Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

31 articles avec petits gateaux

Financiers des iles

Publié le par Isabelle

Bonjour,

Je retrouve une petite recette prévue en septembre, raison pour laquelle les souci sont si beaux, mais elle a été zappée la mignonne !

J'ai eu envie de financiers à la noix de coco, avec un peu de chocolat et de rhum.... on voit toujours les financiers avec de la poudre d'amandes , mais avec de la noix de coco, c'est très agréable aussi. Les filles des îles me diront si elles valident ma petite recette ....

Financiers des iles
Financiers des iles
Financiers des iles

:

beurre: 150 g

blancs d’œufs : 150g (environ 5 blancs)

Sucre glace : 175 g

Farine : 50 g

noix de coco râpée : 80g

pépites de chocolat : 20g

rhum : une càs


Préchauffez le four à 180 °C.

Faites cuire le beurre dans une casserole jusqu'à la couleur noisette (c'est-à-dire couleur rousse, attention à ne pas le brûler), réserver.

Mélangez le sucre, la farine, la noix de coco râpée à l'aide d'une spatule, ajoutez les blancs d’œufs et le rhum.

Mélangez le beurre à la préparation précédente.

Beurrez des petits moules individuels s’ils ne sont pas en silicone, puis disposez à l'intérieur la pâte à financier, parsemez de pépites de chocolat;

Cuire au four pendant 15 min. Démouler les financiers lorsqu'ils sont tièdes et les poser sur une volette

Financiers des iles
recette.de :financier, noix de coco, rhum

Eclairs chantilly-ananas

Publié le par Isabelle

Eclairs chantilly-ananas
Eclairs chantilly-ananas

Bonjour,

Cette recette va peut être vous paraître longue, mais je suis allée chercher dans mon livre pro pour la rédiger de façon la plus claire possible, en effet, elle était destinée à un atelier de cuisine, et je préfère multiplier les détails pour qu'elle soit plus facile à reproduire ensuite à la maison.

L'ananas caramélisé a vraiment été plébiscité, aussi bien lors de l'atelier que lorsque j'avais testé ma recette en table d'hôtes.

Nous avons choisi de ne pas dorer nos choux, et de les poudrer d'un voile de sucre glace : je n'aime pas le glaçage des éclairs toujours trop sucré à mon goût.

Eclairs chantilly-ananasEclairs chantilly-ananas
Eclairs chantilly-ananasEclairs chantilly-ananas

Eclairs chantilly-ananas

Pour une vingtaine d’Eclairs

12cl de lait

13 cl d’eau

250g d’œufs (pesés sans la coquille)

180g de farine (T 55)

100g de beurre

10g de sucre semoule

5g de sel fin

1 œuf ou 1 càs de lait pour la dorure

1 ananas

30g de beurre

50g de sucre

2càs de rhum

25cl de crème fraiche liquide

100 g de mascarpone

2 sachets de sucre vanillé

1 pot de caramel au beurre salé

Préparer l’ananas

Couper la base de l’ananas pour une meilleure assise, mais garder le toupet pour une prise en main plus facile.

Posez le fruit debout sur une planche et coupez la peau de l’ananas à ras, de haut en bas. Eliminez les yeux : taillez en biais de chaque côté de la ligne des yeux pour enlever la ligne d’une seule fois, procéder ainsi tout le tour de l’ananas.

Coupez l ’ananas en tranche de 3-4mm d’épaisseur à la mandoline en le tenant par le toupet, puis retirez le cœur et recoupez l’ananas en morceaux plus ou moins gros selon ce que vous souhaitez obtenir.

Placez les morceaux dans un égouttoir.

Dans une poêle, faire fondre le beurre avec 25g de sucre, lorsque le beurre commence à crépiter, versez l’ananas dans la poêle puis le reste du sucre, et laissez cuire le temps que ça caramélise.

Quand l’ananas est cuit, versez le rhum et flambez. Laissez 5 mn dans la poêle et égouttez l’ananas en conservant le liquide. Faites refroidir le jus de cuisson au frigo de façon à pouvoir éliminer la pellicule de gras dessus.

Préchauffez le four à 200°, chaleur tournante

Dans une casserole, mélangez l’eau, le lait, le sel, le sucre et le beurre découpé en tous petits morceaux, il faut couper le beurre en tout petits morceaux car lorsque l’eau bout avant que le beurre soit fondu, une partie de l’eau s’évapore et les proportions sont faussées. Chauffez jusqu’à ébullition pour obtenir un liquide homogène, l’idéal est d’obtenir l’ébullition de l’eau en même temps que la fonte de tout le beurre…

Hors du feu, versez la farine en une seule fois. Mélangez lentement à la spatule, puis vigoureusement pour que la farine soit bien incorporée. Remettez la casserole sur le feu et desséchez la pâte durant une trentaine de secondes, en mélangeant avec une spatule, pour sécher la pâte. La pâte doit se détacher des parois et de la spatule.

Eteindre le feu et transférez la pâte dans un cul de poule, ou la cuve d’un robot. Laissez tiédir 2 mn, puis incorporez les œufs un à un en attendant qu’un œuf soit bien incorporé avant d’en ajouter un autre.

On doit obtenir une pâte très souple, pour vérifier qu’elle est à point, prendre un peu de pâte sur le bout de la spatule : la pointe doit retomber souplement en faisant comme un crochet.

Transférez la pâte dans une poche à douille munie d’une douille ronde unie de 1 à 1,2cm de diamètre. Dressez les choux sur une silpat ou sur une feuille de papier cuisson, les coucher en quinconce, et laisser suffisamment d’espace entre eux pour qu’ils puissent bien gonfler et sécher.

Rayer le dessus avec une fourchette trempée dans de l’eau pour que leur forme soit plus régulière.

Battez un œuf entier avec une càs de lait, et dorez très légèrement au pinceau les éclairs, il ne faut pas que l’œuf coule sur la plaque, car en coagulant, il va gêner le bon développement de nos éclairs.

Enfournez à 200° si le four est trop chaud, la coagulation des éclairs va se faire trop rapidement et ils ne vont pas bien gonfler. Cuire 20 mn, puis baisser la température à 170° pendant environ 10 mn. Ne surtout pas ouvrir le four tant que les choux lèvent sinon, ils vont retomber… se fier à l’œil, à l’odorat… s’ils semblent dorer très vite, baisser un peu le four mais ne pas l’ouvrir.

Quand ils sont cuits, ils sonnent creux et la coque est rigide. Les disposer alors sur une volette pour éviter la condensation et le ramollissement des éclairs.

Placez la crème fraiche mélangée avec le mascarpone pendant 15 mn au congélateur.

Reprenez le jus de l’ananas, mélangez le avec du caramel beurre salé, si le mélange est un peu liquide, faîtes le cuire un peu, puis réservez au frais.

Coupez les éclairs en deux.

Montez la chantilly au robot ou au fouet, ajoutez le sucre vanillé lorsqu’elle est prise ;

Placez la chantilly dans une poche à douille à douille cannelée, et garnissez la base des éclairs avec de la chantilly, disposez dessus les morceaux d’ananas, refermez.

Poudrez les éclairs de sucre glace et décorez vos assiettes avec le caramel beurre salé parfumé à l’ananas.

Eclairs chantilly-ananasEclairs chantilly-ananas
Eclairs chantilly-ananas

Gâteau de retour de vacances

Publié le par Isabelle

Bonjour,

Et oui, nous sommes rentrés....

En fait, pas totalement, et j'ai encore devant les yeux plein d'images des gens et des paysages de l'Ile de la Réunion ...

Aujourd'hui, c'était atelier de cuisine à la maison, et nous en avons beaucoup parlé : besoin de transmettre, de prolonger ! Habituellement, les récits de vacances des autres ont tendance à m'ennuyer, aussi, j'ai peur qu'il en soit de même pour ceux qui me lisent ou m'écoutent, mais mes convives étaient gentils et m'ont assurés que non ....

Je n'ai pas encore eu le temps de bien faire le tour de mes photos, mais je sais déjà qu'il faudra que je vous parle du volcan, de la vanille, de la canne à sucre.....

Mais aujourd'hui, je retrouve le chemin de mon blog avec une recette toute simple de gâteau au chocolat : nous avons eu des touristes avec enfants en début de semaine, et le chocolat fait toujours plaisir aux enfants ( et pas qu'eux )

Gâteau de retour de vacances

Gâteau de retour de vacances

200g de chocolat à pâtisser

200g de farine

200g de beurre

6 œufs

100g de noix de coco râpée

3 càs de rhum

Faîtes fondre le chocolat avec le beurre dans une petite casserole ou au micro-ondes.

Battez les œufs entiers avec le sucre jusqu'à ce que le mélange blanchisse, ajoutez le mélange chocolat-beurre, puis la farine tamisée et la levure, enfin la noix de coco et le rhum.

Versez dans un grand moule beurré et fariné s'il n'est pas en silicone, ou dans des petits moules individuels ( les enfants adorent) , glissez dans le four préchauffé à 160° et faîtes cuire entre 30 et 45 mn selon la taille du moule choisi.

Laissez tiédir et démoulez sur une volette.

Saupoudrez de sucre glace juste avant de servir

PETIT DEJEUNER A MA CAGOUILLE

PETIT DEJEUNER A MA CAGOUILLE

Petit Duo Abricoté !

Publié le par Isabelle

Bonjour,

Il faut bien dire ce qui est : la panne d'overblog ne nous a pas simplifié la vie ! déjà, d'habitude, je ne suis pas rapide, je dis souvent que je voudrais pouvoir prendre des cours de dactylo : quand je vois le temps que je passe pour taper un article, ça me désespère ... et je ne vous raconte pas les fautes de frappe et autres que je dois corriger ensuite, car je ne peux regarder que le clavier !

Bref, je vous propose aujourd’hui un petit duo dont l'abricot est le vedette ; c'est un fruit que je n'aime pas cru, mais cuit, en crumble ou en tarte.... l'association avec la lavande est très agréable, si on aime la lavande, of course ! mais on peut doser à son goût.Alors, bon appétit !

Petit Duo Abricoté !

Crumble abricot lavande

Pour 6 personnes

12 abricots

80g de miel de lavande

15g de fleurs de lavande

80g de beurre

60g de poudre d’amandes

80g de cassonade

60g de farine.

Rincez les abricots et coupez-les en 8, répartissez les fruits dans les ramequins, arrosez les de miel ; répartissez les fleurs de lavande par-dessus.

Préchauffez le four à 180°

Coupez le beurre en petits dés.

Dans un cul de poule, versez la farine, la poudre d’amandes et la cassonade. Ajoutez le beurre et mélangez du bout des doigts pour obtenir un mélange sableux homogène.

Répartissez le crumble sur les fruits et faîtes cuire au four 25 mn.

Dégustez tiède.

Avez vous remarqué la petite cagouille brodée main dans le coin du set de table ?

Avez vous remarqué la petite cagouille brodée main dans le coin du set de table ?

 

Mousse d’abricots

 

Pour 6 personnes :

250g d’abricots

60g de sucre en poudre

20cl de crème fraiche liquide

6g de gélatine (2à3feuilles)

1 gousse de vanille

50g d’amandes effilées

Quelques meringues

 

Faire ramollir les feuilles de gélatine dans un bol d'eau froide.
Couper la gousse de vanille en 2 et récupérer les graines à l'aide de la pointe d'un couteau.

Dénoyauter les abricots et les mixer jusqu'à obtenir une purée lisse. Verser alors la purée obtenue dans une casserole, ajouter le sucre et la vanille et faire chauffer le tout sans faire bouillir. Hors du feu, ajouter la gélatine préalablement essorée dans la purée chaude et bien mélanger, laisser refroidir.

Monter la crème liquide en chantilly puis l'incorporer délicatement à la purée.

Répartir les meringues émiettées dans le fond des verrines, recouvrir de mousse et réserver au frais pendant 2 h minimum.
Au moment de servir, parsemer la mousse d'amandes effilées.

 

Meringues au chocolat

 

2 blancs d’œufs (60g)

120g de sucre en poudre

40g de chocolat noir mixé

1 pincée de cacao en poudre

 

Préchauffez le four à 100°

Fouettez les blancs d’œufs d’abord en petite vitesse puis plus vite quand ils commencent à mousser, puis incorporez le sucre en 3 fois jusqu’à ce que les blancs forment le bec d’oiseau.

Incorporez alors le chocolat à l’aide d’une maryse.

Pochez les blancs obtenus sur une silpat, saupoudrez d’un peu de cacao et enfournez pour une heure.

Vérifiez que les meringues sont bien sèches, sinon les laisser encore 30 mn.

 

 

Petit Duo Abricoté !

Biscuits Charentais

Publié le par Isabelle

Bonjour,

Il me restait un peu de galette charentaise rassie, en tout cas pas assez fraiche pour être servie au petit déjeuner. Oui mais encore "utilisable".... je me souvenais d'une recette trouvée dans le blog de Jeanne il y a déjà longtemps, j'ai mis du temps à la retrouver.... vous savez bien, les archives parfois c'est un peu le bazar...

Bref, j'ai transformé ma galette charentaise en petits biscuits charentais d'une très jolie couleur et d'un moelleux vraiment très agréable.

Non, non, ce n'est pas de la pistache !
Non, non, ce n'est pas de la pistache !

Non, non, ce n'est pas de la pistache !

Biscuits Charentais

Pour 12 à 20 biscuits selon leur taille

150g de galette charentaise rassie écrasée au rouleau à pâtisserie

75g de poudre d’amandes

125g de sucre en poudre

2 blancs d’œufs

1 càs de cognac

Une barre d’angélique confite coupée en petits morceaux

Une pointe de colorant vert

Sucre glace

Préchauffez le four à 180°

Fouettez les blancs d’œufs pour les monter en neige, incorporez le sucre en 3 fois, le premier tiers lorsque les blancs commencent à mousser, le deuxième tiers quand les blancs commencent à être bien pris, et le dernier tiers pour finir de serrer les blancs.

Ajoutez la poudre de galette charentaise à la maryse en soulevant la masse par-dessous, puis la poudre d’amande, puis le cognac et enfin l’angélique coupée en petits dés, et la petite pointe de colorant.

Versez un peu de sucre glace dans une assiette.

Prélevez une grosse noix de pâte, roulez la dans le sucre glace, posez la sur une plaque à pâtisserie couverte d’une toile de silicone, ou d’une feuille de papier sulfurisé. Procédez ainsi pour toute la pâte.

Enfournez pour 10 à 15 mn selon votre four, laissez refroidir sur une grille.

La prochaine fois, je laisse rassir de la galette !
La prochaine fois, je laisse rassir de la galette !

La prochaine fois, je laisse rassir de la galette !

Gâteaux aux dattes – Thé à la menthe

Publié le par Isabelle

Bonjour,

Pour finir notre atelier cuisine marocaine, j'avais envie d'une petite pâtisserie toute simple, sans miel et sans amandes,( et portant j'aime ça !)

j'ai pensé à cette petite recette qui m'a été transmise par une copine marocaine... elle ne présente pas de difficulté, simplement il ne faut pas trop travailler la pâte, comme toute pâte de type sablée.. Cette pâte est vraiment très agréable : parfumée par l'eau de fleur d' oranger, très légère et croustillante. D'ailleurs, il nous restait un peu de pâte, nous avons fait de petits sablés avec : un vrai plaisir !

Gâteaux aux dattes – Thé à la menthe
AVEC UN THE A LA MENTHE, C' EST IRRESISTIBLE....

AVEC UN THE A LA MENTHE, C' EST IRRESISTIBLE....

Gâteaux aux dattes

250 g de pâte de dattes

Eau de fleur d'oranger

Cannelle

Pour la pâte :

125 gr de beurre

1 oeuf

1/2 verre à thé d'huile

1/2 « « de sucre

1 sachet de levure

400g de farine

Sucre glace

___________________

Pour faire la pâte de dattes, dénoyauter 250g de dattes, les cuire 20 mn à la vapeur, les mixer avec une cuillère à soupe d’eau de fleur d’oranger(ou plus) et 50g de beurre. Ajouter de le cannelle selon votre gout et mélanger pour obtenir une pâte homogène.

Pour la pâte :

Mélangez l’œuf au beurre ramolli puis ajoutez un verre de sucre semoule, le sachet de levure, la farine, ½ verre d'huile de Tournesol, 1 c. à café de fleur d'oranger.

Partagez la pâte en 2 boules (les mettre au frais pas trop longtemps)

Etalez une boule avec le plat de la main puis au rouleau (épaisseur d'une pâte sablée)

Découpez des ronds (diamètre verre à thé).

Formez des mini-boudins avec la pâte à dattes, les déposer sur les ronds de pâte. Ramenez les bords de pâte le long du boudin sans fermer.

Thermostat 180 °, laissez cuire (à peine dorer) et roulez les gâteaux dans le sucre glace après les avoir laissé tiédir.

____________________

Thé à la menthe

Faire bouillir de l'eau. Mettre 4 c. à café de thé gunpowder dans une théière. Mettre un peu d'eau bouillante.

Mélangez et videz (c'est pour rincer et enlever l'amertume du thé)

Remplir la théière d'eau, ajoutez 12 morceaux de sucre, un bouquet de menthe. Laissez infuser 3 à 4 minutes.

Mélangez, servez.

Cheese cake aux spéculoos

Publié le par Isabelle

Bonjour,

Et une petite recette de cheese cake pour finir un repas d'atelier ?

Nous étions un peu trop occupées à discuter sans doute, et il a eu un petit coup de chaud....

mais nous l'avons bien apprécié quand même !

Cheese cake aux spéculoos

Cheese cake aux spéculoos

120g de Spéculoos

50g de beurre

200g de Philadelphia

1 gousse de vanille

80g de sucre en poudre

2 œufs

20cl de crème fleurette

Taillez des bandes de papier sulfurisé de telle sorte qu’elles soient assez grandes pour tapisser vos cercles en inox. Beurrez ces bandes, et chemisez vos cercles.

Mixez au robot les spéculoos et le beurre ramolli. Tapissez le fond du moule préalablement posé sur un papier sulfurisé ou sur une silpat. Réservez au frais.

Battre le Philadelphia pour qu’il soit bien lisse, ajoutez les graines de la gousse de vanille, le sucre, les œufs un par un, puis la crème. Bien mélanger à chaque fois.

Répartissez dans les cercles inox, sur la croute de spéculoos, puis glissez le cheese cake au four pour environ 20 mn.

Laissez tiédir puis réservez au frigo.

Démoulez les cheese cake, servir bien frais avec un coulis de fruits rouges.

Pour le coulis de fruits rouges :

250g de fruits rouges surgelés ou frais

2càs de sucre en poudre

1 càs de jus de citron

Mettre tous les éléments dans le bol d’un blender et mixez jusqu’à ce que le coulis soit bien lisse. Passez au chinois, ou non, selon votre préférence.

Café Gourmand 4 : Financier thé vert matcha

Publié le par Isabelle

Bonjour,

Allez, c'est la dernière de cette série consacrée au café gourmand, j'espère qu'elle vous aura inspirée ! On fait un peu ce qu'on veut avec le café gourmand, il y a souvent cependant une gourmandise au chocolat, une aux fruits, une autre façon crème brûlée.

IL peut s'agir simplement d'un morceau des desserts présentés au restaurant ce jour là : brownie, tarte, mousse.

Sympa aussi le café gourmand autour d'un thème fruitier : fraises ! mmm !

Le financier peut aussi se concevoir avec des fruits... En tout cas, c'est un petit gâteau qui permet d'écouler des blancs d'œufs qui restent, y compris après un séjour au congélateur .

Café Gourmand 4 : Financier thé vert matcha

Financier thé vert matcha

Ingrédients (quantités pour 6 personne(s))

  • beurre: 150 g
  • Blanc d’œufs : 150 g (environ 5 blancs)
  • Sucre glace : 175 g
  • Farine de blé : 50 g
  • Poudre d' amandes : 80 g
  • Thé matcha : 5 g


Préchauffez le four à 180 °C.

Faites cuire le beurre dans une casserole jusqu'à la couleur noisette (c'est-à-dire couleur rousse, attention à ne pas le brûler), réserver.

Mélangez le sucre, la farine, la poudre d'amande, la poudre de thé vert (matcha) à l'aide d'une spatule, ajoutez les blancs d’œufs

Mélangez le beurre à la préparation précédente.

Beurrez des petits moules individuels s’ils ne sont pas en silicone, puis disposez à l'intérieur la pâte à financier.

Cuire au four pendant 15 min. Démouler les financiers lorsqu'ils sont tièdes et les poser sur assiettes.

Café gourmand 2 : Tartelette chocolat caramel beurre salé au Cognac

Publié le par Isabelle

Bonjour,

Après la crème brûlée légère, une tartelette au chocolat qui aurait bien pu faire un dessert à elle toute seule !

Café gourmand 2 : Tartelette chocolat caramel beurre salé au Cognac

Tartelette chocolat caramel beurre salé au Cognac

Pour la pâte :

240g de farine

120g de beurre

90g de sucre

15g de poudre d’amandes

1 œuf

Pour la crème caramel beurre salé:

100g de sucre

100g de crème fraiche liquide

20g de beurre

1à2càs de Cognac

Pour la garniture :

200g de chocolat noir

150g de crème caramel au Cognac

25cl de crème liquide

50g de beurre

Préparez la pâte sablée : dans un saladier, mélangez la farine, la poudre d’amandes, le sucre et le beurre pommade, pour obtenir un mélange sableux. Ajoutez l’œuf, mélangez sans trop travailler, fraisez une fois et placez la pâte dans un papier sulfurisé au frigo pour 1 h.

Allumez le four sur 160°

Étalez la pâte et foncez les moules à tartelette. Piquez le fond et faîtes cuire au four, d’abord couverts (15mn) puis découverts 5 mn, jusqu’à obtenir une belle couleur dorée. Attention de surveiller la cuisson.

Préparez la sauce caramel : placez le sucre dans une casserole à fond épais, sur le feu, surveillez sans y toucher jusqu’à ce que le caramel se forme. Hors du feu, ajoutez le beurre, puis la crème fraiche chaude, petit à petit. Bien mélanger pour obtenir une crème homogène. Si jamais des cristaux de caramel se sont formés, remettre la casserole sur le feu, à feu doux, et mélangez jusqu’à ce qu’ils fondent et que le caramel soit homogène. Ajoutez le Cognac.

Préparez la ganache chocolat-caramel : hachez le chocolat, faîtes le fondre doucement au bain-marie. Faites bouillir la crème fraiche, et versez la sur le chocolat, mélangez énergiquement à la spatule. Pesez 150g de crème caramel et ajoutez-la à l’appareil au chocolat, puis ajoutez le beurre en petits dés

Quand le mélange est homogène, coulez-le dans les fonds de tarte cuits. Laissez reposer 2h au frais avant de servir

Nonnettes de Dijon

Publié le par Isabelle

Bonjour,

J'ai eu, il y a quelques temps l'opportunité d'être présentée à Lawrence Pernet qui anime chaque matin une émission appelée Cordon Bleu sur France Bleue. Depuis j'interviens de temps en temps dans son émission, c'est une expérience sympathique ! Il me faut aller à La Rochelle, 1 h de route, mais j'en profite pour visiter les musées et trainer les magasins de jouets : les magasins d'articles pour la cuisine et la déco ! Alors, si vous êtes dans le secteur , entre 10h et 10h30 demain, c'est sur France bleue que ça se passe. Nous y parlerons de pain d'épices.

J’aime le pain d’épices, et pas seulement au moment de Noël ! Aujourd’hui, j’ai envie de vous parler des nonnettes. Pour moi, c’est un petit gâteau du gouter de mon enfance…

La nonnette est un petit gâteau à base de pain d'épices, de marmelade d'orange et de miel. Spécialité de Dijon et de la Bourgogne, elle se retrouve aussi dans la région de Reims. Au Moyen Âge, les nonnes fabriquaient dans leur monastère ce gâteau, ce qui explique son nom.

Comme dans tous mes pains d'épices, j'aime y mettre de la farine de seigle qui leur donne un parfum plus intense. traditionnellement le pain d'épices de DIJON est à base de farine de Blé, celui de REIMS à base de farine de seigle, en mélangeant les deux farines, c'est match nul !

Et ce qui est presque magique, c'est de poser la marmelade d'orange dessus, pendant la cuisson, la nonnette va gonfler, et la marmelade va être engloutie totalement par la pâte, enfin presque : parfois je suis trop généreuse en confiture et elle laisse une sorte de cratère au milieu de ma nonnette !

Nonnettes de DijonNonnettes de Dijon
Nonnettes de DijonNonnettes de Dijon

Nonnettes de Dijon (pour 12 nonnettes)

  • 200 g de miel
  • 15cl d'eau
  • 100 g de sucre
  • 80 g de beurre
  • 150 g de farine ordinaire (T55)
  • 130 g de farine de seigle
  • 10 g de bicarbonate alimentaire
  • 1 càc de mélange d'épices pour pain d'épices
  • 1 càc de cannelle en poudre
  • marmelade d'orange

Dans une casserole, mélangez l'eau avec le sucre, le miel et le beurre, portez à ébullition de manière à ce que le sucre et le beurre fondent, réservez.

Tamisez les deux farines avec le bicarbonate et les épices. Versez le sirop dans le mélange à base de farines, fouettez afin d'obtenir une belle pâte homogène. Versez la préparation dans des moules à muffins à mi-hauteur (mieux vaut utiliser une poche à douille).

Placez au frigo au moins une heure.

Préchauffez le four à 180°

A l'aide d'une cuillère à café, posez au centre en creusant un peu, une càc de marmelade d'oranges.

Placez au four pour un quart d'heure environ. La pâte doit gonfler (presque doubler) et dorer mais pas trop colorer. Laisser tiédir puis démouler.

Traditionnellement on les recouvre d’un mélange de sucre glace et d’eau au sortir du four (très peu d’eau, le glaçage doit être collant et s’étale au pinceau) pour obtenir un glaçage sur le dessus, je ne le fais pas toujours. Les nonnettes se conservent très bien dans une boite bien fermée, le plus important pour la conservation, étant de les mettre à l'abri des gourmands !

POUR LE THE AU JARDIN !
POUR LE THE AU JARDIN !

POUR LE THE AU JARDIN !

<< < 1 2 3 4 > >>