Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Demande d'aide aux utilisateurs d'overblog

Publié le par Isabelle

Bonjour,

J'ai besoin d'aide : une personne a souhaité me contacter par ma boite mail, or je n'ai pas son message dans ma boite, c'est la deuxième fois que ça arrive...

La première fois, j'ai cru à une erreur, ou une fausse manip, mais quand même ! j' aimerai qu'on m'aide à résoudre ce problème, c'est très impoli de ne pas répondre à une demande de renseignements !

Je n'ose pas mettre mon adresse mail sur ce mot, je crois que ça ne se fait pas trop, alors me contacter par une recette, je ne vois que ça pour le moment ...

Merci

Publié dans bla-bla

Ma tarte Tatin

Publié le par Isabelle

Bonjour,

Pour le dessert des ateliers d'octobre, j'avais choisi la tarte Tatin...

Des recettes de Tatin, on en voit partout, mais celle ci, je la connais depuis toujours : ma mère l'avait récupérée dans un "ELLE". Elle a ceci de particulier qu'on ne commence pas par faire un caramel, mais on met dans le plat : beurre, sucre et pommes, et sur le feu à feu tout doux.... et il faut être patient car il faudra attendre 20 à 30 mn pour voir le caramel "remonter" entre les pommes, et être vigilant pour ne pas que ça brûle...

Cependant, le jeu en vaut la chandelle, on obtient des pommes confites dans le caramel, c'est vraiment autre chose ! j'ai lu récemment des recettes de tatin qui m'ont laissée pour le moins dubitative, avec des pommes cuites dans un sirop de sucre, et du caramel " acheté" versé dans le fond du moule.... Evidement, il faut plus de temps pour une "vraie" Tatin, enfin, j'dis ça, j'dis rien !!!

Pas de pâte feuilletée non plus, elle va s'imbiber trop vite et puis le croustillant d'une pâte sablée "maison"...

Ma tarte Tatin
Ma tarte Tatin

La tarte tatin

Pour 6 personnes

Pâte sablée :

250g de farine t55

125g de beurre

125g de sucre

1 œuf.

Garniture :

8 grosses pommes (j’utilise la golden car elle se tient bien, mais en saison, la reinette est encore meilleure)

100g de beurre

100g de sucre en poudre

Un moule à tarte en pyrex.

Préparez la pâte :

Disposez la farine sur votre plan de travail, ajoutez le sucre. Creusez un puits et déposez le beurre coupé en petits morceaux. Mélangez d’ abord du bout des doigts, puis entre les deux mains pour obtenir une consistance très sablée.

De nouveau, faites un puits et déposez y l’œuf préalablement battu. Incorporez l’œuf sans pétrir la pâte, puis fraisez là une fois. Placez la pâte dans un film cellophane, au frigo pour une heure minimum. La pâte peut être faite la veille, elle sera plus facile à travailler.

Préparez la garniture :

Epluchez les pommes et coupez-les en 4. Posez le moule sur la cuisinière en intercalant un diffuseur de chaleur, à feu moyen. Disposez la moitié du beurre et la moitié du sucre, et dessus les quartiers de pommes bien serrés. Parsemez du reste du beurre et du sucre. Laissez cuire jusqu’ à obtenir un joli caramel doré, on le voit remonter entre les pommes, ou en soulevant le plat. Oter le plat du feu, et laisser refroidir un peu le temps de préparer la pâte.

Allumer le four à 210°.

Etendez la pâte sablée au rouleau sur une épaisseur d’un demi-centimètre environ. Découpez-la en un cercle de 2cm de plus que le contour du moule. Posez la pâte sur les pommes, rentrez les bords à l’intérieur et piquez le dessus de la pâte avec la pointe d’un couteau.

Faîtes cuire environ 20 mn jusqu’à ce que la pâte soit bien dorée. Sortez la tarte du four, laissez la reposez 3 à 4 minutes avant de la retourner sur le plat de service. Laissez tiédir avant de servir et régalez-vous!

Publié dans tartes

Merlu en croute de chorizo et poivron, crèmeux de pois chiche et poivrons doux

Publié le par Isabelle

Bonjour,

Après la nage de moules, j'avais choisi une recette de chef dans un livre qui s'appelle "Femmes Chefs à la Française", aux éditions Marie Claire.

Ce livre nous propose des recettes de 12 femmes chefs par exemple Ghislaine Arabian, Fatéma Hal, Stéphanie le Quellec, et certaines de ces recettes sont, je pense, vraiment accessibles.

C'est le cas de cette recette de merlu en croute de chorizo. Sur certaines photos, le poisson est bien du merlu, sur d'autres, c'est du maigre, au hasard de ce que j' ai trouvé chez mon poissonnier habituel.

Bon Appétit !

Les filets de maigre, avec leur croute de Chorizo, avant d'enfourner .

Les filets de maigre, avec leur croute de Chorizo, avant d'enfourner .

Merlu en croute de chorizo et poivron, crémeux de pois chiche et poivrons doux

Pour 6 personnes :

6 pavés de merlu

1càs d’huile d’olive

Fleur de sel

Piment d’Espelette

100g de chorizo

20gr de poivron

50g de beurre pommade

70g de chapelure fine

300gr de pois chiche

1 pincée de bicarbonate de soude alimentaire

1 oignon

2 gousses d’ail

3 poivrons rouges

10g de beurre

10cl de crème fraiche

10 à 20cl d’eau

Sel

La veille, mettez les pois chiche à tremper dans un saladier d’eau froide. Le lendemain, égouttez-les et rincez-les.

Pelez l’oignon et émincez-le

Peler l’ail et écrasez-le avec un presse-ail.

Faites fondre 10g de beurre dans une casserole pour faire suer l’ail et l’oignon pendant quelques minutes, ajoutez les pois chiches et le bicarbonate, la crème fraiche et 10 cl d’eau. Couvrez et laissez cuire 30à45mn, ajoutez de l’eau si nécessaire. Vérifiez la cuisson, mixez pour obtenir une jolie purée onctueuse, salez, et rectifiez l’assaisonnement si besoin. Gardez au chaud.

Pendant la cuisson des pois chiches, épluchez le chorizo et coupez-le en morceaux. Epluchez à l’économe le poivron, mixez ces deux éléments. Mélangez avec les 50g de beurre en pommade, et la chapelure, ajoutez du piment d’Espelette si votre chorizo est doux. Etalez cette pâte entre deux feuilles de papier sulfurisé, et placez-la au congélateur le temps qu’elle durcisse. Coupez ensuite 6 rectangles de pâte de la taille des filets de merlu.

Allumez le grill du four. Coupez les poivrons en deux ou en 4, épépinez-les, et disposez-les sur la grille du four, sous le grill, jusqu’à ce que la peau soit cloquée et plus ou moins noire. Disposez-les ensuite dans un sac congélation, fermez-le, le temps que la peau se décolle. Epluchez les poivrons, coupez-les en lanières qu’il suffira de poêler quelques minutes dans une càc d’huile d’olive.

Préchauffez le four à 180°

Dans un plat à four huilé, déposez les pavées de merlu légèrement salés. Recouvrez chacun d’un rectangle de beurre de chorizo, enfournez pour 6 à 8 mn, selon l’épaisseur de vos pavés de merlu.

Servir avec le crémeux de pois chiche, et les poivrons

j'ai des artistes dans ma cuisine pour transformer des lanières de poivron en soleil  et une petite branche d'origan en sapin !!!
j'ai des artistes dans ma cuisine pour transformer des lanières de poivron en soleil  et une petite branche d'origan en sapin !!!

j'ai des artistes dans ma cuisine pour transformer des lanières de poivron en soleil et une petite branche d'origan en sapin !!!

Nage de moules au gingembre

Publié le par Isabelle

Bonjour,

Pour mes ateliers d'octobre, j'avais envie de faire quelque chose avec des coques. C' est la pleine saison, et puis j'aime leur petit goût fin.

Seulement voilà, achetées le dimanche, mises à dé-sabler, le lundi matin elles n'avaient pas fière allure ! J'ai tout jeté et le lundi matin,pour mes camarades de jeu de cet atelier, j'ai fait l'inventaire de mon frigo pour imaginer autre chose, mais c'est une autre histoire !

Pour les autres ateliers, j'ai préféré prendre des moules, moins fragiles. Mon poissonnier m' a dit que mes coques ont sans doute eu trop chaud dans leur eau de trempage, et que ce sont des petites bêtes fragiles....

Nage de moules au gingembre

Nage de moules au gingembre

Pour 6 personnes

1,5kg de moules

2 échalotes

Thym, laurier, persil

20g de farine

20g de beurre

15cl de vin blanc

un tronçon de gingembre d' environ 1 cm, pelé

Ciselez les échalotes, les faire suer dans 20g de beurre, puis ajoutez la farine.

Mélangez bien pour cuire la farine, on obtient un roux blanc, réservez ce roux.

Versez les moules dans un faitout, ajoutez les aromates et le vin blanc, et faites les ouvrir (il faut environ 5 à 10 mn)

Filtrez le jus retenu avec un chinois, n’hésitez pas à le filtrer 2 fois pour être sûr d’éliminer le sable résiduel.

Décoquillez les moules, réservez les au chaud.

Versez le jus filtré des moules dans la casserole contenant le roux, mélangez et remettez sur le feu,ajoutez le gingembre émincé finement ou haché à l'aide d'un presse ail selon votre goût.

Progressivement la sauce va épaissir et se lier. Ajoutez la crème fraiche, rectifiez l’assaisonnement et retirez du feu aux premiers frémissements.

Dans une jolie assiette creuse, versez une ou deux louches de bouillon, puis les moules parsemez de persil ciselé, ou de ciboulette et servir de suite.

Les ateliers de novembre

Publié le par Isabelle

Bonjour,

Depuis le début d'Octobre, mon petit PC est en maintenance chez mon fils ainé, aussi pas de possibilité jusqu'à présent d' utiliser les photos prises en octobre...

ça y est, je crois que c' est bon, maintenant, il faut que Hubic synchronise les données entre les deux PC de la maison, et vu la rapidité de la connexion dans notre coin de campagne ....

En attendant, un peu d' infos sur les ateliers de novembre !

Nous aurons un thème cuisine de bistrot, et nous ferons entre autre de la tarte à l'andouille, et il est bien possible aussi que nous nous lancions dans la pâte feuilletée, avis aux amateurs !

les prochaines dates sont donc le jeudi 13 et le lundi 17 novembre

Les ateliers de novembre

millefeuille de la mer

Publié le par Isabelle

Bonjour,

Je n'ai pas encore récupéré la possibilité de sortir les dernières photos de l'appareil et de les réduire pour les utiliser sur mon blog.... je suis donc réduite à utiliser des photos beaucoup plus anciennes.... cette recette était une des recettes de mon tout premier atelier à la maison, en septembre 2012, et figure sur mon site, celui créé par ma fille.

Bon, les tranches de pommes sont un peu épaisse, je n'avais pas de mandoline à cette époque, mais c'était le début d'une belle aventure !

millefeuille de la mermillefeuille de la mer

Millefeuille de la mer

Pour 6 personnes

225g de saumon fumé

1 botte de ciboulette

6 càs de crème fraiche épaisse

1 boite de thon au naturel (150g)

1 betterave cuite

10cl de crème fraiche liquide

4 pommes acidulées type granny Smith

Le jus d’un citron

Sel , poivre, une pincée de curry

Préparation :

Détailler le saumon fumé en petits dés, réserver.

Ciseler la ciboulette, la mélanger avec la crème fraiche, le thon, sel, poivre curry, réserver.

Mixer la betterave avec la crème fraiche liquide, ajouter un peu d’eau si besoin, assaisonner et réserver dans un biberon.

Laver les pommes, ôter les pépins à l’aide d’un vide pomme, couper en rondelles fines, citronner, réserver.

Montage :

Sur une rondelle de pomme, déposer une cuillerée de la préparation au thon, parsemer de dés de saumon fumé, puis poser une autre rondelle de pomme et répéter l’ opération deux à trois fois.

Dressage :

Déposer le millefeuille au milieu de l’assiette, décorer avec la sauce à la betterave, et de la ciboulette.

Tajine de veau aux coings

Publié le par Isabelle

Bonjour,

Octobre, pour ceux qui les aiment est la saison du coing... j'ai eu la chance qu'on m'en donne, j'ai déjà fait de la confiture pomme-coing, de la pâte de coing, le tajine que je vous propose et j'en ai même congelé car la saison des coings est bien trop courte, il faut la prolonger !

Pour éplucher les coings, un bon économe fait l'affaire. Par contre pour les couper, il faut se munir d'une planche et d'un grand couteau : s'il n'est pas trop difficile de les couper en quatre ou en huit, il est plus difficile d'ôter correctement les pépins et l'espèce de cœur dur.... en fait, je fais cuire ou pré-cuire les coings, puis je retire ce qui reste du cœur avec un petit couteau pointu , c'est tellement plus facile ainsi ...

Quand on soulève le couvercle, l'odeur est totalement délectable.

Quand on soulève le couvercle, l'odeur est totalement délectable.

Tajine de veau aux coings

1 kg de jarret de veau

  • 1 kg de coings
  • 3 gros oignons
  • sel, poivre
  • 1 bâton de cannelle
  • 1 c à c de curcuma
  • 1 c à c de gingembre
  • 1 gousse de vanille
  • quelques cuillères de miel
  • huile d’olive
  • beurre
  • Amandes effilées grillées pour le service.
  1. Epluchez les oignons et émincez-les
  2. Lavez la viande, mettez la dans un saladier avec les épices, sel, poivre et l’huile, ajoutez 1 oignon émincé et mélangez bien le tout à la main.
  3. Dans votre tajine( ou marmite), versez votre mélange. Laissez mijoter quelques minutes le temps pour la viande de prendre couleur.
  4. Ajoutez de l’eau de quoi couvrir à peine la viande, mais n’en mettez pas trop
  5. Couvrez et laissez cuire 40mn ou plus jusqu’à ce que les morceaux de viande soient cuits
  6. Ajoutez de l’eau de temps en temps si vous trouvez que la viande n’est pas assez cuite et qu’il manque de la sauce ( il vaut mieux en mettre moins avant et rajouter ensuite).
  7. Pendant ce temps, épluchez les coings et enlevez les pépins
  8. Coupez les coings en quartiers et les cuire à la vapeur
  9. Dans une petite marmite, mettez un peu d’huile et de beurre, et faites revenir les oignons jusqu’à ce qu’ ils soient translucides
  10. Ajoutez une louche de sauce
  11. Quand les oignons sont cuits et la sauce réduite , ajoutez 1 à 2 c à s de miel et laissez caraméliser à petit feu( sans les bruler)
  12. Quand les coings sont cuits, les mettre dans une marmite avec un peu de sauce filtrée,
  13. Grattez la vanille et ajoutez les grains à vos coings et la gousse de vanille aussi
  14. Ajoutez dessus 3 c à s de miel
  15. Laissez mijoter à petit feu en retournant les morceaux de coings délicatement pendant environ 15 mn
  16. Quand votre viande est cuite, si nécessaire, retirez-la et laissez la sauce réduire
  17. Voilà, nos coings sont prêts, notre viande et sa sauce, et les oignons caramélisés
  18. Vous n’avez qu’à dresser dans votre plat de service ou remettre dans le tajine
  19. Et parsemez à la fin avec les amandes effilées grillées ( facultatif)

Publié dans viande

Crème de petits pois à la menthe, quenelle de chèvre et croquant au piment d'Espelette

Publié le par Isabelle

Bonjour,

Même si c'est l'automne, je fais encore de la résistance et je n'ai pas envie de veloutés chauds... je vous propose donc un velouté froid de petit pois, la couleur est ravissante, et avec sa quenelle de chèvre et son croquant, c'est une entrée de fête, n'est ce pas ?

Bon, vous pouvez le servir chaud ou tiède, c'est vous qui voyez !!!

Mon grand fils a reformaté mon PC, mais je ne sais pas où est le programme pour recadrer les photos, grrr...l'homme de la maison m'a fait passer par une clé usb, pour aller chercher le programme ailleurs, dans un autre pc, pfff, j' vous raconte pas !!!!

oh, le joli vert, menthe? petits pois ?

oh, le joli vert, menthe? petits pois ?

Crème de petits pois à la menthe,quenelle de chèvre frais et croquants au piment d’Espelette

Pour 6 personnes

Pour la crème

400g de petits pois surgelés

3 oignons nouveaux ou 1 oignon

20g de beurre

1 gousse d’ail

3branches de menthe fraiche

10cl de crème liquide

Pour la quenelle de chèvre :

Un pot de chèvre frais, type petit Billy.

Une pincée de piment d’Espelette, une pincée de sel

Pour les croquants :

1 œuf

30g de crème fraiche liquide (3cl)

30g de farine T55

20g de maïzéna

1 pincée de sel

Eplucher et émincer les oignons, les faire suer à feu doux avec le beurre, ajouter les petits pois et mouiller à hauteur avec de l’eau. Saler et poivrer, ajouter l’ail écrasé, cuire environ 5 mn après la reprise de l’ébullition.

Ajouter la crème, cuire à feu doux 6à8 mn. Quand c’est cuit, mixer la crème avec les feuilles de menthe, puis la passer au chinois, réserver au frais.

Dans un cul de poule, mélanger l’œuf, la crème, la farine, la maïzéna et le sel. Réserver 1h au frais pour détendre la préparation.

Préchauffer votre four à 170°, placer une toile de silicone sur une plaque perforée. Tremper un pinceau dans l’appareil et faire 10 traits sur votre toile (environ 5 cm de long). Faire cuire environ 4 mn après avoir saupoudré vos croquants de piment d’Espelette selon votre goût.

Mélangez à la fourchette le petit Billy, un peu d'Espelette et de sel ( goûtez !)

Dresser le velouté froid dans une assiette creuse, ajouter une quenelle de chèvre, et un croquant.

Caille rôtie et ses légumes d'automne

Publié le par Isabelle

Bonjour,

Par ici, il fait encore vraiment très doux, et mis à part une violente averse ce matin, la lumière est très belle. Cependant, nous sommes bel et bien en automne et ça va finir par nous tomber dessus comme les autres !!!

Cette recette est celle d'un atelier de cuisine de novembre 2013, avant le blog... elle doit probablement être sur mon site, par ailleurs, je l'avais apprise lors d'un atelier de cuisine chez Gwen, en Bretagne.

Les cailles sont fondantes, les légumes réjouissent le palais, et les châtaignes parfumées et moelleuses, une excellente façon de cuisiner ces légumes d'automne.

Caille rôtie et ses légumes d'automne

Cailles rôties et ses légumes d’automne

Pour 6 pers

6 belles cailles
600 gr de châtaignes
800 gr de potiron ou potimarron
2 beaux panais
1 petite boite de salsifis
1 grappe de raisins blancs
Lait
Bouillon volaille
Sel, poivre, beurre et huile

1 : Préparer les châtaignes, les faire blanchir 3 mn dans de l’eau bouillante, les éplucher puis les faire confire dans l’eau, bouillon volaille, sel pendant une heure. Il faut que votre bouillon soit à petit frémissement.(à défaut utiliser des châtaignes en boite, ou sous vide)

2 : Pendant la cuisson des châtaignes tailler le potiron ou potimarron en cubes, puis le cuire longuement dans du lait afin de réaliser une purée.

3 : Préparer les panais, les éplucher et les couper en tronçons, les précuire 5 à 10 mn dans de l’eau bouillante salée. Égoutter et réserver.

4 : Préchauffer le four à 210°. Préparer vos cailles dans un plat allant au four. Huile, beurre, sel et poivre puis enfourner pour 15 mn.

5 : Sortir vos cailles et les entourer avec les tronçons de panais et les salsifis. Remettre au four sur 180° pendant 10 à 15 mn.

6 : Pendant la fin de cuisson des cailles, réchauffer la purée de potiron et les châtaignes.

7 : Lorsque vos cailles sont cuites, les sortir, ajouter les raisins, les châtaignes, couvrir avec un papier aluminium pendant 5 à 10 mn pour laisser reposer votre viande avant de servir.

8 : Dressage, sur assiettes chaudes, vos cailles, une jolie virgule de purée de potiron puis disposer vos légumes harmonieusement.

Publié dans viande

Le Cake au citron de Christophe Felder

Publié le par Isabelle

Bonjour,

Après un peu de vacances bien méritées me semble t'il, me voici de retour !

La recette d'aujourd'hui est de Christophe Felder, il ne faut pas avoir peur de battre longuement le mélange oeufs-sucre pour le faire blanchir. Ce cake est vraiment très moelleux, et les graines de pavot lui apportent un petit croquant tout à fait agréable.

C'est une recette à faire hiver comme été ! Et qui se congèle sans problème, alors pas d' hésitation, on peut en faire deux, et congeler le deuxième soit entier, soit même déjà coupé en tranches pour limiter la gourmandise ....

Et voici mon meilleur ami dans ma cuisine ! Il est très efficace pour blanchir les oeufs ....Et voici mon meilleur ami dans ma cuisine ! Il est très efficace pour blanchir les oeufs ....

Et voici mon meilleur ami dans ma cuisine ! Il est très efficace pour blanchir les oeufs ....

Cake au citron de Christophe Felder

Pour 6 personnes

  • 70g de beurre fondu
  • 2 citrons bio
  • 190g de farine
  • 1/2 sachet de levure chimique
  • 4 œufs
  • 250g de sucre roux
  • 1 pincée de sel fin
  • 100g de crème fleurette
  • 2 cuillères à soupe de graines de pavot

Préchauffez le four à 180°C

Faites fondre le beurre dans une casserole et laissez-le tiédir. Râpez finement le zeste des citrons. Mélangez la farine avec la levure chimique, réservez le tout.

Cassez les œufs dans un saladier et ajoutez le sucre semoule. Fouettez à l’aide d’un batteur électrique afin d’obtenir une mousse onctueuse. Ajoutez les zestes râpés, la crème liquide et mélangez délicatement.

Sans cesser de mélanger, versez le mélange farine-levure, les grains de pavot, puis incorporez le beurre fondu.

Versez la pâte dans le moule( beurré et fariné s'il n' est pas en silicone) et glissez celui-ci au four.

Faire cuire 10 minutes à 180°C, puis 50 minutes à 150°C. Vérifiez la cuisson en enfonçant la lame d’un petit couteau au centre du cake : elle doit ressortir propre.

Démoulez et laissez refroidir sur grille.

Le Cake au citron de Christophe Felder

Publié dans gros gâteaux

1 2 > >>