pendant les règles, elles saignent aussi, entrainant douleurs, adhérences et parfois stérilité, quand je vous dis que c'est une saloperie, foi de sage femme !

Lorsque j'ai vu un article sur le sujet chez Sandy, du blog cuisine et cigare, je me suis dit : évidement que je veux participer et publier une recette jaune !

L'initiatrice de ce mouvement s'appelle Patou http://karibosakafo.canalblog.com/archives/2015/03/05/31517693.html#c65153602.

Ma recette est très inspirée d'une recette parue chez Sandy l'année dernière et déjà réalisée plusieurs fois. Si vous n'aimez pas le chocolat blanc, n'ayez pas peur ! On ne sent pas son gout, mais il apporte de la douceur, du velouté à ce dessert.

Un dessert jaune contre l'endométriose

Crème agrumes et chocolat blanc sur palet breton

pour 4 verrines

le jus d'un pamplemousse et de 2 citrons pour obtenir 150 ml de jus

350g de sucre

2 œufs entiers

110g de chocolat blanc en pistoles

les zestes d'un citron.

4 palets bretons

Mettre les zestes d'un citron dans une casserole, couvrir d'eau, amener à ébullition, laisser bouillir 3 mn et égoutter.

Peser les zestes, les remettre dans la casserole, ajouter le même poids de sucre que les zestes, couvrir à peine d'eau et faire cuire à feu doux jusqu'à ce que l'eau soit presque totalement évaporée, pour obtenir de petits zestes de citron confits.

Mélanger dans une casserole : les œufs, le sucre, et le jus d'agrumes, amener à ébullition sur feu très doux, en mélangeant sans cesse. Dès que la crème a épaissi, verser sur les pistoles de chocolat blanc en mélangeant bien pour obtenir une crème homogène.

Écraser les palets bretons et répartissez les dans les verrines, verser la crème par dessus, et enfin les zestes d' agrumes confits.

Réfrigérer quelques heures, servir avec un palet breton ou pas , suivant votre gourmandise !

j'avais aussi fait les palets bretons

2 jaunes d'oeufs

80g de sucre en poudre

80g de beurre salé

140g de farine

1/2 sachet de levure chimique

Faites blanchir les jaunes et le sucre ( robot pour moi) ajoutez le beurre pommade ( toujours robot) puis la farine et la levure.

Lorsque le mélange est bien homogène, formez un boudin avec la pâte, placez le dans un film alimentaire, et hop au frigo environ 30 mn.

Préchauffez le four à 150°, coupez le boudin en tranches d'environ 1 cm et répartissez les dans des moules à muffins, enfournez pour 15 à 17 mn, jusqu'à ce que les palets soient joliment dorés. Laissez refroidir environ 10 mn et démoulez sur une volette .

Un dessert jaune contre l'endométriose

A la radio !

Publié le par Isabelle

CONCENTREE !

CONCENTREE !

A la radio !
LE MONSIEUR DERRIERE LA VITRE

LE MONSIEUR DERRIERE LA VITRE

LE TABLEAU DES INFOS

LE TABLEAU DES INFOS

Bonjour,

La radio, c'est toute une aventure ...

Dans le studio où Lawrence règne en maîtresse, l'atmosphère est feutrée, calme, concentrée...ce qui ne nous empêche pas de pipeletter pendant les passages de musique ! il y a des lumières qui s'allument, qui s'éteignent, des gestes codés avec le monsieur derrière le carreau, et puis un écran sur lequel sont écrites les infos de ce qui va suivre, et encore un écran en liaison avec le standard pour informer des personnes en ligne pour intervention en direct . Heureusement qu'elle a des yeux partout notre animatrice de radio.

Bonne élève sérieuse, je prépare toujours un topo, que parfois j'oublie à la maison... qu'importe, Lawrence est toujours bienveillante et rassurante, c'est une expérience très sympa .

Prochaine fois le 31 mars

AU STANDART

AU STANDART

IL Y EN A DU MONDE A TRAVAILLER DERRIERE !

IL Y EN A DU MONDE A TRAVAILLER DERRIERE !

Publié dans bla-bla

Truffes chocolat- caramel au beurre salé

Publié le par Isabelle

Truffes chocolat- caramel au beurre salé

Bonjour,

Nous étions invité à manger, et j'aime bien apporter quelque chose fait maison...

En plus mes deux gars avaient annoncé leur venue pour le même week end ...

Deux raison pour faire des truffes !

Attention, celles ci sont faites avec un caramel beurre salé qui sert pour fondre le chocolat et faire la ganache, elles se méritent !

Le caramel au beurre salé.... il faut être précis, organisé, et ne pas se laisser distraire ! le téléphone a sonné deux fois, dans une maison d'hôtes, ça sonne beaucoup ! et je me suis retrouvée avec un caramel tout cristallisé ! Bon, et bien il suffit de le remettre sur le feu doux et de tourner, tourner, tourner jusqu'à ce que le caramel fonde ! et puis de filtrer éventuellement au chinois ce qui reste !

Enfin, ne supprimez pas l'enrobage dans du chocolat tempéré, vous aurez dans la bouche un truc qui croque, puis qui fond, un vrai plaisir !!!

Truffes chocolat- caramel au beurre saléTruffes chocolat- caramel au beurre salé
Truffes chocolat- caramel au beurre saléTruffes chocolat- caramel au beurre salé

Truffes chocolat- caramel au beurre salé

200g de chocolat noir pour la ganache

+ 150g pour la couverture

120g de sucre en poudre

30g de beurre

12 cl de crème liquide entière

100g de cacao non sucré (Van Houten)

Dans une casserole, faire fondre le sucre jusqu'à ce qu'il caramélise complètement. Ajouter ensuite le beurre hors du feu, puis verser la crème préalablement chauffée. Remettre à chauffer pour que le caramel soit bien lisse, puis le verser directement sur le chocolat et fouetter pour bien mélanger. Réserver au frais pour que le chocolat durcisse un peu.( je pose un film dans le fond de mon plat avant de verser ma ganache, ensuite je démoule facilement et je retire le film)

Sortir ensuite la ganache au chocolat, faire des petites boules sur une silpat. En pratique, je pose ma ganache dure sur une planche et je la coupe en petits morceaux de même taille avec un bon couteau.

Roulez-les dans le creux des mains pour former des truffes rondes, puis une fois que les truffes ont durci, faire fondre les 150g de chocolat pour la couverture(technique du tempérage)

Enrobez vos truffes dans le chocolat de couverture, puis dans le cacao en poudre, et vous m'en direz des nouvelles !

les prochains ateliers de cuisine

Publié le par Isabelle

MARIE CLAIRE  fait la pâte à tarte.

MARIE CLAIRE fait la pâte à tarte.

Bonjour,

A force de me dire que je ne veux pas trop ennuyer les gens qui n'ont pas la chance d'habiter près de ce haut lieu de la gourmandise et de l'accueil qu'est Montpellier de Médillan.... je me suis aperçue qu'il manque des infos sur mon blog !!!

Alors remédions à ça de suite :

lundi 30 mars et jeudi 2 avril : le lapin de pâques

lundi 20 et jeudi 23 avril : nous allons nous réchauffer avec des saveurs du Maroc

lundi 18 et jeudi 21 mai : poisson and co

lundi 1 et jeudi 4 juin : croquons les beaux jours.

Voilà, si vous voulez plus de détails, vous m'envoyez un petit mot...

La choucroute de Jeanne

Publié le par Isabelle

Bonjour,

Lorsque mes copains de jeux m'ont demandé à apprendre à faire la choucroute, j'étais très ennuyée.... pas du tout mes origines la choucroute, en plus je n'aime pas ça !

Bon, Jeanne du blog : la table de Jeanne a bien voulu s'en charger ! Elle m'a guidé dans les courses et m'a confié sa recette pour laquelle j'ai fait un copié-collé....

Dans la matinée, j'ai trouvé l'odeur quelque peu entêtante, mais le plus surprenant c'est quand j'ai goûté : cette choucroute est toute douce et parfumée, rien à voir avec ce que j'avais eu l'occasion de tester jusque là. Je crois que la prochaine fois que la famille est au complet, ce sera choucroute, ça va nous changer du couscous toujours réclamé par les enfants !

Alors, si comme moi, vous voulez tester la choucroute, cette recette est faite pour vous, et merci Jeanne pour ce partage .

UN VRAI PLAT A PARTAGER !

UN VRAI PLAT A PARTAGER !

La choucroute de Jeanne

INGREDIENTS (pour 8/10 personnes)

2 kg 500 de choucroute cuite à la graisse de canard

(Je gagne deux heures de cuisson en prenant du chou cuit)

1 palette 1/2 sel d'1 kg 500 (mise à dessaler la veille au soir dans de l'eau)

1 saucisse de Morteau

3 saucisses Montbéliard

4 saucisses de Francfort

4 saucisses de Strasbourg

4 tranches de lard fumé de1cm 1/2 d'épaisseur

3 petits cervelas (portion)

1 càs de poivre mélange 5 baies

1 càs de baies de genièvre

1 vin blanc sec d'Alsace

Pommes de terre cuites à la vapeur en accompagnement

PREPARATION

Dès 9 h 30, commencer la choucroute

Verser un peu de vin blanc et 1/3 des baies dans une grosse cocotte.

Déposer 1/3 du chou et la palette dessalée, ajouter 1/3 de chou, 1/3 des baies.

Déposer les saucisses Montbéliard et Morteau, ajouter le reste de chou et les tranches de lard.

Ajouter le reste des baies et arroser du reste de vin blanc.

Porter à ébullition, couvrir et maintenir la cuisson 5 mn puis baisser à feu doux.

Après 30 à 45 mn de cuisson, sortir délicatement le lard et les "Montbéliard", les réserver.

Poursuivre la cuisson encore 30mn et retirer la saucisse de Morteau.

Poursuivre la cuisson 2 à 3 heures toujours à feu doux, il faut vérifier que la palette est bien cuite.

Ajouter ensuite les saucisses Francfort, Strasbourg, cervelas et les tranches de lard

Pour les réchauffer ainsi que celle de Morteau et les «Montbéliard".

Cuire encore 15 mn et servir avec les pommes de terre vapeur, de la moutarde et du raifort.

IL NE FAUT PAS ETRE PRESSE, CA SE MERITE LA CHOUCROUTE

IL NE FAUT PAS ETRE PRESSE, CA SE MERITE LA CHOUCROUTE

Nonnettes de Dijon

Publié le par Isabelle

Bonjour,

J'ai eu, il y a quelques temps l'opportunité d'être présentée à Lawrence Pernet qui anime chaque matin une émission appelée Cordon Bleu sur France Bleue. Depuis j'interviens de temps en temps dans son émission, c'est une expérience sympathique ! Il me faut aller à La Rochelle, 1 h de route, mais j'en profite pour visiter les musées et trainer les magasins de jouets : les magasins d'articles pour la cuisine et la déco ! Alors, si vous êtes dans le secteur , entre 10h et 10h30 demain, c'est sur France bleue que ça se passe. Nous y parlerons de pain d'épices.

J’aime le pain d’épices, et pas seulement au moment de Noël ! Aujourd’hui, j’ai envie de vous parler des nonnettes. Pour moi, c’est un petit gâteau du gouter de mon enfance…

La nonnette est un petit gâteau à base de pain d'épices, de marmelade d'orange et de miel. Spécialité de Dijon et de la Bourgogne, elle se retrouve aussi dans la région de Reims. Au Moyen Âge, les nonnes fabriquaient dans leur monastère ce gâteau, ce qui explique son nom.

Comme dans tous mes pains d'épices, j'aime y mettre de la farine de seigle qui leur donne un parfum plus intense. traditionnellement le pain d'épices de DIJON est à base de farine de Blé, celui de REIMS à base de farine de seigle, en mélangeant les deux farines, c'est match nul !

Et ce qui est presque magique, c'est de poser la marmelade d'orange dessus, pendant la cuisson, la nonnette va gonfler, et la marmelade va être engloutie totalement par la pâte, enfin presque : parfois je suis trop généreuse en confiture et elle laisse une sorte de cratère au milieu de ma nonnette !

Nonnettes de DijonNonnettes de Dijon
Nonnettes de DijonNonnettes de Dijon

Nonnettes de Dijon (pour 12 nonnettes)

  • 200 g de miel
  • 15cl d'eau
  • 100 g de sucre
  • 80 g de beurre
  • 150 g de farine ordinaire (T55)
  • 130 g de farine de seigle
  • 10 g de bicarbonate alimentaire
  • 1 càc de mélange d'épices pour pain d'épices
  • 1 càc de cannelle en poudre
  • marmelade d'orange

Dans une casserole, mélangez l'eau avec le sucre, le miel et le beurre, portez à ébullition de manière à ce que le sucre et le beurre fondent, réservez.

Tamisez les deux farines avec le bicarbonate et les épices. Versez le sirop dans le mélange à base de farines, fouettez afin d'obtenir une belle pâte homogène. Versez la préparation dans des moules à muffins à mi-hauteur (mieux vaut utiliser une poche à douille).

Placez au frigo au moins une heure.

Préchauffez le four à 180°

A l'aide d'une cuillère à café, posez au centre en creusant un peu, une càc de marmelade d'oranges.

Placez au four pour un quart d'heure environ. La pâte doit gonfler (presque doubler) et dorer mais pas trop colorer. Laisser tiédir puis démouler.

Traditionnellement on les recouvre d’un mélange de sucre glace et d’eau au sortir du four (très peu d’eau, le glaçage doit être collant et s’étale au pinceau) pour obtenir un glaçage sur le dessus, je ne le fais pas toujours. Les nonnettes se conservent très bien dans une boite bien fermée, le plus important pour la conservation, étant de les mettre à l'abri des gourmands !

POUR LE THE AU JARDIN !
POUR LE THE AU JARDIN !

POUR LE THE AU JARDIN !

Croustillant de lard, fèves et petits pois.

Publié le par Isabelle

Bonjour,

Notre dernier atelier avait donc pour thème "tout est bon dans le cochon"...

Je voulais une entrée avec du porc, mais pas une salade .... cette recette a finalement attiré mon attention, ou plutôt j'ai fait un mix de plusieurs choses pour retenir celle ci.

Bien sûr, c'est encore un peu trop tôt pour les petits pois et fèves de chez nous, mais avec des légumes surgelés, ça permet une entrée très sympa. Le temps de cuisson de mes tranches de poitrine était un peu trop long, elles ont pris un coup de chaud,( j'ai modifié le temps de cuisson, mais ça dépend de chaque four) c'était cependant très croustillant. Attention au sel dans la préparation de légumes, la poitrine est déjà bien salée !

Croustillant de lard, fèves et petits pois.Croustillant de lard, fèves et petits pois.

Croustillant de lard, fèves et petits pois.

Pour 4 personnes

150G de petits pois écossés

150G de fèves écossées

12 fines tranches de lard fumé maigre (1mm d’épaisseur)

1càs de crème fraiche liquide

100g de fromage de chèvre frais type petit Billy

Sel et poivre

Préchauffez le four à 130°

Posez les tranches de lard sur une plaque de cuisson, recouvrez d’une autre plaque de cuisson et enfournez pour 45 mn.

30 mn plus tard ,plongez les fèves et les petits pois dans une bonne quantité d’eau bouillante salée pendant 5mn, puis dans de l’eau froide additionnée de glaçons pendant 30s afin de les garder bien verts, égouttez les.

Écrasez les légumes à la fourchette, réservez au bain marie chaud. .

Dans une petite casserole, disposez la crème fraiche et le petit Billy amenez à ébullition et mixez au mixeur plongeant afin d’alléger le mélange, salez et poivrez.

Sortez le lard du four, disposez deux tranches au centre des assiettes. incorporez l’émulsion de crème et fromage à la préparation aux légumes verts, et garnissez les tranches de lard, couvrez d’une troisième tranche de lard et servez de suite.

J' AIME BIEN CET ASSEMBLAGE DE COULEUR C'EST FRAIS !

J' AIME BIEN CET ASSEMBLAGE DE COULEUR C'EST FRAIS !

Tarte au citron et à la frangipane

Publié le par Isabelle

Bonjour,

Pour le dessert de notre atelier, j'avais envie d'une tarte au citron. Cette recette, je l'avais d'abord repérée chez Gridelle :http://.les-voyages-de-gridelle.com/2014/09/tarte-au-citron-et-a-la-frangipane.html.

Je l'ai un peu modifiée pour la rendre plus conforme à mon goût. Je la trouve excellente, l' équilibre entre les saveurs du lemoncurd et de la crème frangipane est parfait.

Bien sûr cette recette est un peu longue, mais on peut préparer la pâte et la crème frangipane la veille. Elle ne présente pas de difficulté, mis à part le lemoncurd qui demande une cuisson douce au bain marie.

Merci Gridelle !

Tarte au citron et à la frangipane

Tarte au citron et à la frangipane

pour la pâte sucrée

190g de farine T55

1 cuillère à soupe de maïzena

80g de sucre glace

125g de beurre mou

1 œuf

Le zeste d’un citron

pour le lemoncurd

le jus de 3 citrons

le zeste de deux citrons

120g de sucre

2 œufs

1 cuillère à soupe de maïzena

pour la crème pâtissière

17,5 cl de lait

3 jaunes d’œufs

40g de sucre

1 gousse de vanille

15g de maïzena

pour la crème d'amandes

100g de beurre très mou

80g de sucre

100g d'amande en poudre

Quelques gouttes d'amande amère

préparer la pâte sucrée: mélanger la farine, la maïzena, le zeste de citron et le sucre dans un saladier; y ajouter le beurre puis mélanger avec les doigts. Ajouter ensuite l’œuf et continuer de malaxer jusqu'à obtenir une pâte lisse. Réserver au frigo pendant au moins 1h’ la pâte peut se faire la veille

préparer la crème pâtissière: faire chauffer le lait avec la vanille. Pendant ce temps, dans un saladier faire blanchir les œufs avec le sucre et la maïzena. Lorsque le mélange au lait est chaud, gratter la gousse de vanille et l'ôter. En verser la moitié sur le mélange aux œufs en battant immédiatement énergiquement avec un fouet, puis verser dans la casserole avec le lait restant. Remettre sur le feu et laisser épaissir en remuant (cela est très rapide). Ôter du feu; réserver.

préparer la crème d'amande: battre le beurre en pommade. Lorsqu'il a une texture crémeuse, ajouter le sucre. Incorporer enfin la poudre d'amande et les arômes

préparer la frangipane: mélanger les deux crèmes précédentes.

préparer le lemoncurd: battre les œufs en omelette. Chauffer dans une casserole le jus de citron avec le sucre, les zestes de citron et la maïzena. Une fois que la préparation est bien chaude, y ajouter les œufs battus et faire cuire au bain marie jusqu'à épaississement. Laisser refroidir et réserver.

.

monter la tarte: Préchauffer le four à 200°. Étaler la pâte sur une feuille de papier cuisson, la piquer, la couvrir d’une feuille de papier cuisson et de billes de céramique ou de grains de café, cuire la pâte à blanc 10 mn, retirer la feuille de papier cuisson et enfourner de nouveau pour 3à4 mn.

Verser le lemoncurd en premier, puis l'étaler. Recouvrir ensuite avec la frangipane à l'aide d'une poche à douille. Enfourner pour 20mn en surveillant la coloration. La tarte est prête quand la crème a pris une jolie coloration dorée. Laisser refroidir au moins deux heures et déguster.

Tarte au citron et à la frangipane

1 2 > >>