Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Sauté de porc épicé

Publié le par Isabelle

Bonjour, 

Entre les fêtes, ça fait du bien de se nourrir de façon un peu plus light. J'aime bien la rouelle de porc que je prépare toujours en sauté, cela me permet de faire la chasse au gras en même temps que je la coupe en morceaux !

Sauté de porc épicé

Sauté de porc épicé

 

 Pour 6 personnes :

1000 g de rouelle de porc en cubes
2 oignons
400 g de tomates concassées

environ 25 olives noires
1 poivron rouge
1 c à c de cumin
1 c à c de curcuma

1 c à c de paprika fumé

3 c à s d'huile, Sel, piment d’Espelette

 

Chauffer l'huile dans une sauteuse et y faire revenir les cubes de viande de tous les côtés sur feu vif pendant 10 mn en remuant de temps en temps. Les égoutter, réserver.

Mettre dans la sauteuse les oignons émincés, les faire suer à feu doux. Ajouter le poivron émincé, les tomates concassées et toutes les épices, bien mélanger.

Remettre la viande, ajouter éventuellement un peu d’eau si le fond de sauce est trop épais et laisser mijoter à couvert pendant 30 mn environ, tout dépend de la grosseur des cubes de viande. Ajouter les olives noires, cuire 5 mn et servir chaud parsemé de coriandre, ou non selon votre goût.

Servir avec des pommes de terre vapeur, ou comme pour moi avec des endives vapeur.

Sauté de porc épicé
Sauté de porc épicé

Publié dans viande

Tarte aux pommes, noix et raisins, flambée au Cognac

Publié le par Isabelle

Bonjour, 

Voilà, Noël est passé chez nous, et je suppose que chez vous aussi !

j'ai beaucoup cuisiné, même si j'avais anticipé et que amuses bouches, brioches, bûche attendaient sagement leur heure dans le congélateur.......... mais quand la maison est pleine, j'oublie presque systématiquement de faire des photos ou presque, et puis les recettes de bûches, après l'heure, c'est plus l'heure !!!

Je vous propose donc une recette de tarte aux pommes, bien gourmande, avec des noix et des raisins secs, et flambée au Cognac pour lui donner une petite touche charentaise.

Tarte aux pommes, noix et raisins, flambée au Cognac

Tarte aux pommes, noix et raisins, flambée au Cognac

Pour 6 personnes

Pour la pâte :

300g de farine

150g de sucre

150g de beurre

1 œuf

 

Pour la garniture :

90g de cerneaux de noix

100g de beurre ramolli

150g de sucre

30g de farine

1 œuf

3 à 4 grosses pommes golden

100g de raisins secs

10cl de Cognac

 

Mettez la farine et le sucre sur votre plan de travail, ajoutez le beurre coupé en petits morceaux et sablez le mélange. Creusez un puits, cassez l’œuf dans ce puits et amalgamez l’ensemble sans trop travailler la pâte. Fraisez la une fois ou deux, ajoutez une càs d’eau si la pâte ne se lie pas bien. Placez-la au froid pour au moins 2h.

Étalez finement la pâte sur environ 5 mm d’épaisseur, foncez un moule à tarte, beurré s’il n’est pas anti adhérent, piquez le fond à la fourchette. Placez-le au frais le temps de chauffer le four.

Préchauffez le four à 180°. Recouvrez le fond de tarte de billes de céramique et enfournez pour 10 mn.

Mixez les noix avec la moitié du sucre et la farine, ajoutez la moitié du beurre mou et l’œuf, mixez et réservez.

Epluchez et coupez les pommes en quartier, faites fondre l’autre moitié du beurre dans une poêle, ajoutez les pommes et le reste du sucre, faîtes dorer les pommes, ajoutez les raisins secs, le cognac, et flambez. Laissez un peu caraméliser.

Versez la préparation à base de noix sur le fond de tarte précuit, disposez le contenu de la poêle dessus, enfournez pour 35 mn.

D’après saveurs n° 215

Tarte aux pommes, noix et raisins, flambée au Cognac
Je pense que cette tarte sera tout à fait adaptée pour rejoindre le cuisinons de saison.

Je pense que cette tarte sera tout à fait adaptée pour rejoindre le cuisinons de saison.

Petits moelleux au blanc d'oeuf

Publié le par Isabelle

Petits moelleux au blanc d'oeuf

Bonjour,

je déteste jeter les blancs d'oeufs inutilisés dans certaines recettes... je les verse un par un dans des alvéoles à mini muffins et je place la plaque au congélateur. Ensuite, je démoule et je mets dans un petit sac congélation. ainsi préparés, les blancs se conservent très bien, il suffit de ressortir le nombre de galets voulus pour l'usage définit.

Ces blancs décongelés vont souvent dans les financiers, mais pas seulement.

Il y a longtemps que j'utilise cette recette de petits moelleux, ils sont toujours appréciés. le les fais souvent au café, mais la vanille leur convient très bien ainsi que le rhum ou le cognac, c'est une recette ultra simple et vous ne jetterez plus vos blancs orphelins !

Petits moelleux au blanc d'oeuf

Petits moelleux au blanc d'oeuf

pour une douzaine de petits gâteaux:

6 blancs

180g de sucre

180g de beurre

120g de farine

1 à 2 càc de café soluble.

Préchauffez le four à 175°

Faire fondre le beurre et y verser le café, mélangez.

Montez les blancs en neige ferme

Mélangez le sucre et la farine, incorporez le beurre, puis les blancs , d'abord un tiers pour détendre la pâte, puis le reste avec les précautions d'usage.

Répartissez dans des moules en silicones, et enfournez pour 15 mn. Au sortir du four, démoulez les sur un silpat et ré-enfournez les pour 5 bonnes minutes, ils seront ainsi délicieusement croustillants et parfumés.

 

Petits moelleux au blanc d'oeuf

Rognons de veau au Cognac

Publié le par Isabelle

Rognons de veau au Cognac

Bonjour,

Des rognons de veau, je n'en avais pas mangé depuis une éternité, et puis j'ai eu l'occasion d'en manger récemment au restaurant et j'ai eu envie d'en faire.

Le plus long, c'est de le préparer et de retirer toutes les petites parties blanches à l'intérieur du rognon, parce que ensuite, c'est très vite cuit. Il faut d'ailleurs prendre garde à ne pas trop le cuire sous peine de le rendre caoutchouteux.

Rognons de veau au Cognac

Rognons de veau au Cognac

 

Pour 2 personnes :

1 rognon de veau

2 échalotes

20g de beurre

1càs de moutarde

3càs de cognac

5cl de crème fraiche

3 carottes en mélange jaunes et oranges

Epluchez et taillez les carottes en fins bâtonnets. Ciselez les 2 échalotes.

Coupez le rognon en morceaux après l’avoir soigneusement débarrassé de toutes les parties blanches.

Faire cuire les carottes à la vapeur.

Faire fondre le beurre dans une poêle, dès qu’il est chaud, ajoutez les rognons et les échalotes et laissez rissoler pendant 3 à 5 mn. Ajoutez le cognac, flambez.

Ajoutez alors la moutarde et la crème fraiche, laissez cuire 5 mn, le temps que les rognons soient bien enrobés de sauce, ajoutez sel, Espelette et poivre rouge. Servez avec les bâtonnets de carottes.

Rognons de veau au Cognac

Tajine de Poulet aux olives et au citron

Publié le par Isabelle

Tajine de Poulet aux olives et au citron

Bonjour,

Il y a un moment que je n'avais pas fait de tajine, sans doute parce que je surveille mon poids, à cause de genoux fragiles............ mais le poulet est une viande maigre, et je l'ai allégé au maximum ce tajine.

Je ne mets pas autant d'olives que dans la recette de base pour qu'il soit plus adapté au goût de monsieur.......... mais je l'ai servi récemment en table d'hôtes, et j'ai fait un tabac !

Si vous n'avez pas de tajine, ce n'est pas très grave, et ne doit pas vous empêcher de profiter de ces merveilleuses saveurs : une bonne cocotte fera l'affaire .

Je peux vous donner la recette des citrons confits, mais je sais qu'on en trouve facilement maintenant, il faut que j'en fasse d'ailleurs.

La coriandre pour parsemer le plat avant de servir est facultative, elle a vraiment un goût particulier à tester avant de saupoudrer tout le plat .

Tajine de Poulet aux olives et au citron

Tajine de Poulet aux olives et au citron

 

Pour 6 personnes :

1 gros poulet, ou six pattes

250g d’olives vertes de préférence dénoyautées

2 citrons confits

3 gros oignons

2 càc de curcuma

1 càs d’huile d’olive

Sel et poivre.

1 kg de pommes de terre de même taille, petites de préférence.

Coriandre si vous aimez.

Rincez les olives. (perso, je les laisse dans l’eau quelques heures pour leur retirer l’excédent de sel)

Faîtes tremper les citrons quelques heures dans de l’eau froide (à changer 1 ou 2 fois)

Epluchez et émincez les oignons.

Coupez votre poulet en morceaux et retirez le maximum de peau et de gras, où épluchez les cuisses de leur peau et retirez le maximum de gras. Perso, je préfère prendre des cuisses, je trouve ça plus joli dans le tajine.

Versez l’huile d’olive dans une poêle et faites rissoler la viande, lorsqu’elle est dorée, retirez-la du feu et réservez. Jetez la majorité du gras et faites fondre les oignons dans la même poêle quelques minutes. Ajoutez le curcuma et du poivre, ne salez pas pour le moment.

Versez le tout dans le plat à tajine, ajoutez les morceaux de poulet en les enfonçant dans les oignons, ajoutez les olives.

Coupez les citrons en lanières fines, en général on n’utilise que la peau, la pulpe étant très concentrée en saveurs, moi, j’en laisse sur ½ citron. Placez les morceaux de citron dans le tajine, ajoutez 15cl d’eau, et laissez mijoter à feu doux environ 30 mn.

Faîtes à peine cuire de petites pommes de terre à l’eau et ajoutez-les dans le tajine environ 10 mn avant la fin de la cuisson pour qu’elles s’imprègnent des saveurs.

Avant de servir, goûtez la sauce, ajoutez du sel et faites réduire un peu à découvert si besoin, la sauce doit être nappante,parsemez de coriandre et surtout régalez vous !!!!!

Tajine de Poulet aux olives et au citron
Tajine de Poulet aux olives et au citron

Publié dans viande

Gâteau façon tiramisu thé matcha pistache

Publié le par Isabelle

Gâteau façon tiramisu thé matcha pistache

Bonjour, 

Cette recette, je la dédie à ma copine Gridelle. Ceux qui lisent régulièrement mon blog savent que Gridelle vit à la Réunion, qu'elle fait parfois de superbes articles sur son île, et qu'en plus de nous avoir donné envie d'aller découvrir ce merveilleux pays, elle nous a servi de guide lors de notre séjour.

Sur son blog, il y a souvent des recettes épicées qui me parlent beaucoup, sans parler de sa passion pour les brioches. Il y a quelques temps elle a fait paraître cette recette :http://www.les-voyages-de-gridelle.com/2016/11/biscuits-a-la-cuillere-au-the-matcha-recette-de-philippe-conticini.html

Et ça a fait naître en moi des envie de tiramisu thé-matcha-pistache.

Le temps de réfléchir, de faire des tests.... J'ai gardé la recette des biscuits cuillère telle quelle, mais j'ai fait cuire la pâte dans un moule pour faire les biscuits roulés.

Et pour la crème du tiramisu, un peu de gélatine et de chantilly pour mieux faire tenir le tout en cadre et transformer le tout en un gâteau aussi bon que beau et léger.

C'est un peu long, mais ça peut se faire la veille, et même aller passer quelques jours au congélateur.

Alors Ma Gridelle, tu le prends quand l'avion ???

Gâteau façon tiramisu thé matcha pistache
Gâteau façon tiramisu thé matcha pistache
Gâteau façon tiramisu thé matcha pistache

Gâteau façon tiramisu thé matcha pistache

       

Pour le biscuit :

95g de sucre semoule

65g de jaune d'œufs soit trois jaunes moyens

95g de blancs d'œufs soit trois blancs moyens

65g de farine T55

25g de fécule de mais

2 pincées de fleur de sel

8g de thé matcha

1 cuillère à soupe de lait 1/2 écrémé

Sucre glace

Pour la pâte de pistache :

100g de pistaches non salées,

 2 càs d’huile de pépins de raisin.

Pour la crème :

3 feuilles de gélatine

10cl de crème fraîche

75g de sucre glace

250g de mascarpone

3 œufs

La moitié de la pâte de pistache (ou plus)

Une petite pointe de colorant vert pistache.

Pour le sirop :

100g d’eau

50g de sucre

2càs de Marsala

Le biscuit au thé matcha façon Conticini.

Dans le bol de votre robot, fouettez les 2/3 du sucre avec les jaunes d'œufs jusqu'à ce que le mélange devienne mousseux.

 Tamisez la farine avec la fécule et  incorporez-les délicatement aux œufs. Ajoutez la fleur de sel et le lait.

Montez les blancs en neige en ajoutant à mi-parcours le reste du sucre. Incorporez-les-en deux fois à l'appareil précédent. Terminez par le thé matcha.

  Versez la pâte obtenue sur une plaque pour faire les gâteaux roulés (type flexipan plat). Saupoudrez de sucre glace et enfourner 12mn à 170°. Démoulez rapidement au sortir du four  et laissez refroidir.

La pâte de pistache :

Torréfiez les pistaches environ 10 mn dans le four à 150°. Laissez refroidir et mixez longuement à l’aide d’un robot de type magimix, jusqu’à obtenir une jolie pâte.

La crème tiramisu pistache :

Faites tremper la gélatine dans un bol d’eau froide.

Mettre la crème fraîche au congélateur.

Battre ensemble les jaunes d’œufs et le sucre jusqu’à ce que le mélange fasse le ruban. Ajoutez le mascarpone en plusieurs fois. Ajoutez la pâte de pistache et le colorant. Faire fondre la gélatine essorée avec une càs d’eau au micro-onde. Ajoutez-lui un peu de préparation au mascarpone pour la faire refroidir, puis l’incorporer à l’appareil au mascarpone.

Battre les blancs en neige et incorporez les à l’appareil précédent en soulevant bien la masse par en dessous

Montez la crème fraîche en chantilly et incorporez-la à l’appareil au mascarpone.

Le sirop à imbiber :

Portez à ébullition l’eau et le sucre, puis ajouter le marsala.

Montage :

Coupez le biscuit en deux parties égales.

Dans un cadre rectangulaire, posez la moitié du biscuit au thé vert matcha après l’avoir imbibé   généreusement avec le sirop. Versez la moitié de la crème mascarpone à la pistache.

Recommencez la même opération une seconde fois.

Placez le gâteau au congélateur pour 2h, puis dans le réfrigérateur jusqu’à l’heure du repas.

Ce gâteau doit être préparé le matin pour le soir, la veille c’est encore mieux.

Il ne reste plus qu’à le démouler,  au besoin en passant un couteau trempé dans l’eau chaude autour du cadre,

Et à le décorer avec de la poudre de cacao tamisé.

 

 

 

 

Gâteau façon tiramisu thé matcha pistache
Gâteau façon tiramisu thé matcha pistache

Curry de lotte au lait de coco et gingembre

Publié le par Isabelle

Bonjour, 

La lotte, poisson de fête, surtout en ce moment où son prix s'envole ! je la fais souvent à l'américaine http://ma-cagouille-leblog.over-blog.com/2014/12/lotte-a-l-americaine-recette-de-mon-papa.html   mais je l'aime bien aussi au curry. 

Je trouve que la lotte est un poisson assez fade, qui mérite d'être bien relevé, et cette recette lui va vraiment bien, vous ne trouvez pas ?

Pour bien l'accompagner, je vous propose un riz cuit au four, c'est vraiment facile et sans stress, lorsqu'il est cuit, on éteint le four et le riz reste gentiment au four.

Curry de lotte au lait de coco et gingembre

Curry de lotte au lait de coco et gingembre

Pour 6 personnes :

1200g de lotte épluchée prête à l’emploi

1 poivron rouge

20g de gingembre frais

3 oignons

1 citron vert

Huile d’olive

1càs de pâte de curry rouge

1càc de curcuma

2 briques de lait de coco (40cl)

Sel

Coriandre fraîche

 

400g de riz basmati

5 graines de cardamome

20g de beurre et une càs d’huile d’olive

1càs de fumet de poisson déshydraté

Sel et poivre.

 

Epluchez le poivron, coupez le en deux et épépinez le. Émincez-le en lamelles fines.

Epluchez et râpez le gingembre.

Ciselez finement les oignons.

Prélevez le zeste du citron vert et pressez-le. Réservez le tout.

 

Vérifiez qu’il ne reste pas de peaux sur votre lotte et coupez-la en tronçons. Lavez-la, essuyez-la soigneusement avec du sopalin. Salez et poivrez les morceaux de lotte.

Dans une sauteuse ou un wok, faîtes chauffer une càs d’huile d’olive et saisissez les morceaux de lotte 2 mn de chaque côté. Réservez-les.

Dans le même récipient, faîtes revenir oignons, poivrons, gingembre et curcuma. Ajoutez la boite de tomates pelées (coupées en petits morceaux) et le curry rouge. Cuire à feu doux 5 mn, puis ajoutez le lait de coco. Laissez mijoter 10 mn.

 

Pendant ce temps, occupez vous de la mise en cuisson du riz :

Préchauffez votre four à 200°

Versez le riz dans un verre doseur, de façon à mesurer le volume occupé. Ensuite, mesurez une fois et demi ce volume en eau, ajoutez une càs de fumet de poisson, et portez le tout à ébullition.

Faire fondre beurre et huile dans une cocotte qui peut aller au four, versez le riz dans la cocotte et nacrez le riz à feu doux. Versez l’eau, et amenez le tout à ébullition, salez.

Récupérez les graines de cardamome, placez-les dans un pilon et écrasez-les, puis ajoutez-les dans la cocotte.

Couvrez la cocotte et enfournez pour 17 à 18 mn.

 

Ajoutez la lotte dans la sauce et prolongez la cuisson d’environ 15 mn. En fin de cuisson, ajoutez le zeste et le jus de citron vert.

Vérifiez la cuisson et l’assaisonnement de la lotte.

Vérifiez la cuisson et l’assaisonnement du riz, ajoutez un peu de beurre et égrenez le riz.

Pour le dressage, déposez le riz d’un coté de l’assiette, puis la lotte et arrosez de la sauce au curry. Décorez d’un peu de coriandre ciselée.

Curry de lotte au lait de coco et gingembre

Pannacotta de poivrons rouges, et mousse aux olives noires

Publié le par Isabelle

Pannacotta de poivrons rouges, et mousse aux olives noires

Bonjour, 

Je ne sais pas vous, mais dans nos ateliers de cuisine c'est déjà Noël, et j'ai choisi pour ces derniers des petites recettes qui sont déjà des recettes de fête....

Celle ci ne présente aucune difficulté si on sait monter une crème fraiche en chantilly , et réhydrater de la gélatine !

Le résultat est épatant ! en plus, on peut les faire la veille ou utiliser cette recette pour des verrines de mise en bouche apéritives. J'en ai même mis 8 petites au congélateur pour l'apéro de Noël, elle n'est pas top cette petite recette ?

Pour ceux qui ont peur d'une saveur trop prononcée de la mousse aux olives, la crème fraiche adoucit considérablement cette saveur, mais vous pouvez remplacer par des olives vertes, plus douces, ce sera très joli aussi.

En tout cas, tout ceux qui l'ont goûtée l'ont appréciée.

Pannacotta de poivrons rouges, et mousse aux olives noires

Pannacotta de poivrons rouges, et mousse aux olives noires

Pour 6 personnes :

Pour la panna cotta de poivrons :

3 poivrons rouges

15 cl de lait

25 cl de crème fraiche liquide entière

2 feuilles de gélatine

Sel et poivre,

Allumez votre four en position grill.

Coupez les poivrons en deux, épépinez les et coupez les membranes blanches, écrasez les un peu avec le plat de la main et posez les sur la grille de votre four recouverte d’un papier cuisson. Enfournez jusqu’à ce que la peau soit noircie. Transvasez les alors dans un saladier et recouvrez d’une feuille de papier film, laissez refroidir le temps que la peau finisse de se décoller.

Mettez les deux feuilles de gélatine dans un bol d’eau bien froide pour qu’elle se réhydrate.

Epluchez les poivrons et passez-les au mixeur avec le lait.

Faîtes fondre les 2 feuilles de gélatine essorées dans 1 càs de lait tiédie au micro-onde. Ajoutez-les à la purée de poivron, ainsi que la crème fraiche. Gouttez pour vérifier l’assaisonnement.

Versez dans les verrines la pannacotta de poivrons et laissez prendre au réfrigérateur pour au moins 1h.

 

Pour la mousse aux olives :

100g d’olives noires dénoyautées

1 feuille de gélatine

20cl de crème fraiche liquide

1 petit bouquet d’origan

Œufs de truite

Mettre la feuille de gélatine à tremper dans un bol d’eau froide

Placez 15 cl de crème fraiche au congélateur.

Mixez les olives coupées en 4 et l’origan avec 5 cl de crème fraiche. Prélevez un peu de cette purée pour y faire fondre la gélatine (quelques secondes au micro-onde). Mélangez bien avec la purée d’olives.

Montez le reste de crème fraiche en chantilly et incorporez lui délicatement la purée d’olives. Vérifiez l’assaisonnement (attention au sel). Garnissez vos verrines avec cette mousse (poche à douille) et laissez reposez pour au moins 1 h au frais. Avant de servir, décorez avec des œufs de truite .

 

Pannacotta de poivrons rouges, et mousse aux olives noires

La forêt noire

Publié le par Isabelle

La forêt noire

Bonjour,

Dans mes élèves d'atelier de cuisine, il y a des gourmandes, en tout cas certaines d'entre elles ont envie de "vraie" pâtisserie.

Ce n'est pas toujours facile de faire de la pâtisserie en atelier, parce que la pâtisserie est très longue à réaliser et souvent il y a des temps de pause importants, y compris au congélateur...

Je dis toujours que je ne suis pas une vraie pâtissière, aussi, j'ai testé 3 recettes différentes avant de choisir la mienne ! Et j'ai choisi 2 versions, une plus traditionnelle recouverte de chantilly et une autre avec un glaçage fait avec une ganache chocolat, à vous de choisir ...........

Alors, si vous avez envie d'autre chose qu'une bûche pour Noël, même si habituellement je ne suis pas très "gros gâteaux", j'ai trouvé cette forêt noire très agréable, légère, beaucoup plus que je ne l'imaginais, et ce n'est pas franchement une recette difficile.

Et vous vous en pensez quoi ?

La forêt noire
La forêt noire
La forêt noire

La forêt noire

 

La forêt noire se compose d’un biscuit génoise au chocolat, de chantilly, de cerises amaréna.

La génoise :

6 œufs

180g de sucre

120g de farine

40g de maïzena

30g de beurre

1 bocal de cerises amaréna(200g égouttées)

Imbibage kirch :

300g de sirop de griottes

4cl de kirch

Crème légère au kirsch

3g de gélatine en feuilles

1 gousse de vanille

30cl de crème fraîche entière liquide

20g de sucre semoule

2cl de kirsch

Ganache au chocolat noir :

160g de chocolat noir à 65%

190g de crème fraîche liquide entière.

La génoise :

Préchauffez votre four à 180°

Faire fondre le beurre et laissez le refroidir.

Casser les œufs dans un cul de poule, ajouter le sucre en fouettant.

Placez de l’eau dans une casserole et la casserole sur le feu. Posez par-dessus le cul de poule avec le mélange œufs –sucre. Battez cet appareil au batteur électrique le temps qu’il atteigne la température de 40°, retirez le du bain marie, puis continuer à le battre jusqu’à ce qu’il triple de volume.

Mélangez la farine, la maïzena et le cacao. Tamisez-les au dessus du cul de poule en mélangeant délicatement à la maryse, en soulevant toujours le mélange par-dessous, incorporez les poudres progressivement en 3 ou 4 fois, puis incorporez le beurre fondu.

Beurrez et farinez votre moule sauf s’il est en silicone et versez-y le contenu du cul de poule.

Enfournez pour 30 mn à 180°. Vérifiez la cuisson à la lame du couteau. Démoulez 5 mn après la sortie du four et laissez refroidir totalement.

En pratique, il est plus facile de préparer la génoise la veille.

Mettre les cerises à égoutter dans une passoire, en prenant soin de garder le jus.

Réalisez la crème légère au kirch :

Mettre la crème au congélateur pendant environ 15 mn.

Faîtes ramollir la gélatine dans un bol rempli d’eau bien froide.

Fendez la gousse de vanille et grattez l’intérieur pour récupérez la pulpe.

Faîtes chauffer 2càs de crème fraiche pour y dissoudre la gélatine égouttée.

Fouettez la crème, le sucre, et les grains de vanille pour obtenir une chantilly légère, incorporez la crème avec la gélatine diluée et le kirsch lorsqu’elle est presque montée.

 Préparez le sirop d’imbibage :

Récupérez le sirop des cerises et ajoutez le kirsch.

Montage :

Coupez la génoise en 3 dans l’épaisseur à l’aide d’un couteau scie.

Placez le premier disque de génoise sur une grille à pâtisserie et imbibez-le généreusement de sirop au kirsch à l’aide d’un pinceau.

Etalez à la spatule la moitié de la crème au kirsch, répartissez la moitié des cerises de façon régulière.

Déposez un deuxième disque de génoise et recommencez la même opération.

Finissez avec le 3ème disque. Placez au congélateur pour 1h, le temps de stabiliser le gâteau.

Préparez la ganache au chocolat :

Hachez le chocolat et faîtes le fondre au bain marie. Dans une casserole portez la crème à ébullition, versez lentement un tiers de la crème fraîche bouillante sur le chocolat fondu, mélangez énergiquement à la maryse au milieu du mélange pour obtenir un noyau élastique et brillant. Incorporez alors le deuxième tiers, mélangez selon le même procédé, puis incorporez le dernier tiers selon la même méthode. Il faut obtenir un mélange parfaitement lisse.

Versez immédiatement la ganache sur le gâteau posé sur sa grille, (le tout sur une tôle à pâtisserie pour récupérer l’excédent) pour le glacer entièrement. Réservez au réfrigérateur 1h.

Pour finir la déco : du sucre glace, de la poudre d’or, des copeaux de chocolat...

Traditionnellement, la forêt noire est recouverte de chantilly. Ce glaçage chocolat est celui de la version proposée dans l’encyclopédie du CHOCOLAT de Frédéric Bau, une petite merveille !

La forêt noire
La forêt noire

Petit cakes aux oignons, anchois et olives

Publié le par Isabelle

Bonjour,

Une petite recette de petits cakes que j'apprécie particulièrement.

C'est une recette issue du magazine saveur n° 218. Elle ne présente pas vraiment de difficulté, si ce n'est la cuisson des oignons qu'il faut bien surveiller. Ils sont très parfumés ces petits cakes, sucrés-salés, et puis avec de l'anchois et des olives.........

Attention, à la maison , M. n'aime ni les olives, ni les anchois, et il les aime bien ces petits cakes, leur saveur est très équilibrée !

Petit cakes aux oignons, anchois et olives

Petit cakes aux oignons, anchois et olives

 

220g de farine

1 sachet de levure chimique

Une petite boite d’anchois à l’huile

3 oignons, rouges de préférence

60g d’olives noires dénoyautées

3 œufs

1càs de sucre

15cl d’huile d’olive

Poivre

 

 Epluchez et ciselez les oignons, faites les suer avec 5cl d’huile sur feu doux, puis ajoutez le sucre et laissez les oignons confire encore une dizaine de mn en remuant régulièrement. Laissez refroidir.

Préchauffez le four à 180°

Versez farine et levure dans un cul de poule, creusez un puits. Cassez les œufs dans un autre récipient, battez les en ajoutant les 10 ml d’huile restants, versez les dans la farine et mélangez progressivement pour obtenir une pâte homogène, poivrez, ne salez pas.

Coupez les anchois en petits morceaux, les olives également. Ajoutez-les à la pâte, ainsi que les oignons refroidis, mélangez bien.

Versez dans des moules à mini-muffins, enfournez pour 30 mn environ. Démoulez sur une grille et servez tiède ou froid.

Petit cakes aux oignons, anchois et olives

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 > >>