Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Suprèmes de poulet au garam massala

Publié le par Isabelle

 Bonjour,

Aujourdhui, je vous propose une petite recette très light : des suprèmes de poulet. Cette viande a tendance à être un peu sèche si on la fait trop cuire, et puis certains la trouvent un peu fade, oui, mais pas avec du garam massala.

Le garam massala est un mélange d'épices : cannelle, coriandre, cumin, fenugrec, graine de moutarde, calioupilé en feuilles, clous de girofle et curcuma. Il est originaire de l'inde, mais comme la cuisine indienne a fortement influencé cette cuisine si métissée qu'est la cuisine réunionnaise, on le trouve la-bas sous le nom de massalé (poulet massalé), et à Maurice sous le nom de massala.

On termine la cuisson au four pour un meilleur moelleux. Le plus pratique est d'utisiser une poêle à queue amovible. Si vous n'en avez pas, entourez le manche de 3 couches de papier alu et votre manche ne brûlera pas .

Vous l'avez compris, je vous propose un plat plein de saveurs !

 

 

Suprèmes de poulet au garam massala

Suprêmes de poulet au garam massala.

 2 suprêmes de poulet, 

1 oignon

1 petites boite de tomates

1 càc de garam massala

du riz ou des pâtes.

Emincez l'oignon

Allumez le four à 180°

Faites chauffer votre poêle , et saisissez les suprêmes, sans matière grasse, sur toutes leurs faces. Réservez

Dans la même poêle, mettez une càc d'huile et faîtes fondre l'oignon à feu doux. Quand il est translucide, ajoutez les tomates, le garam massala, et faîtes cuire le temps que ça réduise un peu.

Replacez les suprêmes de poulet dans la poêle en les enfonçant pour qu'ils prennent bien la saveur des épices et enfournez votre poêle pour une dizaine de minutes.

Servez avec des pâtes ou du riz.

 

Suprèmes de poulet au garam massala

L’invisible kaki- combava et son caramel d’agrumes

Publié le par Isabelle

L’invisible kaki- combava et son caramel d’agrumes

Bonjour,

L'invisible est un gâteau qui a fait le tour de la blogosphère....

Inventé par Erynn et sa folle cuisine, à l'origine pomme- poire   http://erynfollecuisine.canalblog.com/archives/2008/02/06/7847617.html, depuis ce gâteau a été revisité avec des fruits différents et aussi en salé, on trouve de petits livres thématiques sur le sujet.

J'avais envie d'un gâteau tout léger et de saison, aussi, j'ai choisi le kaki. l'inconvénient est que mes fruits étaient un peu mûrs et ont rendu un peu d'eau. j'avais peur que ce soit un peu fade, aussi j'ai dégainé mon ami le combava ! Top !

Et puis, ne négligez surtout pas le caramel d'agrumes, il ajoute vraiment quelque chose........... et s'il vous en reste, il sera parfait aussi pour aromatiser du fromage blanc, des crêpes, ou autre gourmandise !

ET PUIS, COMME JE SUIS UNE BILLE, J'AI EFFACE DE LA LISTE MES DEUX DERNIERS ABONNES : J'EN SUIS VRAIMENT DESOLEE ET J'ESPERE, SI VOUS VOUS RECONNAISSEZ, QUIL VOUS SERA POSSIBLE DE VOUS REABONNER

L’invisible kaki- combava et son caramel d’agrumes

L’invisible kaki- combava et son caramel d’agrumes

 

3 à 4 kakis pas trop murs (environ 900g)

Le zeste d’1/4 de combava

2 œufs

60g de sucre roux

20g de beurre demi-sel

10cl de lait

70g de farine

1 sachet de levure chimique

 

1 orange

½ pamplemousse

100 g de sucre

Vinaigre blanc

Sel et poivre

 

Préparez le caramel, presser les agrumes et les passer au chinois pour ne pas avoir de pulpe.

Dans une casserole, faire chauffer le sucre afin d’obtenir un caramel. Hors du feu, ajouter le jus d’agrumes (attention aux projections). Ajouter une càc de vinaigre blanc et laisser réduire environ 10 mn à feu doux. Réservez.

 

 Pour un moule rond de 20 cm de diamètre

Préparez la pâte : dans un cul de poule cassez les œufs, versez le sucre, puis battez vivement au fouet jusqu’à ce que le mélange mousse et blanchisse. Faites fondre le beurre, versez le dans le lait , mélangez bien. Versez ce mélange dans le mélange aux œufs. Ajoutez le zeste d’un quart de combava râpé finement à la microplane.

Mélangez la farine et la levure et tamisez la sur le premier appareil, mélangez délicatement pour obtenir une pâte homogène et sans grumeaux.

Préchauffez le four à 200°.

Pelez les kakis et coupez les en tranches très fines à la mandoline (à défaut, vous pouvez utiliser un robot coupe, ou un bon couteau, il faut que les tranches soient toutes de même épaisseur.) Déposez vos tranches de kaki dans la pâte, remuez délicatement pout bien les enrober.

Beurrez et farinez votre moule s’il n’est pas en silicone. Placez les tranches de kaki de façon bien régulières dans le moule, lissez la surface avec une spatule, enfournez pour 35 à 40 mn, la surface doit être dorée.

Laissez tiédir avant de coupez des parts et de le servir avec le caramel d’agrumes.

L’invisible kaki- combava et son caramel d’agrumes
Une petite recette pour le cuisinons de saison ? ce n'est pas si fréquent de cuisiner le kaki !

Une petite recette pour le cuisinons de saison ? ce n'est pas si fréquent de cuisiner le kaki !

Braisade de joue de bœuf au four

Publié le par Isabelle

Braisade de joue de bœuf au four

Bonjour, 

Voilà une jolie recette, bien de saison !

Elle a eu les honneurs de notre dernier atelier de cuisine... en janvier, j'aime bien proposer des recettes un peu plus light car après les fêtes et les galettes, tout le monde prend 1 à 2 kg, et si on ne veut pas les garder............

Pas de beurre, pas de crème fraîche et pourtant un résultat tout à fait parfumé grâce aux épices. Par contre, pensez à commander vos joues de boeuf. Mon boucher ne vend que de la viande de boeuf qu'il a choisi sur pieds et avec 2 boeufs par semaine, ça fait 4 joues....... pas assez pour satisfaire tout le monde !!!

Nous avons servi cette recette avec une bonne purée, bien beurrée, pour celles qui ont déjà perdu leurs kg de fêtes !

Braisade de joue de bœuf au four

Braisade de joue de bœuf au four

Pour 6 personnes :

 

1000g de joue de bœuf dégraissée et dénervée

200g de carottes

1 oignon

1 gousse d’ail en chemise (non pelée)

1 bouquet garni

1càs d’huile d’olive

50cl de vin rouge de préférence madiran

10 graines de cumin

10 graines de coriandre

1 càc de curcuma

1 pincée de sucre

50cl de fond de veau obtenu à partir de fond de veau déshydraté

1càs de maïzena délayée dans un peu d’eau froide

Sel et poivre

 

Garniture :

500g de carottes

25cl d’eau

½ càc de cumin

½ tablette de bouillon de volaille

1 pincée de sucre

 

Dans une casserole, réunissez le vin rouge, les graines de cumin et de coriandre, le curcuma et le sucre, Portez l’ensemble à ébullition 3 à 4 mn, ajoutez ensuite le fond de veau, faîtes bouillir et retirez du feu. (C’est le fond de cuisson)

Préchauffez le four à 150°

Epluchez et taillez en brunoise (petits dés de 2 à 4 mm) la carotte et l’oignon. Préparez l’ail et le bouquet garni.

Dans une cocotte en fonte légèrement enduite d’huile d’olive, faîtes suer à découvert cette brunoise sans qu’elle prenne coloration. Ajoutez la joue de bœuf, faites la colorer légèrement sur toutes ses faces, ajoutez ail, bouquet garni et fond de cuisson. Portez à ébullition, dégraissez en retirant les taches de graisse qui se forment à la surface, couvrez et enfournez pour 2h30 environ. La joue doit être fondante.

 

Epluchez, lavez, taillez les carottes en rondelles de 3 à 4 mm d’épaisseur. Placez-les dans une casserole avec de l’eau, le bouillon de volaille, le cumin et la pincée de sucre. Laissez cuire à couvert environ 30 mn.

 

Mettez vos assiettes à chauffer.

Quand la joue est cuite : sortir la cocotte du four, posez la joue sur un plat, recouvrez la de film alimentaire et glissez la dans le four éteint pour la maintenir au chaud.

Ajoutez la maïzena délayée dans le fond de cuisson pour le lier, faites réduire un peu la sauce si nécessaire. Vous pouvez filtrer la sauce ou non selon votre préférence.

 

Coupez la joue en parts et placez-la dans la cocotte pour qu’elle soit bien chaude.

Egouttez les carottes et disposez- les dans chaque assiette, posez dessus un morceau de joue et nappez-le de sauce.

Braisade de joue de bœuf au four
c'est totalement une recette de saison n'est ce pas ?

c'est totalement une recette de saison n'est ce pas ?

Recette de Blanquette de saumon aux petits légumes et au combava

Publié le par Isabelle

Bonjour,

Cette recette était au menu pendant la période des fêtes : ma fille , étudiante à Rennes, me réclame toujours du poisson quand elle vient passer quelques jours.

Alors, le saumon, comme tout le monde, je n'en achète plus beaucoup, ou alors du sauvage, mais bonjour l'addition, bon, pour faire plaisir à Alice !

Je crois que j'ai sélectionné cette recette sur le site de l'atelier des chefs, mais j'ai modifié certaines choses, en particulier, j'ai ajouté du combava.

Le combava est un agrume asiatique, introduit à l'ile Maurice par Mr Poivre, très utilisé dans la cuisine asiatique et à la Réunion. Pour ma part, c'est à la Réunion que j'ai fait la connaissance de ce petit agrume, dont on ne consomme généralement que le zeste . les quartiers sont très amers, j'en ai coupé un en deux une fois, et j'ai léché une moitié : je m'en souviens encore !!! Sur les conseils de ma copine Gridelle, j'en avais acheté pas mal, et mis au congélateur, et quand j'ai besoin : j'en sors un, je zeste ce qu'il me faut, et zou, retour au congel, c'est tip-top !

La saveur du combava est très particulière, un peu comme de la citronnelle, mais pas seulement, il faut en mettre très peu. Mon 2ème fils, marin, qui a séjourné dans l'océan indien, m'a dit, c'est super le goût de ta recette, ça me rappelle un truc mangé à Mayotte, ou aux Séchelles.......... Bingo ! 

Alors, je crois qu'il est possible d'en trouver dans les épiceries asiatiques des villes, sinon, de s'en faire rapporter de la Réunion, sinon ............. vous pouvez mettre le zeste d'un citron vert, bien sûr, ce ne sera pas pareil, mais .................. Tu as une autre idée ma Gridelle pour en trouver en métropole ?        http://www.les-voyages-de-gridelle.com/

 

Recette de Blanquette de saumon aux petits légumes et au combava

Recette de Blanquette de saumon aux petits légumes

Et au combava

 

 Pour 4  personnes

Filet(s)de saumon : 600 g

Champignons de Paris : 400 g

Carottes : 3 belles

Oignon : 1 gros

Bouillon de volaille : 30 cl

Vin blanc sec : 20 cl

Eau : 1 l

Beurre demi-sel : 100 g

Riz basmati : 250 g

Oignon: 1 petit

Poireaux: 2

Huile d'olive : 10 cl

Poivre et sel

Bouquet garni : 1 formé d’une feuille de laurier, 1 joli brin de thym, les tiges du persil, le tout noué dans du vert de poireau.

Farine de blé : 30 g

Beurre demi-sel : 30 g

Crème liquide entière : 20 cl

Persil plat : ½ botte

Le zeste d’un quart de combava, à défaut le zeste d’un citron vert

 

Pelez les oignons et ciselez-les en petits dés, les réserver dans deux récipients différents.

Lavez et coupez les blancs de poireaux en 4 puis en fines lamelles, comme une julienne.

Épluchez les carottes, coupez les en fines lamelles pour obtenir une julienne.

Épluchez et émincez les champignons.

Effeuillez le persil.  Gardez d’un côté les feuilles et de l’autre les tiges.

Taillez le saumon en morceaux de 40 g environ.

 

Versez un filet d'huile d'olive dans une poêle, ajoutez les légumes (poireau, carottes, oignon, champignons) et faites revenir le temps que les oignons soient translucides. Déglacez avec le vin blanc puis ajoutez le bouillon de volaille et le bouquet garni. Laissez cuire à feu doux pendant 15 à 20 min.

 

Préparez le roux : faites fondre le beurre dans une casserole, ajoutez la farine et mélangez soigneusement. Quand la farine est bien incorporée, réservez et laissez le roux refroidir.

 

Faîtes fondre 50 g de beurre dans une cocotte, ajoutez le petit oignon, 1 poireau émincé et faites les suer pendant 3 à 4 min. Ajoutez le riz et faites le nacrer en mélangeant sans cesse pendant environ 5 mn, puis ajouter l'eau bouillante(2 fois le volume de riz) et laissez cuire 10 à 12 min à couvert.

 

Prélevez 3 à 4 louches du bouillon de cuisson des légumes et versez les dans le roux, mélangez bien au fouet, remettez la casserole sur le feu, le temps de faire épaissir le mélange, puis versez ce mélange dans la poêle qui contient des légumes, ajoutez les morceaux de poissons. Assaisonnez de sel, de poivre et du zeste d’un quart de combava râpé à la microplane. Laissez cuire à feu très doux pendant 5 à 6 min, ajoutez la crème fraîche, rectifiez l’assaisonnement.

Retirez le couvercle du riz et égrainez-le à la fourchette. Disposez au fond des assiettes creuses et ajoutez les morceaux de poissons et les légumes. Nappez de sauce puis parsemez de persil haché. Servez bien chaud.

 

Recette de Blanquette de saumon aux petits légumes et au combava
Recette de Blanquette de saumon aux petits légumes et au combava
Recette de Blanquette de saumon aux petits légumes et au combava

C' est vraiment une recette de saison, n'est ce pas ? pleine de légumes, que vous pouvez faire varier en fonction de vos envie et de votre frigo : pourquoi pas du choux fleur, du chou de Bruxelles, ou le la patate douce, à condition de bien émincer ou tailler en julienne les légumes.

Velouté de panais, patate douce et lait de coco

Publié le par Isabelle

Bonjour,

Brrr, avec ce temps glacial, un petit velouté nous fera le plus grand bien n'est ce pas ? 

Des saveurs un peu plus originales pour ce velouté, le lait de coco qui apporte une grande douceur........... on sent bien les différents ingrédients de ce potage, les saveurs sont bien équilibrées, nous avons beaucoup aimé.

Vous en pensez quoi ?

Velouté de panais, patate douce et lait de coco

Velouté de panais, patate douce et lait de coco

Pour 6 personnes :

300g de panais

1 patate douce d’environ 500g

60 cl d’eau

1 cube de bouillon de volaille

1càc de curry

20cl de lait de coco

Sel et poivre

Epluchez, lavez les légumes en petits dés. Faites les cuire dans 60 cl d’eau additionnée du cube de bouillon de volaille et du curry, environ 20 mn.

Passez alors le tout au blender, ajoutez le lait de coco, sel et poivre selon votre goût et servez chaud.

 

Velouté de panais, patate douce et lait de coco
JE PENSE QUE CETTE PETITE RECETTE EST TOUT A FAIT ADAPTÉE POUR LE CUISINONS DE SAISON, QU' EN PENSEZ VOUS ?

JE PENSE QUE CETTE PETITE RECETTE EST TOUT A FAIT ADAPTÉE POUR LE CUISINONS DE SAISON, QU' EN PENSEZ VOUS ?

Salade de fruits au miel et aux épices

Publié le par Isabelle

Bonjour,

L'idée de cette jolie recette vient tout droit de chez Sandy 

http://cuisinetcigares.over-blog.com/2016/12/salade-d-agrumes-au-miel-epice.html 

Sandy ne publie pas très souvent, mais ses billets sont toujours un vrai plaisir et j'ai souvent essayé ses recettes, y compris "recyclées" en atelier de cuisine ou en table d'hôtes.

De plus elle fait de superbes photos et sait vraiment bien mettre en valeur son travail !

Alors quand j'ai vu cette recette, elle a fait briller mes yeux ! j'ai modifié certaines petites choses, surtout en fonction que ce que j'avais dans mon compotier, et je n'ai pas été déçue de ma jolie salade de fruits !

Salade de fruits au miel et aux épices

Salade de fruits au miel et aux épices

pour 4 personnes :

1 pamplemousse

1 orange

1 citron

2 clémentines

1 kiwi

quelques kumkats

quelques litchis

1 fruit de la passion

2 càs de miel

1 bâton de cannelle

1 clou de girofle

quelques baies roses

 

Pelez les agrumes à vif et prélevez les suprêmes, récupérez les jus qui coulent.

Pelez le kiwi et coupez le en tanches

Coupez les kumkats en tranches

Disposez joliment les fruits, épluchez les litchis et coupez les en 4 pour les dresser sur la salade.

Coupez le fruit de la passion en deux de déposez les graines sur la salade.

Versez le jus récupéré des agrumes dans une petite casserole, ajoutez le miel, la cannelle et les grains de poivre. Amenez le tout à ébullition pour bien faire fondre le miel, coupez le feu et laissez infuser à couvert. Lorsque le jus est froid, versez le avec précaution sur la salade de fruits et placez au réfrigérateur pour quelques heures, le temps que les arômes se développent.

Pensez à sortir la salade du réfrigérateur au moins 30 mn avant de servir votre jolie salade de fruits.

Salade de fruits au miel et aux épices
Salade de fruits au miel et aux épices
Voila une recette qui sera , je pense à sa place dans le cuisinons de saison, mais dans quelle case la ranger ? Lol !

Voila une recette qui sera , je pense à sa place dans le cuisinons de saison, mais dans quelle case la ranger ? Lol !

Navets boule d’or en rosace

Publié le par Isabelle

Bonjour, 

 

Je ne sais plus où j'avais trouvé cette recette, j'en suis désolée.... mais ce soir là, j'avais acheté des navets boule d'or sans vraiment savoir ce que j'allais en faire, mais je voulais quelque chose de sympa.

Le navet boule d'or n'est pas toujours facile à trouver, il est tout jaune, mais a une forme bien régulière, ne pas le confondre avec du rutabaga, il a un goût très doux, un peu sucré.

Cette recette est facile, rapide, complète, parfumée......... je pense que des petits lardons fumés lui auraient donné plus de caractère que le jambon, mais je n'en avais pas ............

Navets boule d’or en rosace

Navets boule d’or en rosace

 

500 g de navets jaunes boule d’or
2 tranches de jambon
1 càs d’huile de noisettes
1 càs de vinaigre balsamique blanc
1 càs de miel

3 tranches de buche de chèvre (facultatif)
1 poignée de noisettes concassées
Fleur de sel
Poivre noir du moulin

Piment d’Espelette

 

Epluchez les navets et coupez les en fines tranches, l’idéal est de se servir d’une mandoline, sinon un couteau bien affuté fera l’affaire, il est important que les tranches aient toutes la même épaisseur pour une cuisson homogène.

Faîtes les cuire 5 minutes dans l’eau bouillante salée, égouttez les bien.

Coupez le jambon en lamelles.

Mélangez  l’huile de noisette, le vinaigre, le miel, la fleur de sel, le poivre.

Préchauffez votre four à 180°.

Dressez vos tranches de navets en rosace sur une plaque à pâtisserie. Badigeonnez vos rosaces du mélange d’huile-vinaigre-miel. Disposez les tranches de chèvre ou autre fromage à votre goût et enfournez pour 10 mn.

Quand le fromage sera fondu, sortez du four et servez après avoir répandu dessus le jambon et les noisettes concassées.

Navets boule d’or en rosace
Navets boule d’or en rosace

Bon, pas de case spéciale navet boule d'or dans le cuisinons de saison, mais je pense que cette petite recette y trouvera sa place parmi les navets

recette.de:navets boule d'or

Le gâteau du nouvel an

Publié le par Isabelle

Bonjour,

Pour le nouvel an, nous étions invités en famille, chouette les pieds sous la table !

Mais j'ai demandé l'autorisation de faire le gâteau  : accordée ! cependant, je savais que j'allais devoir satisfaire le palais de 2 petits garçons un peu difficiles, alors, pas d'alcool, du chocolat et des fruits rouges si possibles. Je n'avais pas de fruits rouges au congélateur et pas envie de prendre la voiture pour aller en chercher à Saintes............

Par contre, j'avais de la pâte de praliné, et de la pâte de pistache.

J'ai donc commencé par faire un dessin de mon gâteau avec ses différentes couches, j'ai cherché les recettes de ces différentes couches à droite et à gauche, et en avant Guingamp !!!!

Alors, le biscuit Joconde est celui de l'Opéra, la ganache montée peut se préparer la veille, il n'y aura plus qu'à la battre pour la transformer en une crème toute légère. Aucune difficulté pour la mousse en chocolat, ni pour le croustillant praliné (c'est pour moi une découverte de cette année et je trouve ça top top !)

Et ensuite, on monte le gâteau. C'était la première fois que j'utilisais un tapis silicone, j'avoue que j'ai été un peu déçue, il n'apporte pas grand chose, un décor de chocolat saupoudré et sucre glace est tout aussi joli.

Critique : c'était la première fois que "j'inventais" ce gâteau et la mousse au chocolat était trop présente par rapport à la saveur délicate de la pistache, on peut surement diviser la quantité de mousse par deux pour un meilleur équilibre des saveurs.

Il est aussi possible de le simplifier et de garder soit la mousse au chocolat, soit la ganache montée pistache. En tout cas, ne zappez pas le croustillant praliné, il apporte vraiment un plus.

Et pourtant, je n'aime pas le praliné !!!

 

Le gâteau du nouvel an

Le gâteau du nouvel an

La ganache montée

160g de chocolat blanc barry

110g de crème fraiche liquide

80g de pate de pistache

Un peu de colorant pistache

270g de crème fraiche liquide

Placez le chocolat blanc dans un cul de poule sur un bain marie chaud et faites le fondre en mélangeant. Retirez du feu. Portez les 110g de crème fraiche à ébullition.

Versez 1/3 de la crème fraiche sur le chocolat blanc fondu et mélangez bien à l’aide d’une maryse au centre du chocolat. Ajoutez un 2ème tiers, mélangez bien, puis le 3ème tiers. Ajoutez alors la pâte de pistache, mélangez bien.

Ajoutez alors les 270g de crème fraiche restant et mélangez bien. Filmez au contact et placez au réfrigérateur pour 3h minimum.

Placez la ganache 15 mn au congélateur, fouettez la ensuite au batteur pour obtenir une crème onctueuse un peu comme une crème au beurre.

Le croustillant praliné :

30g de chocolat au lait barry

30g de chocolat noir barry

100g de pâte praliné

75g de gavottes

Faites fondre les chocolats au bain-marie, sans dépasser 45°. Ajouter la pâte de praliné hors du feu et bien mélanger. Ajouter alors les gavottes émiettées, mélangez.

Etalez ce praliné croustillant entre deux feuilles de papier cuisson, écrasez au rouleau pour obtenir une épaisseur constante et placez au congélateur.

Le gâteau du nouvel an

 

Le biscuit joconde

2 œufs

65g +15g de sucre

20g de farine

65g de poudre d’amandes

15g de beurre fondu

2 blancs d’œufs

Préchauffez le four à 200°

Dans un cul de poule inox, battez au fouet les 2 œufs et 65g de sucre, placez les sur un bain marie chaud et battez au fouet jusqu’à ce que le mélange atteigne 40°.

Retirez alors le cul de poule du bain marie et battez au batteur électrique jusqu’à ce que le mélange triple de volume et devienne de couleur jaune très pâle. Incorporez alors délicatement la farine et la poudre d’amande tamisée à l’aide d’une maryse.

Prélevez une petite partie de ce mélange dans lequel vous allez incorporer le beurre fondu tiède. Mélangez bien à la maryse et incorporez ce mélange à l’appareil précédent.

Montez les blancs en neige en ajoutant les 15g de sucre restants quand les blancs commencent à prendre. Monter les blancs au bec d’oiseau.

Mélangez alors 1/3 des blancs à l’appareil contenant les œufs, afin de détendre la préparation. Ajoutez alors  le reste des blancs et mélangez délicatement à la maryse pour obtenir un bel appareil homogène.

Placez votre plaque à pâtisserie en silicone de préférence, sur une plaque perforée, y versez le mélange et étalez avec une spatule.

Enfournez pour 10mn à 200°

Démoulez quelques minutes après la fin de la cuisson (retournez le biscuit sur une plaque à pâtisserie, décollez le moule silicone, et laissez refroidir.

Le gâteau du nouvel an

Mousse au chocolat noir :

50g de lait

200g de chocolat noir

250g de crème fraiche liquide

Faîtes tiédir le lait

Faîtes fondre le chocolat au bain marie, puis versez dessus le lait tiède, mélangez bien à la maryse, laissez refroidir, le mélange ne doit pas être à plus de 30°.

Montez la crème fraiche liquide en chantilly, puis ajoutez la en 2 fois au chocolat fondu, mélangez délicatement jusqu’à ce que l’appareil soit homogène.

Le gâteau du nouvel an

Montage :

Se monte à l’envers.

Commencez par placer votre tapis relief sur un petit plateau, avec un racloir, étalez pour l’incruster une fine couche de mousse au chocolat ; Placez au congélateur pour 15 mn environ.

Pendant ce temps, coupez le biscuit joconde en deux couches à l’aide de votre cadre. Coupez également votre croustillant praliné pour obtenir une ou deux plaques selon la taille disponible et replacez le au congélateur.

Reprenez votre tapis relief, posez dessus le cadre. Versez dans le cadre la moitié de la ganache à la pistache, étalez à la spatule. Recouvrez d’une des 2 parts de biscuit Joconde , tassez délicatement pour éviter les bulles, puis d'une tranche de feuillantine praliné, enfin de la mousse au chocolat .

Egalisez bien l’ensemble et placez le gâteau 15 mn au congélateur, le temps de faire durcir la mousse au chocolat.

Versez alors la 2ème partie de ganache montée pistache, puis la deuxième plaque de feuillantine au praline et enfin la 2ème partie de la joconde.

Placez le gâteau pour 3 h au congélateur.

 

Dès la sortie du congélateur, retournez le gâteau et décollez le tapis relief.

Laissez décongeler 15mn ; trempez la lame d’un couteau dans de l’eau chaude et passez-la le long du cadre. Retirez alors le cadre en le soulevant délicatement.

laissez le gâteau décongeler lentement au réfrigérateur. Décorez selon votre gout juste avant de servir.

Le gâteau du nouvel an
Le gâteau du nouvel an

Publié dans gros gâteaux

Pâte de praliné et pâte de pistache

Publié le par Isabelle

Bonjour, 

Nous voici déjà le 7, on devrait être dans la routine et comme la maison est actuellement fermée, avoir plein de temps pour publier des recettes en retard, et il y en a !!! 

Bon, pour aujourd'hui, je vais vous parler de la pâte pour praliné, et de la pâte de pistache. Bien sûr, on peut les acheter, mais on peut aussi apprendre à les faire !

Pour la pâte de praliné, en principe, il faut un thermomètre de cuisson, toutefois sur la première photo, vous remarquerez que ça fait des grosses bulles quand on approche de 118°

Pâte de praliné et pâte de pistache

alors, même sans thermomètre, lancez vous, vous n'allez pas le regretter !

La pâte pralinée

 

100g de noisettes entières brutes (avec leur peau)

100g d’amandes entières brutes (avec leur peau)

150g de sucre semoule

35g d’eau

Dans une grande cocotte en fonte, portez à ébullition l’eau avec le sucre. Quand sa température atteint 118°C, ajoutez les noisettes et les amandes entières. Enrobez soigneusement les fruits secs de ce sirop de sucre, ça va cristalliser à cause de la différence de température entre les fruits secs et le sirop de sucre, pas de panique.

 

Pâte de praliné et pâte de pistache

Faites cuire le tout pendant 20 minutes, sans jamais cesser de remuer à la cuillère de bois pour éviter aux amandes et aux noisettes de brûler. Le sucre va finir par caraméliser de toute part.

A la fin de la cuisson, les fruits secs sont bien brillants et ont pris une joli couleur auburn.

Versez-les sur une plaque anti-adhésive (ou sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé) puis étalez-les afin d’accélérer le refroidissement. Quand les fruits secs sont bien froids, mixez-les dans un robot, en procédant en trois fois, pour éviter de trop chauffer la pâte. Vous devez obtenir une pâte de pralinée bien crémeuse. il faut mixer longtemps, et par tiers de la quantité totale.

Bien sur, on peut faire son praliné avec seulement des amandes, ou des noisettes, ou ajouter des noix de cajou.

Pâte de praliné et pâte de pistache
Pâte de praliné et pâte de pistache

Je précise que je n'aime en principe pas le praliné..... j'ai été malade, petite avec des crottes en chocolat praliné et depuis, je fuis tout ce qui est praliné, mais celui ci .............

La pâte de pistache :

Torréfiez les pistaches environ 10 mn dans le four à 150°. Laissez refroidir et mixez longuement à l’aide d’un robot de type magimox, jusqu’à obtenir une jolie pâte, vous pouvez éventuellement ajouter une càs d'huile de pépins de raisins

Voilà deux préparations indispensables pour réaliser le gâteau que j'ai appelé : le gâteau du nouvel an, dont la recette se prépare !

 

voeux pour 2017

Publié le par Isabelle

Bonjour,

 Une nouvelle année commence, je nous souhaite à tous de voir moins de choses difficiles que l’année passée, je nous souhaite plus de fraternité, de respect d’autrui, moins de précarité, moins de stress…………..

Je souhaite à chacun d’entre vous de garder ou de retrouver la santé, de gagner assez d’argent pour ne pas être obligé de compter chaque jour, de partager chaque jour de bons moments avec ceux qui vous sont chers……….. et de cuisiner et partager ce plaisir et le transmettre !

voeux pour 2017

ça c'est la petite dernière de la maison, elle s'appelle Crapule et est venue rejoindre Sarah et Yaouank, nos deux chats et Valky notre chienne.........

Et je ne vous parle pas de Martine, la chèvre, et la dizaine de poules de Monsieur !

Publié dans blabla

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 > >>