Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

14 articles avec brioches et pains

Brioche roulée à la pâte à tartiner

Publié le par Isabelle

Brioche roulée à la pâte à tartiner

Bonjour,

Cette recette, elle vient du blog de ma copine Gridelle : http://www.les-voyages-de-gridelle.com/2015/06/brioche-roulee-a-la-pate-a-tartiner.html . elle date d'octobre 2015, je l'avais mise de côté en attendant la bonne occasion.

Elle s'est présentée cet été, alors que 4 adolescents résidaient en chambre d'hôtes, et elle a été fort appréciée.

J'ai modifié un tout petit peu la recette, déjà j'ai multiplié toutes les proportions par 2, je travaille rentable, toujours, et puis la brioche se congèle très bien. Et puis j'ai modifié le dressage, alors vous irez voir le dressage de Gridelle sur son blog.

Brioche roulée à la pâte à tartiner
Brioche roulée à la pâte à tartiner

Brioche roulée à la pâte à tartiner

500g de farine T 45

140g de beurre 1/2 sel à température ambiante

100g de sucre

6 œufs

1 sachet de levure de boulanger.

1/2 pot de pâte à tartiner

Dans le bol de votre robot, mélangez la farine, le sucre et la levure, ajoutez les oeufs et démarrez le pétrissage. Pétrir 5 mn, ajoutez petit à petit le beurre en morceaux, et pétrissez encore 5 mn jusqu'à ce que la pâte soit bien élastique.

Couvrez la pâte et laissez pousser jusqu'à ce que la pâte double de volume, puis placez là dans le frigo, elle sera beaucoup plus facile à étendre après 1 h de frais.

Versez la pâte sur votre plan de travail, dégazez là et étalez la au rouleau à pâtisserie . Tartinez là de pâte à tartiner et roulez là, comme on roule un gâteau roulé. Coupez la en 6 portions égales et tournez les pour les placer dans le moule (voir la photo). Remettre à lever à couvert pour environ 1h.

Faîtes cuire dans un four préchauffé à 180°et enfournez pour environ 30 mn en surveillant la couleur, ne pas hésiter à baisser le thermostat si la brioche colore trop vite.

Laissez bien refroidir avant de déguster.

Brioche roulée à la pâte à tartiner
Brioche roulée à la pâte à tartiner

Brioche Oranaise de Pâques (la Mona)

Publié le par Isabelle

Brioche Oranaise de Pâques (la Mona)

Bonjour,

Cette brioche, quand je l'ai découverte sur le blog d'Assia : http://http://www.gourmandiseassia.com/archives/2016/03/26/33571523.html

Je me suis promise de la faire !

Je ne vous raconterai pas l'histoire de cette brioche chère aux pieds noirs d'Algérie, en suivant le lien du blog d'Assia, vous en saurez un peu plus....

Assia nous propose régulièrement de superbes recettes de Brioches et de pains, et puis sa cuisine très influencée par ses origines me parle beaucoup.

Cette brioche est parfaite ! Elle contient ce qu'il faut pour être parfumée,les oeufs et le beurre pour se conserver, et une superbe mie très légère, mes touristes au petit déjeuner ce matin ont beaucoup aimé cette délicieuse brioche.

Brioche Oranaise de Pâques (la Mona)

Brioche oranaise de Pâques (la Mona)

Inspirée d’une recette d’Assia

Ingrédients :

Levain :

250g de farine

2càs de sucre

200ml d’eau ou 180ml d’eau et 20 ml d’eau de fleur d’oranger

½ paquet de levure fraiche de boulanger (hirondelle) ou l’équivalent pour 500g de farine en levure déshydratée.

Préparation du Levain :

Mélanger le tout à l’aide d’une cuillère ou à la main pour homogénéiser le tout.

Couvrir avec un film alimentaire et un torchon propre et laisser pousser 15 à 20mn selon la T° de la pièce, des petites bulles seront visibles à la surface de la pâte.

Ingrédients pour brioche la Mona :

Le levain

250g de farine T45

2 càs de sucre

zeste d’orange, remplacé par 20g d’oranges confites maison

50ml de jus d’orange fraichement pressé

1 cc de poudre de fleur d’oranger (Si vous utilisez « l’eau liquide », je vous conseille de diminuer la quantité d’eau).En ce qui me concerne, j’en ai tenu compte dans la préparation du levain.

150g d’œuf (l’équivalent de 3 œufs petit calibre)

125g de beurre ½ sel mou coupé en petits morceaux

1 jaune d’œuf et 2 càs de lait pour dorer les brioches

Préparation de la pâte de la brioche :

Dans le bol ou la cuve du robot, verser la farine, le zeste, la poudre de fleur d’oranger, le sucre et mélanger le tout. Faire un puits et mettre le levain au milieu.

Mettre en marche l’appareil et ajouter les œufs un à un, ensuite ajouter le jus d’orange et travailler la pâte 10mn,

Incorporer le beurre en parcelles et continuer à travailler la pâte, jusqu’à ce que la pâte se décolle de parois et devienne élastique et lisse. (Pas toujours évident, mais si la pâte est bien lisse elle va bien lever même si elle ne se détache pas seule des parois.

Débarrasser le pâton dans un récipient, filmer et couvrir avec un linge propre et laisser pousser environ 1h, selon la T° de la pièce (La pâte doit doubler de volume), puis mettre la pâte 2 h au frigo pour continuer la levée en pousse froide et avoir une pâte plus facile à travailler.

avant et après la deuxième pousse !avant et après la deuxième pousse !

avant et après la deuxième pousse !

Débarrasser la pâte poussée sur un plan de travail légèrement fariné,

La pâte est très collante, je l’ai fleurée avec un peu de farine pour mieux pouvoir la travailler. Diviser le pâton en deux parts égales sans trop travailler la pâte ni la dégazer.

Bouler les deux parts de pâte et les déposer chacune dans un moule.

Comme j’avais doublé la quantité de pâte, j’ai essayé différentes formes.

A ce stade vous avez le choix soit vous couvrez les pâtes et vous laissez pousser à l’air libre ou bien préchauffer le four à 30°C et l’éteindre, ensuite y glisser les deux plaques. (De préférence évitez cette dernière opération s’il fait chaud).Comme il m’est déjà arrivé d’oublié une pâte dans le four, je préfère la laissez pousser à l’air libre, couverte d’un torchon….

Une fois qu’elles ont poussé à l’intérieur du four éteint et doublé de volume, les sortir du four, et le préchauffer à nouveau à 200°C,

Badigeonnez-les de jaune d’œuf et de lait et parsemez de sucre perlé, enfournez pour environ 25mn chacune.

Faites cuire vos brioches individuellement pour garantir une cuisson homogène, sauf si vous avez un four à chaleur tournante. Perso, j’ai enfourné à 180° pour 20 à 30 mn selon la taille de mes brioches.

Laisser complètement refroidir avant de les trancher et les déguster.

Brioche Oranaise de Pâques (la Mona)
Brioche Oranaise de Pâques (la Mona)

Petits pains au lait pour faire plaisir à Nicole

Publié le par Isabelle

Petits pains au lait pour faire plaisir à Nicole

Bonjour,

Dans un atelier de cuisine, forcément, tout le monde n'a pas le même niveau...Lorsque Nicole est arrivée, elle m'a dit : je viens car je n'aime pas faire la cuisine, et puis il faut toujours que ça aille vite !!!

Depuis, elle a découvert le plaisir de la cuisine .... et me donne régulièrement des idées de "trucs" à faire . Elle avait envie de faire de la brioche, oui, mais de la brioche, il faut du temps, il faut que ça lève , et deux fois ! par contre, ces petits pains au lait sont régulièrement sur la table du petit déjeuner de mes touristes...Ils sont parfait quand on veut que ça aille vite ....

ils ont donc été au menu de notre dernier atelier ! ils peuvent bien sur être parfumés à l'eau de fleur d'oranger, fourrés de confiture, agrémentés de pépites de chocolat, à vous de voir !

Petits pains au lait pour faire plaisir à NicolePetits pains au lait pour faire plaisir à Nicole

Petits pains au lait pour faire plaisir à Nicole

Pour 12 petits pains

1 œuf

27cl de lait tiède

250g de farine T55

250g de farine T45

1 à 2 sachets de levure de boulangerie selon ce qui est préconisé par le fournisseur

80g de sucre

100g de beurre (demi-sel) froid coupé en dés

Dans le bol d’un robot, disposez la farine, la levure et le sucre, ajoutez le lait tiède et l’œuf tiède et pétrissez au robot pendant environ 5 mn, ajoutez les dés de beurre, et pétrissez de nouveau 5 mn.

Laissez reposer la pâte 20 mn à température ambiante, dans le bol du robot, couvert d’un torchon.

Placez un silpat sur une plaque perforée (à défaut une feuille de papier cuisson sur une tôle à pâtisserie).

Déposez la pâte sur votre plan de travail fariné, aplatissez la, et coupez la en 4 parts égales.

Roulez chaque morceau en boudin que vous couperez en 3. Couvrez avec un torchon et laissez reposer 40 mn.

Préchauffez le four à 210°, dorez à l’œuf et faites cuire pendant 12 mn à 210°

Petits pains au lait pour faire plaisir à NicolePetits pains au lait pour faire plaisir à Nicole
recette;de :pains au lait

La fouace de Mr Conticini

Publié le par Isabelle

Bonjour,

Je ne sais pas vous, mais moi, parfois, dès le titre, je sais que ça va me plaire !

Cette recette est parue très récemment sur le blog de Claudine https://cuisinedegout.wordpress.com/2015/11/05/la-fouace-de-conticini/

et immédiatement, je me suis dit : je la veux !!!

Alors, j'ai doublé toutes les proportions car chez moi, une petite Fouace, pas possible.....

Forte de l'expérience de Claudine qui nous racontait que la pâte était très collante et pas facile à travailler, je n'ai même pas essayé : hop direct, la pâte du bol du robot dans le moule, à l'aide d'une maryse , et toc ! je ne vous conseille pas d'essayer de faire cette pâte si vous n'avez pas de robot, car c'est une pâte qui ressemble plus à une pâte à gâteau qu'à une pâte à brioche, d'ailleurs, la Fouace ne ressemble pas vraiment à une brioche mousseline ....

Sinon, pas de difficulté.

J'ai obtenu une superbe gâche qui a terriblement gonflé dans le moule, et mes hôtes au petit déjeuner lui ont fait un sort, si bien que je n'ai pas eu le temps de faire une belle photo à peine entamée !!! la consistance est parfaite, pour moi, il y manque juste un peu de fleur d'oranger.

Merci à toi Claudine de nous avoir partagé la recette de ce Grand Monsieur, elle sera surement souvent à l'honneur sur la table du petit déjeuner.

La fouace de Mr Conticini
La fouace de Mr Conticini

La fouace de Mr Conticini

  • 250 gr de farine T45
  • 50 gr de beurre pommade
  • 30 gr de crème épaisse
  • 50 gr de lait demi-écrémé
  • 80 gr de sucre semoule
  • 2 œufs
  • 20g de levure fraiche
  • 2 pincées de fleur de sel
  • Préchauffer le four à 165° c
  • Pétrissez tous les ingrédients ensemble pendant une dizaine de minutes (la pâte obtenue doit être élastique et collante).
  • Filmer au contact et laisser pousser pendant 12H à température ambiante.
  • Le lendemain, versez la pâte dans un moule en silicone ou dans un moule beurré et fariné
  • Badigeonner d’un peu de jaune d’œuf
  • Saupoudrer de sucre semoule
  • Enfourner et laisser cuire 30à35 mn
  • Laisser refroidir sur une grille
La fouace de Mr Conticini
La fouace de Mr Conticini
recette.de : fouace, Conticini

Un bon goûter pour faire plaisir à Assia

Publié le par Isabelle

Bonjour,

Vous vous demandez peut être ce que ce titre veut dire ...

Assia est une jeune blogueuse dont le blog fête ses 4 ans, et qui organise un petit chalenge par lequel elle nous demande de lui proposer des recettes de goûter . Le premier souci est que normalement ça doit paraître sur facebook, or je suis toujours réfractaire et n'ai pas de facebook.

ça, c'est le le lien vers son blog, plein de gourmandises d'ici et d'ailleurs :.http://gourmandiseassia.com

C'est pas grave m'a dit Assia, fait une recette de goûter sur ton blog !

Bon, pour moi, le goûter est associé à mes enfants et doit être simple, mais reconstituant, et puis ils aimaient beaucoup le pain-beurre-chocolat...

Alors, j'ai choisi une recette de Brioche, toujours agréable. C'est une recette de C. Felder, évidemment, il y a pas mal de beurre, mais c'est ça qui la rend si moelleuse et parfumée !

Et puis pour plus de gourmandise, j’associe ma brioche avec une compotée façon tatin, parce que c'est le début des pommes et parce-que j'aime trop ça !

Un bon goûter pour faire plaisir à Assia

Rectangle brioché au sucre.

250g de farine T45

30g de sucre

1 càc de sel( je n' en mets pas car j'utilise du beurre demi-sel)

10g de levure de boulanger fraiche

3 oeufs

165g de beurre pommade

1 jaune d’œuf et une càs de lait pour la dorure.

Versez la farine, le sucre et la levure de boulanger bien émiettée dans la cuve de votre batteur.Ajoutez les 3 œufs et commencez à pétrir en vitesse lente, pour obtenir une pâte assez dense.

Incorporez le beurre pommade et pétrissez à vitesse moyenne pendant 5 à 10 mn. la pâte va devenir lisse et élastique. laisser la brioche gonfler 1h à température ambiante, dans le bol du robot, recouverte d'un torchon, puis placez la dans votre frigo pour une pousse lente pendant 1 h ou plus.

Etalez la pâte en forme de rectangle, d'épaisseur entre 5 mm et 1 cm.

Découpez votre grand rectangle en bandes de 7 cm de large, et dans chaque bande, faîtes de parts de 5 cm environ.

Placez les différents rectangle sur une silpat, en les espaçant suffisamment, et laissez pousser vos rectangles couverts d'un torchon, pendant environ 2H30.

Quand les brioches sont bien gonflées , allumez le four à 180°.

Préparez la dorure en mélangeant jaune d’œuf et lait et badigeonnez les brioches à l'aide d'un pinceau, saupoudrez de sucre en grains.

Quand le four est à température, enfournez pour 10 à 12 mn

Des pommes façon tatin pour accompagner la brioche

Alors là , c'est tout au pif !

3,4,ou5 pommes : les éplucher, épépiner, couper en quartier puis en cubes

du beurre, environ 50g

du sucre, idem

mettre dans une poêle : le beurre, le faire fondre, ajouter le sucre, mélanger un peu puis ajoutez les pommes et cuire jusqu'à ce que ce soit un peu caramélisé.

Ultra simple, mais très efficace !

Un bon goûter pour faire plaisir à Assia

La Mazanec, brioche de Pâques tchèque de Gridelle

Publié le par Isabelle

Bonjour,

Connaissez vous Gridelle? http://.les-voyages-de-gridelle.com/

C'est une blogueuse, je l'imagine jeune et jolie, et en tout cas sympa. Elle habite à la Réunion, est née à Toulouse et a des origines tchèques côté paternel, pas étonnant que son blog soit si coloré!

Un dimanche matin , elle nous offre la recette de la Mazanec, oh là là,
sa recette m'a tellement fait de l’œil que j'ai dit : faut que j'essaie ça de suite, ya urgence !
je prépare tout, je pèse, zut un seul œuf dans mon frigo : je vais le mettre entier ...
la levure à se réveiller, et toc le courant saute ! dans notre bled de 600 habitants entre Saintes et Royan (17) c'est courant , LOL !
j'attends, et comme le problème semble sérieux je me décide à pétrir à la main : un comble quand on est équipée d'un kitchen aid ! 1h30 plus tard, je mets en forme, toujours pas de courant .... je laisse lever, en envisageant de faire une pousse froide.... ouf, le courant revient et dans le four, ma brioche gonfle, gonfle.... me voici plus efficace que mon jouet préféré ? Mes touristes auront le privilège de manger une brioche tchèque, arrivée jusqu'à moi par le miracle de la blogo.

Ceci dit, elle avait un sérieux défaut la brioche de Gridelle : elle était trop petite !!!! je l'ai refaite en doublant les proportions et je crois qu'elle n'a pas fini de régaler mes touristes.

Pour gonfler, elle a gonflé !
Pour gonfler, elle a gonflé !

Pour gonfler, elle a gonflé !

Une mie comme je les aime, des raisins juste ce qu'il faut ....

Une mie comme je les aime, des raisins juste ce qu'il faut ....

La Mazanec, brioche de Pâques tchèque de Gridelle

Les ingrédients

250g de faine T45

50g de sucre

1 sachet de sucre vanillé

60g de beurre

2 jaunes d’œuf

1 sachet de levure boulangère

12cl de lait

2 cuillères à soupe d'orange confite coupée en petits dés

15g de raisins secs blonds

15g d'amandes effilées + 1 poignée

La recette

Faire mousser pendant 5mn la levure dans 5cl de lait tiédi avec 1 cuillère à café de sucre et 1 cuillère à café de farine.

Faire ramollir le beurre comme pour un beurre pommade.

Dans le bol du robot, mélanger le reste de la farine, les sucres, le mélange à base de levure. Actionner le robot et verser les oeufs battus dans le lait au fur et à mesure.

Incorporer enfin le beurre pommade, les raisins, les oranges confites et les 15g d'amandes effilées. Travailler la pâte jusqu'à ce qu'elle se décolle du bol. Couvrir d'un linge, placer dans un endroit tiède et laisser lever 1H30.

Placer dans un moule (rond ou à cake), parsemer du reste d'amandes effilées après avoir badigeonné d'un peu de lait froid, puis laisser de nouveau lever 30mn. Préchauffer le four à 180° et faire cuire la brioche 25mn. Vérifier la cuisson avec une lame de couteau puis laisser refroidir avant de se régaler.

Voilà le résultat en doublant les proportions, il y a du monde au petit dej chez nous ....
Voilà le résultat en doublant les proportions, il y a du monde au petit dej chez nous ....

Voilà le résultat en doublant les proportions, il y a du monde au petit dej chez nous ....

Un pain gourmand pour dire Zut à la grippe

Publié le par Isabelle

Bonjour,

Cette recette était prévue il y a une semaine déjà ...

D'abord, un souci informatique qui m'a privée d'internet, puis la-dessus LA GRIPPE !!!

je ne l'avais pas eue depuis environ 20 ans, mais c'est un massacre... je n'ai pas voulu laisser entrer une de mes amies à la maison puisque non vaccinée... Je vous passerai les détails, mais je me sens totalement vidée, et comme si les mots devaient parcourir un très long chemin pour parvenir à mon cerveau ...

Je crois que je vais devenir une adepte de la vaccination, je n'en veux plus !

Je vous avais donc préparé une recette de pain très gourmand, pour le petit dej du dimanche matin, avec de bonnes petites choses dedans. Le beurre lui donne plus de souplesse, c'est un pain gâteau, vraiment, de ceux qu'on mange sans rien dessus et même pas par faim !!!

NE PAS AVOIR PEUR D ËTRE GENEREUX SUR LES GOURMANDISES DE CE PAIN !
NE PAS AVOIR PEUR D ËTRE GENEREUX SUR LES GOURMANDISES DE CE PAIN !

NE PAS AVOIR PEUR D ËTRE GENEREUX SUR LES GOURMANDISES DE CE PAIN !

Un pain gourmand pour dire ZUT à la grippe

30g de levure de boulanger fraiche ou 1 sachet de levure déshydratée

1 càc de sucre en poudre

300g de farine blanche T55

250g de farine complète T80 ou T130

2 càc de sel fin (environ 10g de sel pour 500g de farine)

30g de beurre mou.

330ml d’eau à 35°.

50g de raisins secs

50g de cranberries

50g de noix de pékan

Diluer la levure avec 330ml d’eau et le sucre, laisser fermenter.

On peut saupoudrer d’une càs de farine, et on laisse le temps à la levure de se réveiller …. Il faut que ça fasse des petites bulles.

Mélanger farines et sel dans un bol de pétrin, ajouter la levure diluée.

Travailler au pétrin ou à la main, jusqu’à ce que la pâte soit belle, ajoutez le beurre.

Couvrir et laisser lever, jusqu’à ce que la pâte double de volume. (Pour accélérer le processus, on peut mettre dans le four à 25°)

Vider la pâte sur la table, bien l’aplatir pour la vider de son air et saupoudrer régulièrement la pâte avec raisins, cranberries et noix de pékan. Aplatir du plat de la main pour incruster les baies dans la pâte. Rouler la pâte pour faire un boudin, sans la pétrir de nouveau afin d’avoir une répartition agréable des baies.

Couvrir et laisser doubler de volume.

Préchauffer le four à 240°, inciser le pain, le vaporiser d’eau et enfourner 15mn, puis baisser à160 et cuire 30 à 45mn, suivant la taille des pains.

Pain complet et farine de maïs

Publié le par Isabelle

Bonjour,

Ce n'est pas souvent que nous achetons du pain à la maison ! Parfois une baguette, pour faire plaisir à monsieur...

Moi, je préfère du pain avec un peu plus de mie. J'aime bien cuire celui-ci dans ce grand moule à cake, il a toute la place pour bien lever, et sa forme est pratique pour faire de belles tranches, que je peux congeler pour ressortir en fonction des besoins.

C'est impressionnant comme ça lève bien un bon pain, vous ne trouvez pas ?C'est impressionnant comme ça lève bien un bon pain, vous ne trouvez pas ?

C'est impressionnant comme ça lève bien un bon pain, vous ne trouvez pas ?

Pain complet et farine de maïs

300g de farine T55

150g de farine T 110

50g de farine de maïs

1 sachet de levure déshydratée

1càc bombée de sel

330ml d’eau tiède

20g de beurre mou

Versez les trois farines dans le bol de votre robot et mélangez à la spatule. Creusez un puits, versez la levure et environ 50ml d’eau, saupoudrez d’un peu de farine.

Laissez la levure se réveiller, cela va mousser dans le puits.

Vous pouvez alors commencer le pétrissage en ajoutant le reste de l’eau, puis le sel qui ne doit jamais être en contact direct avec la levure, puis le beurre en petits morceaux. Pétrissez jusqu’à ce que la pâte soit bien homogène et lisse.

Laissez la pâte dans le bol du robot, couvrez la d’un torchon et laissez lever entre 30mn et 1h pour que la pâte double de volume (cela dépend de la température de la pièce).

Déposez votre pâte sur votre plan de travail fariné. Écrasez là avec la paume de votre main pour la vider de son air. Partagez votre pâte en deux et formez vos deux miches, plus ou moins rondes selon votre goût, déposez les sur votre plaque de cuisson.

Laissez encore lever sous un torchon, jusqu’à ce que vos pains doublent de volume.

Préchauffez votre four à 230°, incisez votre pain selon le motif de votre choix, vaporisez les pains avec de l’eau et saupoudrez-les d’un peu de farine.

Enfournez pour 15 mn à 230°, puis 30 mn à 160°. Le pain est cuit lorsqu’il sonne le creux si on tape sur son dos. Laissez refroidir sur une grille.

Alors ?Alors ?

Alors ?

Un bon pain, et rien d'autre ou presque !

Publié le par Isabelle

Bonjour,

Après les agapes de Noël, et avant les repas de toute fin d'année, il va falloir penser à éliminer, alors : au pain sec et à l'eau !

Bon, on peut aller jusqu'à la soupe, et si le pain est bon...

Chez nous, le pain est fait maison, c'est devenu une habitude de vie, parfois j'achète une baguette pour faire plaisir à Monsieur !

Dans celui ci, j'ajoute un peu de farine de maïs pour le goût et la couleur !

La façon dont le pain monte est toujours pour moi une source d'étonnement ...La façon dont le pain monte est toujours pour moi une source d'étonnement ...

La façon dont le pain monte est toujours pour moi une source d'étonnement ...

Pain complet et farine de maïs

250g de farine T55

200g de farine T 110

50g de farine de maïs

1 sachet de levure déshydratée

1càc bombée de sel

330ml d’eau tiède

20g de beurre mou

Versez les trois farines dans le bol de votre robot et mélangez à la spatule. Creusez un puits, versez la levure et environ 50ml d’eau, saupoudrez d’un peu de farine.

Laissez la levure se réveiller, cela va mousser dans le puits.

Vous pouvez alors commencer le pétrissage en ajoutant le reste de l’eau, puis le sel qui ne doit jamais être en contact direct avec la levure, puis le beurre en petits morceaux. Pétrissez jusqu’à ce que la pâte soit bien homogène et lisse.

Laissez la pâte dans le bol du robot, couvrez la d’un torchon et laissez lever entre 30mn et 1h pour que la pâte double de volume (cela dépend de la température de la pièce).

Déposez votre pâte sur votre plan de travail fariné. Ecrasez là avec la paume de votre main pour la vider de son air. Partagez votre pâte en deux et formez vos deux miches, plus ou moins rondes selon votre goût, déposez les sur votre plaque de cuisson.

Laissez encore lever sous un torchon, jusqu’à ce que vos pains doublent de volume.

Préchauffez votre four à 230°, incisez votre pain selon le motif de votre choix, vaporisez les pains avec de l’eau et saupoudrez-les d’un peu de farine.

Enfournez pour 15 mn à 230°, puis 30 mn à 160°. Le pain est cuit lorsqu’il sonne le creux si on tape sur son dos. Laissez refroidir sur une grille.

Et voilà le résultat !

Et voilà le résultat !

Petites brioches pour le matin de Noël

Publié le par Isabelle

Bonjour,

de jolies petites brioches pour le matin de Noël : ça vous tente ?

Cette recette est toute simple, avec une pousse à froid qui donne d' excellents résultats et un peu de farine de maïs qui donne une jolie couleur et une saveur incomparable.

Vous pouvez les faire la veille et les réchauffer quelques minutes au four, ou même les congeler quelques jours et les décongeler au micro-ondes. Rien de vous interdit d'en laisser une pour le Père Noël, au cas où il aurait une petite faim, si vous avez la chance de recevoir sa visite !

Avouez que c' est sympa pour un petit déjeuner de fête !Avouez que c' est sympa pour un petit déjeuner de fête !

Avouez que c' est sympa pour un petit déjeuner de fête !

Petites Brioches pour le matin de Noël

Pour une vingtaine de petites brioches

400g de farine t 45

100g de farine de maïs

2 sachets de levure déshydratée

25 cl de lait

2 œufs

50g de sucre

1càc et demie de sel fin

120g de beurre en morceaux

1 jaune d’œuf,

150g de raisins secs, vous pouvez aussi mettre des fruits confits

Dans le robot, disposer la farine et le sucre, creuser un puits et verser la levure. Tiédir légèrement le lait et en verser 10 cl dans le puits, mélanger avec une cuillère en bois, saupoudrer d’un peu de farine, et laisser la levure se réveiller environ 10 mn, elle va mousser.

Mettre le robot en marche, ajouter le lait, et les œufs battus, puis le sel qui ne doit jamais être en contact direct avec la levure sous peine de la rendre inactive.

Quand le mélange est homogène, ajouter le beurre en petits morceaux et continuer à mélanger jusqu’à ce que le beurre soit bien intégré.

Stopper le robot, laisser la pâte dans le bol, filmer et mettre au frigo pour environ 6h, la pâte va doubler de volume.

Etaler la pâte sur votre plan de travail, ajouter les raisins, et diviser la pâte en une vingtaine de petits pâtons, à déposer sur deux silpat (elles vont grossir, ne pas trop les tasser !)

Laisser lever 1 à 2h jusqu’à ce que les pâtons aient doublé de volume.

Préchauffez le four à 170°.

Badigeonnez vos brioches au jaune d’œuf détendu d’un peu de lait, et enfournez pour 20 à 30 mn suivant la taille de vos brioches et votre four.

Sortir les brioches et les laisser refroidir sur grille

1 2 > >>