Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Le Cake au citron de Christophe Felder

Publié le par Isabelle

Bonjour,

Après un peu de vacances bien méritées me semble t'il, me voici de retour !

La recette d'aujourd'hui est de Christophe Felder, il ne faut pas avoir peur de battre longuement le mélange oeufs-sucre pour le faire blanchir. Ce cake est vraiment très moelleux, et les graines de pavot lui apportent un petit croquant tout à fait agréable.

C'est une recette à faire hiver comme été ! Et qui se congèle sans problème, alors pas d' hésitation, on peut en faire deux, et congeler le deuxième soit entier, soit même déjà coupé en tranches pour limiter la gourmandise ....

Et voici mon meilleur ami dans ma cuisine ! Il est très efficace pour blanchir les oeufs ....Et voici mon meilleur ami dans ma cuisine ! Il est très efficace pour blanchir les oeufs ....

Et voici mon meilleur ami dans ma cuisine ! Il est très efficace pour blanchir les oeufs ....

Cake au citron de Christophe Felder

Pour 6 personnes

  • 70g de beurre fondu
  • 2 citrons bio
  • 190g de farine
  • 1/2 sachet de levure chimique
  • 4 œufs
  • 250g de sucre roux
  • 1 pincée de sel fin
  • 100g de crème fleurette
  • 2 cuillères à soupe de graines de pavot

Préchauffez le four à 180°C

Faites fondre le beurre dans une casserole et laissez-le tiédir. Râpez finement le zeste des citrons. Mélangez la farine avec la levure chimique, réservez le tout.

Cassez les œufs dans un saladier et ajoutez le sucre semoule. Fouettez à l’aide d’un batteur électrique afin d’obtenir une mousse onctueuse. Ajoutez les zestes râpés, la crème liquide et mélangez délicatement.

Sans cesser de mélanger, versez le mélange farine-levure, les grains de pavot, puis incorporez le beurre fondu.

Versez la pâte dans le moule( beurré et fariné s'il n' est pas en silicone) et glissez celui-ci au four.

Faire cuire 10 minutes à 180°C, puis 50 minutes à 150°C. Vérifiez la cuisson en enfonçant la lame d’un petit couteau au centre du cake : elle doit ressortir propre.

Démoulez et laissez refroidir sur grille.

Le Cake au citron de Christophe Felder

Publié dans gros gâteaux

Les ateliers de cuisine d'octobre

Publié le par Isabelle

Bonjour,

juste un petit mot:

les ateliers d'octobre sont prévus le lundi 13 et le jeudi 16. J'ai abandonné pour le moment l'idée de proposer un atelier le samedi car pas de volontaires.

Le thème d'octobre sera retour de pêche. Nous allons travailler les coques et le merlu, entre autres réjouissances

Les ateliers de cuisine d'octobre

Mise à l'honneur

Publié le par Isabelle

Bonjour,

C'est ma toute première mise à l'honneur, j'étais toute chose en découvrant ma recette chez elle ...

Elle, c'est Veb, du blog//http://www.recettes-de-leyre-et-d-ailleurs.fr/2014/09/10/aperitif-a-l-italienne-panna-cotta-au-parmesan-tartelette-ricotta-melon-cocktail-limoncello/

Et si vous ne connaissez pas son blog, c'est le moment de profiter pour aller à sa rencontre ! Elle a un vrai talent pour écrire, ses recettes sont toujours pleines d'humour, bref j'aiiiime !

Si vous aussi, vous avez essayé une de mes recettes, n'hésitez pas à me faire parvenir une petite photo, surtout si vous n'êtes pas blogueuse, vous n'imaginez pas le plaisir que ça fait !

Je vous précise que cette recette est adaptée d'une recette de Dominique http://devousamoi-dominique.blogspot.fr/. C' est le tout premier blog que j'ai découvert, totalement par hasard, à une époque où je ne savais même pas ce que c'est qu'un blog !

Je l'avais proposée en petites tartelette apéritif et en grande pour une entrée. Veb a rajouté de jolies petites graines dessus et a un peu changé certaines choses, normal !Je l'avais proposée en petites tartelette apéritif et en grande pour une entrée. Veb a rajouté de jolies petites graines dessus et a un peu changé certaines choses, normal !

Je l'avais proposée en petites tartelette apéritif et en grande pour une entrée. Veb a rajouté de jolies petites graines dessus et a un peu changé certaines choses, normal !

Iles flottantes à la réglisse

Publié le par Isabelle

Bonjour,

Pour le premier atelier, j'avais acheté deux bâtons de réglisse, et, à mon grand désespoir, ils devaient être trop secs, et n'ont absolument pas parfumé le lait ... j'ai remplacé par une belle gousse de vanille !

Heureusement , Jeanne http://www.latabledejeanne.net, est allée chercher pour moi sur le net, et pour l'atelier suivant, j'ai remplacé ces deux bâtons par trois " rondelles" de réglisse, et cette fois, pas de souci , la crème était bien parfumée à la réglisse !

j' aime beaucoup ce dessert très léger, j'en prenais souvent au restaurant, mais pas facile d'être sûre que c' est fait maison ...
j' aime beaucoup ce dessert très léger, j'en prenais souvent au restaurant, mais pas facile d'être sûre que c' est fait maison ...

j' aime beaucoup ce dessert très léger, j'en prenais souvent au restaurant, mais pas facile d'être sûre que c' est fait maison ...

Iles flottantes à la réglisse

Pour 6 personnes :

8 œufs extra frais

2 bâtons de réglisse ou trois rondelles de réglisse

1 l de lait

200g de sucre + 200G de sucre

Dans une casserole, portez à ébullition le lait avec les deux bâtons de réglisse, puis éteignez le feu, couvrez et laissez infuser un minimum de 15mn.

Retirez les bâtons de réglisse, réchauffez le lait si besoin et versez le sur les jaunes blanchis, en mélangeant bien au fouet afin de ne pas cuire les jaunes en omelette !

Reversez votre préparation dans une casserole et faîtes épaissir sur feu doux ; la crème est cuite lorsqu’ elle nappe la cuillère, c’est à dire que on soulève un peu de crème avec la cuillère, il faut l’incliner légèrement et tirer un trait à l’horizontale avec le doigt. Le passage du doigt doit rester nettement visible.

Si on possède un thermomètre de cuisine, par ailleurs indispensable pour travailler le chocolat, le point de cuisson se situe entre 85° et 90°.

Pour conclure, la crème ne doit pas bouillir, il vaut mieux la retirer du feu pour vérifier sa cuisson et la remettre si nécessaire, c’est beaucoup plus sûr !

Versez la crème dans le saladier de service, faîtes la refroidir rapidement dans un bain –marie glacé.

Mélanger la crème régulièrement pour éviter la formation d’une peau (on dit vanner la crème), puis placer la crème au frigo en la filmant au contact.

Battre les 6 blancs en neige, incorporez le sucre en trois fois, jusqu’à l’obtention d’une meringue bien ferme.

Faîtes chauffer ½ l de lait avec une cuillère de sucre, jusqu’ à ébullition, attention, le lait, ça monte et ça déborde très facilement !!!

Façonner la meringue en forme d'oeuf à l'aide de 2 cuillères. Pocher dans le lait frémissant durant 1 min.

Retourner les oeufs à la neige et terminer la cuisson durant 1 min également.

Egoutter et réserver sur une plaque munie d'un papier absorbant.

Lorsque les œufs à la neige sont froids, il ne reste plus qu’à les disposer sur la crème anglaise.

Osso buco milanaise

Publié le par Isabelle

Bonjour,

Pour le plat principal de ces ateliers de rentrée, j'étais également allée chercher dans mon livre de CAP de cuisine... La viande était fondante à souhait, les zestes d'oranges et de citrons apportent un petit plus à ne pas négliger, bref une recette vraiment très agréable à revoir parmi les classiques de la cuisine. Nous nous sommes régalés !

D' abord les spaguettis, puis le parmesan, puis la viande, puis l'orange...

D' abord les spaguettis, puis le parmesan, puis la viande, puis l'orange...

...puis la fondue de tomates, et le persil !

...puis la fondue de tomates, et le persil !

Un peu de paprika pour la touche finale, à table !

Un peu de paprika pour la touche finale, à table !

Ossobuco milanaise

Pour 6 personnes :

6 rondelles de jarret de veau

Farine

Huile d’olive et beurre

2 carottes

2 oignons

2 branches de céleri

2 bouquets garnis

2 gousses d’ail

15 cl de vin blanc sec

½ l de fond de veau

20cl de sauce tomate

1 citron

2 oranges

Persil

Pour la fondue de tomates :

40g de beurre

2 échalotes

800G de tomates

2 gousses d’ail

Pour l’accompagnement :

500g de spaghettis

50g de beurre

140g de parmesan

Sel, poivre, sucre

Vérifiez la viande, retirez le gras inutile et les petits équilles d’os éventuelles.

Préparez la garniture aromatique : épluchez et lavez carottes, oignons, ail et céleri, taillez carottes et céleri en brunoise, ciselez les oignons et l’ail, préparez les deux bouquets garnis.

Allumez le four à 200°

Farinez, salez et poivrez les tranches de jarret de veau.

Dans une cocotte allant au four, faire rissoler la viande dans un mélange de beurre clarifié et d’huile. Retirez la viande et dégraissez si besoin.

Faites suer la garniture aromatique dans la cocotte, à feu doux, déglacez avec le vin blanc, remettez la viande et laissez le fond de sauce réduire de moitié.

Ajoutez le fond de veau et la sauce tomate, ajoutez l’ail et un bouquet garni.

Mettre au four à 200° pendant environ 1H30.

Préparez la fondue de tomates :

Epluchez et émincez les échalotes. Epluchez les gousses d’ail.

Lavez, mondez, épépinez , coupez en morceaux les tomates.

Faites suer les échalotes à feu doux dans le beurre, sans coloration. Ajoutez les tomates, les gousses d’ail entières et le bouquet garni. Assaisonnez, ajoutez un peu de sucre si les tomates sont acides et éventuellement du concentré de tomates pour avoir une jolie couleur.

Laissez compoter jusqu’à évaporation de l’eau des tomates, en mélangeant fréquemment. Retirez l’ail et le bouquet garni, réservez.

Finitions :

Zestez 1 orange et un citron, les blanchir à l’eau bouillante une minute, puis égouttez.

Lavez et cannelez 1 orange, la couper en 6 tranches

Hachez le persil, et le parmesan.

Cuire les spaghettis 10mn, égouttez et liez au beurre.

Vérifiez la cuisson de l’ossobuco, ajoutez les zestes d’orange et de citron, retirer le bouquet garni, vérifiez l’assaisonnement.

Dans une assiette creuse, déposez les spaghettis, une tranche de jarret de veau, une tranche d’orange, la fondue de tomates et le persil haché.

Dressez à part le reste de fondue de tomates et le parmesan.

Publié dans viande

Confiture de figues, cannelle, cardamome, et badiane

Publié le par Isabelle

Bonjour,

Ma voisine possède deux figuiers dans son jardin et ne fait pas de confiture..... alors toutes les semaines, je vais cueillir ces petites merveilles ! Et ça colle aux mains !

J'ai déjà fait de la figue toute seule, du chutney figues et pommes ( mmm) et de la figue aux épices . J'aime aussi beaucoup la figue à la vanille, mais figurez vous que mon fils ainé m'a dit récemment qu'il n'aime pas la vanille dans les confitures, ça alors, pourtant je mets souvent de la vanille...

Voici donc cette confiture de figues aux épices, premier essai cette année, fort sympatique ma foi !

Confiture de figues, cannelle, cardamome, et badianeConfiture de figues, cannelle, cardamome, et badiane
Confiture de figues, cannelle, cardamome, et badianeConfiture de figues, cannelle, cardamome, et badiane

Confiture de figues , cannelle, cardamome et badiane.

2kg de figues

1650 g de sucre en poudre

1 càc de cannelle en poudre

6 gousses de cardamome

2 étoiles de badiane

Lavez les figues, coupez les en 4 ou en 8,disposez les dans la bassine à confiture, arrosez les avec le sucre.

Pilez au mortier la badiane et les graines de cardamome débarrassées de leur enveloppe, et ajoutez les dans la bassine à confiture, avec les figues, ajoutez également la cannelle.

Laissez macérer environ une douzaine d’heures.

Le lendemain, cuire environ 1h30, en écumant si nécessaire. La confiture est cuite quand elle est à la nappe, et qu’une goutte versée sur une assiette froide fige tout de suite.

Mettre en pots, les retourner après les avoir fermés, et les laisser refroidir .

Publié dans confitures

salade de mâche aux oeufs mimosa, farcis au thon

Publié le par Isabelle

Bonjour,

Les ateliers ont repris à la maison, pour mon plus grand plaisir de revoir mes élèves et accueillir "les nouveaux venus, toujours les bienvenus" !

J'avais envie de proposer un menu de rentrée très scolaire, alors je suis allée chercher l' inspiration dans un bouquin qui s'appelle référence est qui est celui du CAP de cuisine, mais avec mon petit grain de sel quand même !

Ceci est donc l'entrée des ateliers de septembre , le reste suivra.

avec le presse ail, c' est facile de faire du joli mimoso, et après chacun exprime sa créativité dans son assiette
avec le presse ail, c' est facile de faire du joli mimoso, et après chacun exprime sa créativité dans son assietteavec le presse ail, c' est facile de faire du joli mimoso, et après chacun exprime sa créativité dans son assietteavec le presse ail, c' est facile de faire du joli mimoso, et après chacun exprime sa créativité dans son assiette

avec le presse ail, c' est facile de faire du joli mimoso, et après chacun exprime sa créativité dans son assiette

Salade de mâche aux œufs mimosa farcis au thon.

Pour 6 personnes :

Une barquette de mâche

6 œufs

3 càs d’huile d’olive

1 càs de vinaigre balsamique

Sel et poivre

150g de thon au naturel

1 citron

100g de ricotta

50g de câpres

Lavez la salade, essorez-la et réservez-la.

Préparez les rillettes de thon : pressez le citron, passez le thon au mixeur avec le jus de citron, les câpres, ajoutez la ricotta, poivrez et mélangez bien. Réservez au frais.

Faîtes cuire les œufs 8 à10 mn selon leur taille, refroidissez les, écalez les.

Coupez les œufs en deux dans la longueur, réservez les jaunes. Farcissez les blancs avec les rillettes de thon.

Passez les jaunes à la moulinette, réservez-les.

Pour le dressage, disposez la mâche dans les assiettes, arrosez d’un peu de vinaigrette, disposez deux demi-œufs farcis par assiette et décorez avec les jaunes hachés.

Feuilleté Soleil

Publié le par Isabelle

Bonjour,

C'est sur le blog de Sotis, http://la gourmandise est un joli défaut

que j'ai découvert cette recette. Il parait qu'elle a déjà été publiée, mais que voulez vous, je suis encore nouvelle !

Je cherchais une bonne occasion de la faire car c'est un grand soleil à partager et pas pour un petit apéro à deux ! Il m'a semblé qu'il était parfait pour accompagner mon cake au pesto à l'AG de plein sud à Cozes, et effectivement il a eu du succès.

Sotis nous le proposait avec du boursin ail et fines herbes,j' ai préféré baies roses, ciboulette et chèvre.

Merci Sotis d'avoir partagé cette recette !!

on a envie de lui piquer un rayon n'est ce pas ?

on a envie de lui piquer un rayon n'est ce pas ?

Feuilleté soleil

2 pâtes feuilletées pur beurre

1 pot de fromage de chèvre frais ( le chavroux)

Une trentaine de baies roses,

4 tiges de ciboulette

Sel et poivre

Préchauffez le four à 180°

Concassez dans un pilon les baies roses, mélangez le chèvre, les baies roses, la ciboulette coupée finement, salez et poivrez selon votre goût.

Etalez une des pâtes feuilletées sur du papier sulfurisé ( une silpat pour moi), la badigeonner avec le fromage de chèvre préparé.

Disposez la deuxième pâte par-dessus.

Déposez un verre au milieu de votre soleil pour marquer le centre, appuyez légèrement.

Coupez des bandes de pâte en partant de l’empreinte du verre, vers l’extérieur. Sotis en préconise 24, j’en ai fait 36. Enroulez chaque bande sur elle-même pour former de jolis rayons.

Dorez la pâte avec un jaune d’œuf allongé d’une càs de lait.

Enfournez pour 20à25mn

le fromage avait un peu "bavé " entre les rayons, mais il n'en était pas moins délicieux !

le fromage avait un peu "bavé " entre les rayons, mais il n'en était pas moins délicieux !

Cake au pesto, jambon, parmesan et olives

Publié le par Isabelle

Bonjour,

le week-end dernier, était celui de l'assemblée générale d'une asso dont je fais partie à Cozes, et qui dit AG dit apéritif !

j'avais dont fait un cake au pesto et un soleil feuilleté qui ont fait plaisir aux affamés que nous étions.

Dans ce cake , j'ai remplacé l'huile habituelle par du vin blanc, ça lui donne un petit goût en plus très sympa. Par contre la pâte était bien verte, et beaucoup moins après cuisson, mais je ne sais pas pourquoi.

cake pesto, olives, jambon, parmesancake pesto, olives, jambon, parmesan

cake pesto, olives, jambon, parmesan

Cake au pesto, jambon, parmesan et olives

150g de farine

3 oeufs

15cl de lait

10cl de vin blanc sec

100g de dés de jambon

2càs de pesto

Une dizaine d’olives noires

100g de parmesan fraichement râpé

½ sachet de levure chimique

Sel et poivre.

Préchauffez le four à 180°

Dans un cul de poule, tamisez ensemble farine, sel, poivre et levure, puis creusez un puits.

Cassez les œufs et versez-les dans le puits, en délayant au fouet avec le lait et le vin blanc.

Ajoutez le pesto, la pâte va prendre une jolie couleur verte. Ajoutez le parmesan.

Coupez les olives en rondelles, et éventuellement les dés de jambon, ajoutez-les à l’appareil précédent .N'hésitez pas à goûter la pâte pour vérifier qu' elle est convenablement assaisonnée.

Versez la pâte obtenue dans un moule en silicone ou dans un moule beurré et fariné selon votre matériel.

Enfournez pour 40mn, vérifiez la cuisson avec une lame de couteau ou la pointe d’une brochette. Laissez tiédir avant de démouler, et finir de refroidir sur une grille.

La brioche vendéenne

Publié le par Isabelle

Bonjour,

Si vous me suivez un peu, vous savez sans doute que je suis vendéenne, et la Vendée n' est pas seulement le pays des ventres à choux, mais aussi de la brioche, la vraie !

Attention ce n'est pas une brioche très légère, gonflée à l'hélium, non, ça c'est pour les touristes ! C'est une brioche assez dense, qu'on peut très facilement tartiner de confiture, ou même de beurre.

C'est la brioche qu'on servait autrefois dans les mariages au milieu du bal, pour ceux qui avaient un petit creux, ou pour ceux qui n'avaient été invités que au bal ( je ne crois pas que ça se fasse encore , mais c'était comme ça quand je me suis mariée), maintenant, on l propose plutôt la brioche au vin d' honneur.

Bref, c'est une brioche des grands jours ! et je n'en fais pas tous les jours, car même si kitchenaid fait le gros du boulot à ma place, il faut avoir du temps devant soi ...

ça, c' est la version sans diviser la pâte en deux, qui fait vraiment une ENORME brioche !ça, c' est la version sans diviser la pâte en deux, qui fait vraiment une ENORME brioche !

ça, c' est la version sans diviser la pâte en deux, qui fait vraiment une ENORME brioche !

Brioche Vendéenne

1kg de farine t55

1càc de sel fin

3 œufs entiers et un jaune

225g de sucre en poudre

150g de beurre

3 càs de crème fraiche

25cl de lait tiède

50g de levure de boulanger

1gousse de vanille

2 càs de Cognac

2 càs d’eau de fleur d’oranger

Verser le lait dans une petite casserole, ajouter la gousse de vanille préalablement fendue, faire chauffer jusqu’à ébullition, et laisser infuser jusqu’à ce que le lait soit tiède.

Retirez la gousse de vanille du lait après avoir gratté les graines, émiettez la levure dans un bol, versez dessus un peu de lait, mélangez bien et ajoutez le reste du lait. Ajoutez également une pincée de farine, et laissez à la levure le temps de se réveiller et de faire des bulles (environ 15mn)

Dans le bol de votre robot, versez la farine tamisée, faites un puits, ajoutez le sel, le sucre, cassez les œufs et ajoutez les, et mettre le robot équipé de la feuille en marche.

Ajoutez la levure à la pâte et continuer à pétrir ou à regarder votre robot le faire pour vous ….

Ajoutez le beurre froid, coupé en petits morceaux, puis le cognac, l’eau de fleur d’oranger et la crème fraiche.

Pétrissez jusqu’à avoir une jolie pâte, souple et élastique.

Couvrez le bol du robot avec un torchon et laissez la brioche lever pendant 6h, dans un endroit tiède et à l’abri des courants d’air.

La pâte aura doublé de volume. Versez la sur votre plan de travail, chassez l’air, divisez votre pâte en 2, et chaque partie en 3 boudins que vous allez rouler pour leur donner une jolie forme, et les tresser. Déposez vos brioches sur le plaque du four (en pratique, il est beaucoup plus facile de les tresser directement sue la plaque).

Laissez lever de nouveau pendant 1h.

Préchauffez le four à 180°, dorez les brioches avec le jaune d’œuf dilué dans un peu de lait, enfournez pour environ 45 mn.

Attention la brioche colore parfois très vite, selon votre four, ne pas hésiter à baisser un peu le thermostat.

En divisanr la pâte en deux, vous aurez deux brioches de cette taille-là

En divisanr la pâte en deux, vous aurez deux brioches de cette taille-là

Alors, elle vous rit dans le ventre ma brioche ?Alors, elle vous rit dans le ventre ma brioche ?

Alors, elle vous rit dans le ventre ma brioche ?

<< < 10 20 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 > >>